Mettre son fils a la porte [Résolu]

Signaler
-
 Fowl -
Bonjour,

Est -il possible de mettre son fils âgé de 23 ans(bientôt 24 ans) dehors. Je m'explique:

Cet personnes ne travail pas et ne cherche pas non plus, passe c'est journée à boire.
Il ne respecte rien: urine sur le canapé, car trop fainéant pour aller au toilette. Dernier nouveauté il a renverser de bière sur l'ordinateur portable et ose dire qu'il ne comprend pas pourquoi celui-ci ne fonctionne pas. J'en passe car sinon je pourrai écrire un romans de c'est frasque.

On a tous essayer de l'aider( toutes sa famille), et là arrive le moment ou sa mère n'en peut plus. Mais elle n'ose pas le,mettre dehors car on lui a dis qu'elle était financièrement responsable de lui.

Qu'a t'elle le droit de faire? Sachant qu'il peut devenir violant sous l'emprise de l'alcool.
Peut-on le mettre dehors sans risquer d'avoir de problème avec la justice.

Aidez nous car sa mère n'en peut plus et meure a petit feu. Et je pèse mes mots en disant cela. Car pour croire la totalité de ce qu'il fais il faut vraiment le voir.
merci de vos réponse.

3 réponses

Messages postés
242
Date d'inscription
samedi 14 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 novembre 2014
55
pas de probleme avec la justice je pense ( a la limite il aurait 13 ans peut-etre mais a 24 il devrait normallement pouvoir voler de ses propres ailes ). ...et se serait le bouquet qu'il porte plainte ^^
Bonsoir,
Effectivement, il peut y avoir une dépendance financière de l'enfant envers les parents. Cependant, s'il y a des témoins de la violence sous l'emprise de l'alcool et des monstruausités que ce fils implique à ses parents, la porte peut lui être grande ouverte.
Une visite dans la gendarmerie s'impose... pour demander réellement ce qui pourrait se passer ou un avocat ou jaf.
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
8 214
Bonjour
Mettez le à la porte, c'est ingérable ce genre de situation et cela lui permettra d'etre confronter à la réalité et peut etre esperer qu'il se soigne
Sa mere n'a aucune obligation financiere par rapport à lui et si il faisait une demande de pension alimentaire, elle aurait de quoi argumenter pour refuser une contribution, vu son addiction à l'alcool
La pension alimentaire doit etre justifier par des recherches d'emplois infructueuses, pas pour permettre de s'acheter son alcool
Donc, quel lache l'affaire, si elle n'en peut plus et vu ce que vous décrivez, cela suffit amplement
Bonjour,

Quand une personne est comme cela, la faute à qui ?!
Et oui, le laxisme dans l'éducation et plusieurs années après on s'en mord les doigts !

Ce n'est pas ici que vous trouverez conseil, il vaut mieux que la mère se déplace auprès du Commissariat de Police, ou auprès du Service de l'action sociale dépendant de la mairie, eux auront toutes les réponses dans le cadre légal.

Au revoir,