Abandonner son enfant...

Résolu/Fermé
Madison 37 - Modifié par M@thew le 19/01/2011 à 17:12
 ladet - 27 janv. 2011 à 01:07
Bonjour,
Je suis la maman d'une petite fille de 3ans et demi. Je suis séparée du papa depuis deux ans maintenant et j'en assume la garde seule. Mais au bout de deux ans d'enfer, et quand je dis enfer, le mot est faible. J'ai du déménager à cause d'elle, elle crie, hurle, fout un bordel monstre à longueur de temps, toutes les conneries possibles, n'obéit jamais, hurle, tape des pieds ( je suis en appart), je ne peux plus supporter d'être son esclave ne permanence. J'ai un traitement antidépresseur qui relativise la situation un certain temps, mais la réalité me rattrape de tout façon. Je suis plus qu'épuisée. Mes trois autres enfants souffrent aussi de mon maque de présence. J'ai raté ma vie de mère, pourtant mes enfants n'ont jamais manqué de rien même dans les moments difficiles, mais la vie comme ça ne m'intéresse plus. Plus envie de rire, de m'amuse, de rire, de me faire plaisir. J'ai l'idée depuis quelques temps de quitter le domicile et de disparaître dans le Sud et de tout recommencer. Des regrets, je sais que j'en aurais mais ils seront vite dissipé quand je repenserai au passé. Je ne veux pas mourir, mais je ne vois plus l'intérêt de vivre dans de telles souffrances. J'ai l'impression de vivre dans une prison et même la prison serait plus douce? Mais paroles ne dépassent jamais ma pensée quand je dis que je vais la faire disparaître à tout jamais de ma vie. Son père devra bien assumer sa fille ou alors la DDASS s'en chargera. Je me moque des conséquences : prison, tribunal, peu importe. Qu'elle me renit plus tard, aucune importance, qu'elle me crache au visage, je m'en fous, je ne compte pas m'en préoccuper. Je veux pouvoir refaire ma vie seule, sans enfants, libre de toutes contraintes. La solitude ne me fais pas peur : elle fait partie de ma vie depuis bien longtemps. Je suis trop bien toute seule.La liberté est une question vitale pour ma survie et là, je meurs à petit feu. Je ne vais pas attendre la retraite pour refaire ma vie. Il n'y a pas cinquante solutions : la virer ou m''aller à l'autre bout de la France. Ma décision est prise et je la mettrais en pratique avant les grandes vacances. Si d'autres femmes ont eu le courage de passer le pas, j'aurai vraiment besoin de leur encouragement. J'attends vos témoignages. Merci de m'avoir accordé un peu d'attentions.
A voir également:

23 réponses

Au cas où vous l'ignoreriez, les papas font déjà comme bon leur semble. Ils se retrouvent célibataires pendant quinze jours, ils sortent, vont boire un verre avec leur copains, s'amusent le samedi soir, bref, la belle vie. Ils rentrent du boulot, se détendent, ils ne pensent qu'à eux. Les femmes travaillent et commencent leur deuxième journée aprés le boulot : bouffe, linge, ménage, devoirs. Ces paroles ne me blessent pas, elles me mettent très en colère. Ouvrez les yeux et regardez autour de vous. Combien d'hommes connaissent une vie d'esclave comme les femmes?
66