Nego.immobilier agent co ou portage salarial?

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 3 novembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2010
- - Dernière réponse : guilain.omont
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 21 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2014
- 6 oct. 2014 à 16:37
Bonjour,

On me propose d'intégrer le réseau Myappart: je ne sais pas encore quels sont les pourcentages d'entrée et de sortie de mandats. Mais l'agence propose deux statuts: agent commercial ou portage salarial. Agent co ça me fait un peu peur à cause de la paperasse et des charges (et si je ne vends rien?) et que pouvez-vous me dire sur le portage salarial? Qqn travaille-t-il ou connaît-il ce réseau? Merci à tous.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
27440
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2019
5894
3
Merci
Bonjour

Au début, le statut le plus intéressant est celui d'autoentrepreneur, et si vous dépassez les 34000 € HT ( ce que je vous souhaite ) en cours d'année, vous pouvez changer de statut

Le statut d'agent commercial est désormais le seul statut non salarié explicitement autorisé dans l'immobilier, pour les négociateurs (loi 2006-872 du 13 juillet 2006).

L'agent commercial en immobilier est un travailleur indépendant inscrit au registre spécial des agents commerciaux, tenu au greffe du tribunal de commerce ; il peut exercer cette activité en tant qu'auto entrepreneur.



Certaines sociétés immobilières ont vulgarisé récemment le terme de "mandataire immobilier" ou "mandataire indépendant" ; de quoi s'agit-il exactement ?

Un mandataire est une personne qui reçoit un mandat, qui peut agir au nom et pour le compte d'un mandant.

Tout d'abord, notons qu'un agent immobilier (titulaire de la carte professionnelle) est par essence un mandataire. Le contenu de sa mission est précisé dans un mandat écrit et préalable, rendu obligatoire par la loi Hoguet et son décret. Se souvient on que Fnaim signifie "fédération nationale des agents immobiliers et mandataires en vente de fonds de commerces" ?

Pour mener à bien sa mission, son mandat, l'agent immobilier peut lui-même la déléguer en tout ou partie, soit à des salariés, soit à des personnes ayant un statut indépendant. Dans les deux cas la fonction sera celle de "négociateur", terme utilisé par les textes ; il devront obtenir auprès de la Préfecture l'attestation de "négociateur immobilier" prévue par l'article 9 du décret.

S'ils sont salariés, ils pourront avoir un statut de salarié classique, ou VRP, éventuellement multicarte.

S'ils sont indépendants, un seul statut est autorisé dans l'immobilier : celui d'agent commercial. (Précisons qu'un agent commercial peut être également auto entrepreneur.)

Un mandataire immobilier est donc juridiquement un agent commercial, mandataire indépendant, agissant au nom et pour le compte de son mandant. Il ne fait pas d'opérations immobilières pour son propre compte. Il est rémunéré par son mandant, l'agent immobilier, selon des modalités définies dans un contrat d'agent commercial. Il établit une facture pour chaque opération conclue par son intermédiaire. Il peut travailler à partir de son domicile ou d'un bureau indépendant.

En ce qui concerne le réseau en lui même , il a les mêmes pratiques qu'un grand nombre d'autres réseaux : il donne plus de 80 % à 90 % ( voire plus ) du CA généré , ( attention, avec des honoraires souvent inférieurs à 2,5 %) et surtout ils demandent un "forfait " qui varie de 300 € à 1000 € par mois, vente ou pas vente
dans certains réseaux, le CA du réseau est généré à 70 % par ces cotisations forfaitaires , c'est une véritable arnaque !

Donc voyez plusieurs réseaux avant de faire votre choix

En mutualisant un minimum les moyens, entre site internet, ( différent selon les régions) , panneaux, cartes de visites, prospectus ... vous pouvez compter un budget max de 150 € par mois !

Dire « Merci » 3

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25032 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de kasom
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 21 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2014
2
0
Merci
Bonjour,

J'ai réalisé une enquête sur le sujet du portage salarial pour les agents co en immobilier. J'ai l'impression (mais je ne suis pas juriste) qu'il n'y a pas de risque ni d'inconvénient pour le mandataire (juste des cotisations sociales plus fortes qu'en tant qu'auto-entrepreneur ou même indépendant). Je pense que le risque existe (car il y a pas mal de choses bancales dans le portage salarial, surtout pour l'immobilier, cf. mon article http://meilleursreseaux.com/immobilier/mandataires/article-5-vers-un-statut-de-salarie-autonome.html), mais qu'en fait, c'est le réseau et la société de portage qui le prennent !
kasom
Messages postés
27440
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2019
5894 -
bonjour

conclusion : il y a un gros risque juridique pour les deux sociétés ( courtage et mandataire ) , moins pour le salarié

mais quel intérêt de rajouter une énième brique à l'édifice ?

il existe encore beaucoup d'agences qui emploient des cdi , quel intérêt pour les réseaux ?

quel intérêts pour les mandataires ? en général ils le sont car ils veulent gagner beaucoup plus , s'ils redeviennent salariés .......
guilain.omont
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 21 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
6 octobre 2014
2 -
Il y a beaucoup de mandataires qui veulent garder le statut de salarié (pour la retraite, l'assurance maladie et l'assurance chômage, notamment). D'où l'engouement actuel pour le portage.

Oui, dans tout ce que j'ai pu lire pendant mes recherches, c'est bien les 2 sociétés qui risquent quelque chose, mais pas le mandataire. Donc si un réseau propose le portage, il n'est pas absurde d'accepter... Mais encore une fois, je ne suis pas juriste !
Commenter la réponse de guilain.omont
Dossier à la une