Frappe par mon employeur

Signaler
-
 alexswim -
Bonjour,
J'ai etait frappe par mon employeur en aout 2009. Depuis je suis en arret de maladie. J'ai porte plainte pour agression au commissariat contre la personne. Dois je aussi porte plainte contre l'entreprise etant donne que c'est le patron qui m'a frappe. Aujourd'hui je ne sait encore pas si je vais pouvoir reprendre mon travail car je suis chauffeur routier et mon employeur m'a frappe dans l'oeuil qui aujourd'ui n'est encore pas guerri et il me faut mettre une lentille car je n'ai plus de cristallin.
Merci de votre reponse. Si je doit porter plainte contre l'entreprise que me faut il comme documents.

3 réponses

Bonjour Monsieur,

Ce qui est d'abord important c''est de faire reconnaitre votre arrêt de travail comme étant un accident de travail.

Je ne sais pas si tel est le cas.

Je vous pris de bien vouloir me repondre sur ce point.

Je pourrai alors utilement vous conseiller.

Cordialement,
il aurai fallu que ton medecin te mette en accident du travail , avec ITT +de 8 jours , je sais c'est tres dure a vivre , bon courage , n'hesite pas a m'envoyé un mail
Messages postés
12583
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2016
3 551
bonjour

je pense que la plainte contre celui qui vous a frappé suffit car l'entreprise n'est pas responsable des actes de cette personne, c'est lui qui doit etre jugé pas quelqu'un d'autre


Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas encore acquis la certitude absolue. Albert EINSTEIN
Salut, moi aussi , j'ai été frappé par le frere du patron , j'etais chauffeur poid lourd , sur le coup il m'on dit de partir , j'ai dis qu'il me fasse un papier pour ne pas qu'il disent que j'ai abandonné mon poste , refus de leur part ,j'ai porté plainte au commissariat , 3 jours itt , et a ce jour j'ai perdu au prudhomme au premier jugement , j'ai fait appel ,ils invoquent denigrement de l'entreprise , insubordination , et faute grave , oh fait j'etais a vitrolles