Licenciement faute graves

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 17 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2010
-
Messages postés
406
Date d'inscription
vendredi 21 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2012
-
Bonjour,


Ma femme travaillais dans une entreprise de vente d'adoucisseur, elle a eu un CDI (non signé mais déclaré aux assedic) et seulement après 15jour de travail en fin décembre, elle es tombé malade (elle a perdu 12kg en 2mois à cause d'une grossesse surprise), début janvier, elle a eu un arrêt maladie de son médecin, du mois de janvier jusqu'au mois de juin, ou après elle es entré en congés pathologique..

Vu que c'était son premier travail, elle n'avez que ces 15jours d'ancienneté de travail donc elle n'avez pas de droit d'indemnité journalière par la sécurités sociale.

Nous avons envoyé tous les arrêts maladie, mais l'entreprise dit ne pas avoir reçu les deux derniers.
Un mois après ils nous ont renvoyez une lettre en recommandé pour un rendez-vous avant licenciement, ma femme ayant accoucher et allaitant notre bébé n'as pas pu ce déplacer au siège (se situant à 3h d'autoroute de chez nous), elle l'ai a appelé pour les prévenir...

Nous venons de recevoir une lettre de licenciement pour faute grave (absences injustifiés) et nous demandant des sous car nous aurions trop perçu pour ces 15jours de travail.

Je souhaite les envoyer devant les prud' hommes, que me conseiller vous ??

3 réponses


bonsoir,

jai pas tres bien compris votre question mais pour infos, un licenciement pour faute grave vous permez tout de meme de toucher vos allocations chomages apres tout depend si elle a travaillé avant.

Ensuite, le licenciement est plus ou moin honnete de l'employeur puisqu'elle n'a travailler que 15 JOURS de plus sans signature de contrat ce qui rend le contrat nul bon aparament dans votre cas non

et en plus vous dites qu'elle n'a pratiquement pa travailler apres pendants des mois, je trouve que l'employeur c'est retrouvé avec un salarie en trop qui ne lui a servi a rien o final, excusez moi detre brute sur les mots... METTEZ VOUS a la place de l'employeur c'est de l'arnarque certe votre femme ny ai pour rien mais soyez realiste!!!

le licenciement est de mon point de vue exterieur legitime, et les prudhommes sont des demarches tres longues, prevoir plus d'un an

cdt
bonsoir

je vous conseille d'aller voir un avocat
votre femme était encore en congé patho et on ne licencie pas une femme dans cette période
ecrivez à l'employeur en LRAR pour informer que votre femme est protégé par son congé
et demandez lui si votre femme a bien été déclaré!!
Messages postés
406
Date d'inscription
vendredi 21 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2012
237
Bonjour,

Comme indiqué dans le message de "inconnu" vous bénéficiez d'une protection contre le licenciement pendant la maternité, y compris pour faute grave.

Invoquer des absences injustifiées en connaissant l'état de grossesse de la salariée, prive le licenciement de toute légitimité.

Pour mémoire, l'absence de contrat de travail écrit requalifie automatiquement celui-ci en CDI.


Vous pourrez utilement vous référez aux informations contenues dans la fiche pratique consultable en cliquant sur le lien ci-après.

Bon courage.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/maternite-paternite-adoption,116/les-garanties-liees-a-la-maternite,12436.html