Problème d'humidité: devrais-je vendre?

libelia - Modifié par libelia le 25/11/2011 à 18:55
 libelia - 29 nov. 2011 à 21:21
Bonjour,

Mon conjoint est propriétaire d'un appartement en rez-de-chaussée à Paris, de 30M2, où nous vivons.
Mon baromètre indique 83% d'humidité dans la chambre et le salon, il y a une odeur qui me gêne, je dirais de moisi mais on ne voit rien.
Dans la cuisine il y a en bas du mur la peinture qui gondole, mais la cuisine n'est peut-être pas bien ventilée, surtout que la salle de bains donne dessus et n'a pas de VMC.
A l'achat de l'appartement, il y avait quelques moisissures dans les angles du salon et de la chambre mais pas bien méchantes, aujourd'hui il n'y a plus rien (on a nettoyé, repeint il y a deux ans à l'achat).
Les fenêtres sont pourvues d'une petite grille d'aération, sauf dans la cuisine où l'une des fenêtres a une grille et l'autre pas (cette dernière a un problème de moisissures et condensation permanente, il faut toujours l'ouvrir, à l'achat il y avait une sorte de ventilation montée dessus que nous avons enlevée en changeant la vitre, tellement c'était sale et laid).


Bref, tout cela ressemble à un problème de remontées capillaires mais si je fais venir un expert, il dira que je devrais poser une VMC dans salle de bains/cuisine et je n'ai pas de moisissures à montrer sur les angles du salon et de la chambre (juste le baromètre à 83% d'humidité et l'odeur que tout le monde ne sent pas).


Le gros problème c'est que je suis étudiante et mon conjoint est actuellement au chômage non-indemnisé, en train de suivre une formation. Donc nous n'avons pas de revenus suffisants pour assumer cette charge de travaux, même une intervention pour poser une VMC serait difficile à financer.

J'ai lu que ce sont les parties communes qui sont en cause et qu'il faudrait faire une intervention coûteuse, à charge de la copropriété.

Ma question est donc la suivante: devrais-je vendre (égoïstement, c'est vrai) ou lancer toute une procédure avec experts etc?

Je peux faire venir gratuitement un expert de la Direction du logement et de l'habitat mais s'il vient et constate le problème,

1- est-ce que cela me met dans l'obligation d'engager des travaux et de lancer une procédure? car si mon appartement est concerné, tous les autres en RDC doivent l'être, donc est-ce que la Direction du logement et de l'habitat va prendre en mains le dossier m'obligeant à des travaux? Nous n'avons pas d'assurance pour l'appartement.

2- si nous décidons de vendre après avoir tenté de faire faire les travaux par la copropriété et/ou avoir fait constater le problème, est-ce que nous devrons le signaler à l'agence immobilière, informer l'acheteur?

3- vaudrait-il mieux ne rien dire à personne et vendre? Ca peut paraître égoïste, je sais bien. Si nous avions une situation plus stable financièrement, je lancerais les experts ans hésiter.

Je remercie les personnes qui pourront me renseigner. Je précise que l'odeur de moisi me gêne et que mon chat fait crise d'asthme sur crise d'asthme dans cet appartement (4 crises d'asthme par jour en ce moment, d'où l'achat du baromètre qui nous a permis de mieux comprendre le problème).

18 réponses

Rochat1 Messages postés 12876 Date d'inscription jeudi 3 mars 2011 Statut Membre Dernière intervention 13 juin 2024 5 944
29 nov. 2011 à 18:26
Bonsoir,

Nous n'avons pas d'assurance pour l'appartement. Est-ce possible ??? Vous n'êtes pas assurée ? Vous ne possédez donc pas de responsabilité civile ? C'est encore plus grave que de constater de l'humidité dans votre appartement. Premier investissement à effectuer, assurez-vous.
Pensez-y.
Cdlt.
2