Ma fille de 17 ans est parti de la maison

belindabb Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 4 mars 2012 Statut Membre Dernière intervention 4 mars 2012 - 4 mars 2012 à 01:49
 belindabb - 14 mars 2012 à 09:10
Bonjour, MA FILLE DE 17 ET PARTIR VIVRE CHEZ SON COPAIN .ET LA GENDAMERIE MA REPONDUE QUE SI C ETAIT SON CHOIX .je peux rien faire .Ma fille est tres influensable et n a pas le raisonnement de son age . Quand elle vouler pas sortir ou aller dormir chez son copain.Elle me demander de lui faire croire que je l avais punie de sortie pour se debarrasser de son copain .IL a fait de la prison pour trafic de drogue et vient d avoir une autre peine .Il va portait bientot un braceler chez lui .Il ne travail pas et ma fille va toucher l heritage de son pere qui est bloquer encore 4 mois . C est une enfant malade des nerfs qui est tombait sur un profiteur et manipulateur . Que faire pour que ma fille soit proteger de cet invidu et cela vient de produire aujourd hui . merci de me repondre
A voir également:

2 réponses

sophiag Messages postés 38398 Date d'inscription samedi 20 décembre 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 10 mars 2020 9 131
4 mars 2012 à 07:05
Bonjour
Votre fille mineur est encore sous votre responsabilité, la police vous a mal conseiller
Allez voir la gendarmerie et expliquez leur que votre fille a été soustraite à votre autorité par un majeur en leur communiquant toutes les informations importantes, tel que la drogue, l'héritage et la fragilité psychologique de votre fille
Voici les articles de lois

Article 227-8 du code pénal.

Le fait, par une personne autre que celles mentionnées à l'article 227-7 de soustraire, sans fraude ni violence, un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l'autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.


Article 227-9 du code pénal.

Les faits définis par les articles 227-5 et 227-7 sont punis de trois ans d'emprisonnement et de [*taux*] 45000 euros d'amende :

1° Si l'enfant mineur est retenu au-delà de cinq jours sans que ceux qui ont le droit de réclamer qu'il leur soit représenté sachent où il se trouve ;

2° Si l'enfant mineur est retenu indûment hors du territoire de la République.

2