Voisine folle...

Lili - 14 janv. 2011 à 18:21
 Utilisateur anonyme - 22 janv. 2011 à 19:57
Bonjour,

Bonjour,
Je vous explique mon problème. Nous avons, avec mon conjoint aménagé il y a 3 semaines dans un nouvel appartement. L'ancien habitant des lieux est le propriétaire. Il nous a laissé son appartement car il a fait construire ailleurs avec sa femme et son enfant en bas âge.
D'après les avertissements du syndic que j'ai lu, affichés dans le hall, il y a eu par le passé beaucoup de problèmes de nuisances sonores, des pétitions (y compris contre mon propriétaire), et j'en passe. Qui a tort ou raison, je n'en sais rien, je ne connais personne, et mon propriétaire a toujours été réglo et charmant avec moi.
Nous avons donc aménagé, et nous vivons normalement. Nous n'avons encore invité personne, et nous travaillons beaucoup (mon copain se lève à 5h du matin), donc nous ne faisons pas de bruit. Je pose mes chaussures dès que je suis rentrée chez moi.
L'autre soir, alors que nous étions sur le canapé, nous avons entendu notre voisine du dessous beugler comme un veau...on n'a pas compris...
Le lendemain, j'avais une lettre de sa part dans ma boîte aux lettres. Elle m'accusait de « bouger les meubles » tard le soir, de « claquer les portes », de « marcher en talons », et de prendre ma douche trop tard. Rien n'est vrai bien évidemment...Sauf pour la douche, mon chéri rentre à 21h le soir, donc oui il prend sa douche vers 22h. Elle s'est montrée très méprisante (bah oui elle, elle est propriétaire...), m'a menacée de représailles de la part du syndic, m'a dit qu'en 12 ans elle n'avait jamais entendu ça... Pour parler vulgairement j'étais sur les fesses...Nous ne sommes pas ce genre de couple qui fait la fête tout le temps, on respecte énormément nos voisins, nous n'avons jamais eu de problème dans notre précédente résidence...On n'écoute pas la télé à fond, ni la musique, on rentre tard le soir, on est fatigués, on mange, on se douche, on va dormir...Bref nous n'avons rien à nous reprocher...mais rien du tout !
Donc j'ai été la trouver pour m'expliquer avec elle...elle s'est montrée hautaine, méprisante (madame est propriétaire depuis 12 ans...elle m'a seriné ça je ne sais combien de fois), m'a dit qu'elle avait des moyens d'action contre les locataires, qu'elle connaissait très bien le président du syndic...elle parlait au nom de tout le monde, et quand je lui ai demandé si d'autres personnes s'étaient plaintes de nous, elle m'a dit « qu'elle ne pouvait pas savoir si d'autres personnes entendaient du bruit »...et donc qu'en gros c'était ma parole contre la mienne. Bref une dingue...en plus elle se contredisait, dans son courrier, elle disait qu'elle n'avait jamais entendu autant de bruit en 12 ans, et là elle m'a sorti que l'ancien locataire (mon proprio), faisait beaucoup de bruit, qu'elle ne supportait plus les bruits que faisait son petit de 3 ans, qu'il y avait déjà eu des recours contre lui...bref une folle avec une haute estime d'elle-même.
Donc en conclusion, je n'ai plus le droit de prendre de douche à 22H...Et le bruit qu'elle entendait, on se demande si ce n'est pas la machine à laver, qu'on met en heure creuse, dès 22h, comme on en a le droit ...
A peine arrivée chez moi, je ne peux déjà pas vivre normalement ni comme je veux.
Nous nous sommes quittées en termes « corrects », mais je pense qu'elle va me créer d'autres soucis. Surtout qu'elle sait qu'elle aura le syndic de son côté...
Donc j'aimerais savoir ce qu'elle peut contre moi ? Car jamais elle n'aura la preuve de tapage nocturne, puisqu'il n'y en a pas...On ne fait strictement aucun bruit...Et cette lettre qu'elle m'a écrite, non datée, puis-je m'en servir contre elle ? dois-je l'adresser au syndic ?Le syndic peut-il se mettre de son côté, rien que par affinités et sur ses dires ?
Bref je finis de longues et dures études, et j'ai autre chose à faire que de me prendre la tête pour une femme qui n'a rien d'autre à faire qu'à pourrir la vie des autres. Surtout qu'elle se prend pour une reine, mais face à ma famille elle ne fera jamais le poids autant financièrement qu'intellectuellement (désolée, ne prenez pas ça pour de la vanité svp...). Mais je n'ai pas envie de mêler mes parents à ça. :)
J'ajoute que moi je n'entends strictement aucun bruit, mis à part les bruits normaux d'une collectivité...faut savoir être tolérant 0_o
Merci pour vos conseils.

3 réponses

Utilisateur anonyme
18 janv. 2011 à 12:12
bonjour : on met" la machine à laver en heures creuses comme on en a le droit". Ce n'est pas un droit, c'est une possibilité, à condition de ne pas déranger, et en copropriété, ça dérange.

Vous économisez trois fois que dalle, mais vous dérangez un max avec votre machine à laver. Vous feriez bien de ne pas la faire fonctionner à ce moment là, et même de placer dessous une plaque en matière spéciale pour qu'elle ne transmette pas le son au sol, mais le bruit de l'écoulement de l'eau, vous ne l'arrêterez pas, ni le bruit de tambour à l'essorage.

En copropriété, la machine à laver ou le lave vaisselle la nuit, c'est à éviter;
2