ASSURANCE BANCAIRE REFUSEE MENSONGE

TINAMARIE97 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 26 août 2011 Statut Membre Dernière intervention 28 août 2011 - 26 août 2011 à 23:42
marquis de carabas Messages postés 1983 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 27 juin 2015 - 29 août 2011 à 09:47
Bonjour,

En remplissant le questionnaire d assurance mon mari a mis non partout or quand le médecin a rempli l attestation il a mis qu il était soumis a un traitement sans d ailleurs préciser quoi que ce soit sur le traitement dans l attestation (en fait mon mari avait uniquement un probleme de tension et ceci depuis bien longtemps sans que cela le gene outre mesure )
mon mari s est suicidé, jamais d arrêt de travail, juste des problèmes qui ont pris une importance disproportionnée a un moment de grosse fatigue trop de travail
mais la prise en charge est refusée, cause fausse déclaration à la souscription du contrat
l assurance était principalement sur sa tête car il gagnait le double de mon salaire et je reste avec un remboursement équivalent a mon salaire
quelqu un aurait il un conseil y aurait il une possibilité d appel le décés n étant pas du tout d origine médicale
est il possible d obliger la banque a un assouplissment des remboursements le temps de traiter la succession n étant pas la seule héritiere et du coup devrais je etre la seule a payer le bien étant pour l instant indivis
je précise aussi que le bien est invendable en l état pour assurer la couverture totale du pret a rembourser (tres mauvaise affaire mais c est un autre probleme)
cordialement

5 réponses

marquis de carabas Messages postés 1983 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 27 juin 2015 842
27 août 2011 à 20:25
Bonjourtinamarie97,

Évidemment on peut tout dire après coup et refaire l'histoire...

On peut dire et rappeler qu'un questionnaire médical relatif a une assurance, doit être rempli RIGOUREUSEMENT ET SINCÈREMENT quitte a avoir une surprime a payer...

Malheureusement, sachez que même si la cause de la mort est relative a tout autre chose que la partie cachée du questionnaire (tension artérielle) cela n'a aucune importance pour l'assurance....

Ceci dit il y aurait peut être une faille dans l'argumentation de l'assurance, mais SOUS TOUTE RESERVES

Vous dites

"En remplissant le questionnaire d assurance mon mari a mis non partout or <souligne>quand le médecin a rempli l attestation il a mis qu il était soumis a un traitement"</souligne>


précisez moi si le médecin qui a rempli l'attestation, était votre medecin et si il a rempli l'attestation au moment de la souscription du contrat.

Car dans ce cas même si votre mari a dit non partout, l'assurance n'ignorait pas au moment de la souscription qu'il suivait un traitement, puisque son médecin , lui, le mentionnait... ( Votre mari n'était pas sensé connaître tous les termes medicaux et le sens des questions qui s'y rapportent.... C'est la raison pour laquelle il aurait demandé a son medecin de completer le questionnaire....)

Dans ces conditions l'assurance ne pourrait plus opposer une fausse déclaration puisque son medecin aurait complété celle de votre mari....

A vous lire
0