Contentieux SOFINCO

Résolu
claude24 - 16 févr. 2011 à 17:05
Dome1400
Messages postés
31
Date d'inscription
samedi 26 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 avril 2011
- 25 févr. 2011 à 12:30
Bonjour, j'ai un problème avec SOFINCO étant en surendettement j'ai demandé le montant du crédit que je devais il a été inscrit dans le plan accepté . je rembourse la somme demandé e . hors une officine de recouvrement me harcèle par des courriers plus
que déplaisants . j'ai demandé des renseignements sur ce prêt^fantôme car SOFINCO
n'a rien et me dit c'est votre problème . j'ai demandé le titre exécutoire sans nouvelles
mais les menaces continuent . je pense que l'officine a racheté un vieux fichier à SOFINCO .que faire .
A voir également:

3 réponses

La vente de liste ne se pratique pas.
La titrisation, oui.

Si vous aviez l'habitude de traiter des dossiers en association de défense vous le sauriez !

Votre copié-collé indigeste apporte quoi à l'internaute qui a questionné le forum ?

Vous avez déjà traité combien de dossiers de ce type et où ?
2
Dome1400
Messages postés
31
Date d'inscription
samedi 26 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 avril 2011
9
25 févr. 2011 à 11:53
"Votre copié-collé indigeste apporte quoi à l'internaute qui a questionné le forum ? "

Je ne crois pas que FO-Consommation soit moins sérieux que vous même, si tant est que vous l'êtes. Je ne veux pas piétiner votre orgueil. et mettre en doute vos judicieux conseils lors des permanences d'UFC.

Mon pauvre ami, tout simplement que les organismes qui pratiquent le recouvrement amiable le font selon le décret 96/1 112 et ne disposent aucunement d'un pouvoir personnel de demandes de poursuites. Seul l'affacturage le permet et certainement pas un mandat. Vous n'avez pas compris la subtilité et confondez titrisation et affacturage.
Que je sache UFC Que choisir dont je fais partie, moi aussi, n'est pas une faculté de droit. Votre expérience à part mentionner quelques articles de code manquent singulièrement de théorie.
N'importe qui peut créer un cabinet de recouvrement amiable, mais quant à se porter créancier sans procédure préalable dont notification au débiteur, demandez à Hoist ce qui vient de lui arriver.
0
Dome1400
Messages postés
31
Date d'inscription
samedi 26 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 avril 2011
9
25 févr. 2011 à 12:30
Ah oui j'ai oublié qu'à titre amiable on peut réclamer n'importe quelle dette quelle que soit son ancienneté, mais ce sont les menaces de poursuites qui dans ce cas deviennent des faux, sauf cas d'injonction de payer et autres ordonnances judiciaires ou législatives. Même lors de ces cas, les créanciers ne préfèrent s'adresser qu'à des organismes de recouvrement amiables car le montant des émoluments à payer à l'huissier par les créanciers peuvent les faire reculer et abandonner le recouvrement contentieux.
Il y a aussi la question morale des dettes. Faire des réponses sans cette réserve enjoignant le débiteur à éviter le paiement, peut être considéré comme une incitation pour le moins immoral. Ce n'est pas le but des articles de code.
Maintenant il est vrai que le législateur qui a orienté son texte dans un certain sens, apparemment vers une plus grande protection des débiteurs, situation économique oblige et contre les abus, a conscience de ne pas mettre en péril le commerce.
0