Peut til m'obliger à payer l'ecole privée?

Signaler
-
 titoune 31 -
Bonjour,

Divorcée depuis 8 ans, et maman de 2 enfants que l'on a en garde alternée, je n'ai aucune pension depuis le divorce.
Jusqu'alors, on fait moitié moitié pour les activités, l'école privée etc.
Mon ex mari est remarié depuis peu et sa nouvelle femme a elle aussi 2 enfants.
Il vit très confortablement et moi vivant seule depuis le divorce, j'ai un dossier de surendettement (fini dans 2 ans) et je travaille et gagne 1200 euros par mois.
A l'entrée du collège de mon fils il a décidé de mettre les enfants en école privée. Jusqu'alors, j'ai payé la moitié des factures mais aujourd'hui, après avoir ma voiture qui a lâché et une opération qui m'a fait perdre du salaire pendant 2 mois, je me retrouve a ne pas pouvoir payer l'école.
Je ne trouve pas normal de payer la moitié des factures et j'en ai marre de me serrer la ceinture depuis 8 ans.
Est ce que le jaf ne déciderait il pas que je paye au prorata des revenus de chacun?

Merci de vos réponses
PS: je n'ai même pas de quoi me prendre un avocat...

1 réponse

Bonsoir,

Concernant la scolarité de vos enfants, il n'avait aucun droit de décider d'inscrire votre fils dans un collège privé sans votre consentement mutuel , et encore moins de vous demander de régler la moitié .

Je pense que le J.A.F n'appréciera pas ...

Pour la pension , vous avez la charge des enfants par moitié . Il serait injuste qu'il subvienne à vos charges ajouté aux siennes qu'elles soient moindres où pas .

Si sa vie est plus confortable , ça reste la sienne , car à présent vous ne faite plus partie de la sienne , seuls vos enfants .
bonjour briseis,

Effectivement vous avez été très claire sur ce point.

Cependant c'est sur votre phrase "Pour la pension , vous avez la charge des enfants par moitié . Il serait injuste qu'il subvienne à vos charges ajouté aux siennes qu'elles soient moindres où pas ." qui m'a fait réagir.

La part contributive pour l'enfant se fait à proportion des ressources de chaque parent et pas de moitié même s'il y a garde alternée. Ceci permet l'équité entre les deux parents.
Ce qui est injuste c'est de faire supporter à l'autre parent une dépense dont la décision a été prise de façon unilatérale et qui provoque un déséquilibre budgétaire à l'autre parent.
Au début de son texte, titoune31 explique qu'elle pratique la résidence alternée et ajoute ; je n'ai aucune pension depuis mon divorce .

Elle précise aussi que son ex-épous vie confortablement . Donc on pourrait penser qu'elle aurait souhaiter une pension à son bénéfice ...
Bonjour,
je tenais a vous dire que je ne souhaitais pas avoir de pension me concernant, mon avocate me conseillait de demander une indemnité compensatoire parce que j'étais au chômage car il avait été muté et j'ai quitté mon emploi pour le suivre moins d'1 an avant notre séparation. Je n'ai pas voulu de cette indemnité par fierté... J'ai toujours cédé à ce qu'il voulait pour le bien des enfants... Mais aujourd'hui, j'en ai assez de ne pas pouvoir finir le mois et qu'il me démonte le moral en me disant que je suis une mauvaise mère et que je n'arrive pas à assumer nos enfants. J'ai décidé de ne plus tenir compte de ses remarques qui me démontent à chaque fois et me font culpabiliser.... Je tiens juste à faire valoir mes droits et arrêter d'être à sa merci... Depuis 8 ans, je paie tout à moitié....
Merci de me conseiller sur ce que je peux faire ...
est ce qu'on doit avoir un avocat pour aller voir le jaf?
Merci pour tout
Vous n' êtes pas obligées d'avoir un Avocat .

Si vous souhaitez être représenté par un Avocat et que vos ressources ne sont pas élevées vous pouvez peut-être prétendre à une aide Juridictionnelle Totale où Partielle .

Vous trouverez le formulaire de demande auprès du Bureau d'aide du Tribunal .
ok merci bcp pour vos conseils
;-)