Placer intelligemment 150 000 euros

Résolu/Fermé
sachae - 3 mai 2010 à 23:06
 Lilaine - 26 janv. 2011 à 14:18
Bonjour,j'ai 40 ans et je vis seule avec mon enfant.Mon salaire s'élève à 1200 euros net et j'occupe un logement que je loue pour 630 euros par mois;j'ai 260 euros mensuels de pension alimentaire pour mon enfant.

Je suis bénéficiaire d'une assurance vie que je dois toucher d'ici un à deux mois pour un montant de 150 000 euros.
Je souhaite placer au mieux cet argent pour qu'il me rapporte un complément de revenus qui pourrait éventuellement me permettre d'accéder à la propriété.

J'ai rencontré mon banquier qui me propose de souscrire à un contrat d'assurance vie dont les rachats me permettraient de financer un crédit immobilier en partie du moins sans toucher au capital (3,5 pour cent).

J'avoue ne pas trop savoir comment gérer au mieux cette somme,pouvez vous me conseiller?

Merci pour vos réponses.
A voir également:

15 réponses

berru18
Messages postés
372
Date d'inscription
samedi 27 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2010
186
4 mai 2010 à 18:54
Bonjour,

Il faut rencontrer un conseil financier professionnel et rencontrer deux banques minimum et faire le tri. C'est mon métier en profession libérale et on ne s'improvise pas dans ces cas là.

Ce que vous propose la banque peut paraître valable à première vue, mais il faudrait avoir beaucoup plus d'éléments pour aider à une analyse objective.

on peut en effet souscrire un contrat d'assurance vie et effectuer un prêt immobilier dont les mensualités seront couvertes partiellement par des prélèvements sur le contrat d'assurance vie. Pour moi, il faut attendre un an révolu pour que le contrat est digéré les droits d'entrées et voir le potentiel de prélèvement possible. Ça vous laisse le temps de bien choisir votre logement à acquérir.

Une autre solution, c'est un prêt à remboursement in fine, cela réduit de beaucoup les mensualités, puisque vous ne payez que les intérêts. Le capital sera remboursé en fin de contrat par le déblocage du capital de l'assurance-vie qui lui aura progressé sans prélèvement sur le capital ni sur les intérêts. Bien des montages sont possibles.

Mais attention, ne signez rien au premier rencontré. Il vaut mieux conserver les fonds en sicav monétaires qui ne rapportent quasiment rien pendant six mois plutôt que de se retrouver plombé dans un montage qui ne correspondra pas à vos besoins.

Les banques sont tout de même de bon professionnels, mais effectivement afin de les obliger à travailler, il faut demander à rencontrer un gestionnaire de patrimoine, pas un conseiller au guichet ou dans le hall. il ne faut rien signer au départ, poser beaucoup de questions à plusieurs, partir en reprenant rendez-vous afin de les maintenir dans l'espoir de réaliser l'opération, là il montreront leur vrai professionnalisme, celui qui revient toujours au même raisonnement est à écarter rapidement, celui qui vous écoute et vous propose différentes solutions adaptées à vos demandes sans vous noyer sous les termes techniques sera plus écouter.

Quant aux placements dans l'immobilier, j'émettrai des réserves car on y trouve tout et n'importe quoi!! Quant à la rentabilité ? A voir ! utiliser immédiatement tout les fonds pour acheter un bien immobilier est pour moi une des plus mauvaises choses à faire, car en cas de besoin ou de changement, l'immobilier, c'est par définition immobile et revendre rapidement est le plus sûr moyen de perdre de l'argent ne serait ce que déjà les frais de notaires.

N'hésitez pas à nous questionner,
cordialement,
berru18
56