Comment "virer" un elu syndical qui harcele ? [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 sebastien -
certains syndiqués utilisent leur petit pouvoir a des fins personnelles !! veulent decider de tt al interieur d une structure et poluent une equipe, une direction, qu elle soit correcte ou pas juste pour le plaisir de critiquer etc je suis employée, agent de maitrise mais j ai toujours defendu mes equipes, les employés, milieu d ou je viens et ou je suis et resterai. j ai demissionné il n y a pas longtemps car l ambiance ou je travaillais etait devenue insuportable. et pour une fois le groupe, la direction,le management, n en etait pas le responsable. et je sais que "l ambiance" s est encore deterioré depuis. "l élu du mag", s amusant a harceler les directeurs qui du coup changent tous les 3 mois !!! ou les employés qui ne seraient pas de son coté. d ailleurs comment doivent faire ces gens pour virer ce mec ???? ils ont tous peur detre harceles a leur tour.. inconsciemment pour certains l effet psychologique est bien pire que le fait meme de perdre son emploi .. il fait du chantage aux directeurs pour ne jamais etre present sur son lieu de travail, son absence cachée en echange de non harcelement quotidien.ses heures de delegation ne pouvant pas etre egales mensuellement a son temps de travail !!! lorsqu un directeur lui tient tete, il remue ciel et terre, invente des histoires pour que celui ci ne soit plus soutenu de la direction (fausse declaration a la halde etc, j en suis temoin !!) le emloyes qui adherent au nouveau direteur sont harceles, destruction de casier, accusation d agression (fausse bien sur), d homophobie, de racisme anti blancs.. et j en passe... ça va trop loin !! lorsqu il est oblige d etre en magasin il le fait payer au directeur en passant la journee en salle de pause, avec sa cour (2 ou 3 employes ), narguant les autres qui travaillent a leur place. il a dit a un employé de rayon au smic avec qui il devrait travailler lorsqu il est en mag " vas y bosse a ma place, c est ton boulot !!" et ça c est un representant des droits des salaries !!!!!!!!! certains employes viennent de lancer une petition, d autres ont fait des attestations, mais certains se retrouvent en danger apres de fausses accusations de ce groupe de fumistes qui pourraient leur nuire dans leurs vies personnelles.. que faire pour les aider ?? contacter le syndicat ? mais comment etre sur que ce dosier ne s arrangera pas encore en interne ?? comment faire confiance dans ces representants ?? connaissez vous quelqu un de sur et bien placé a la c.. ?? beaucoup de ces employes n ont ni un travail facile ni une vie super sympa, l ambiance au travail est souvent pour eux tres important pour l equiibre de leur vie quotidienne. le contraire peut avoir des effets terribles..

6 réponses

Je suis dans cette situation dans le secteur public. Il faut porter plainte. C'est coûteux mais il n' y a pas d'autre solution.
Il faut aussi parler. Dénoncer. Il ne faut surtout pas se taire et se renfermer sur soi.
39
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
330
Date d'inscription
vendredi 27 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2010
119
Bonjour,

Tout d'abord une question:
Cette personne est-elle un DP (délégué du personnel => donc élu par les salariés) ou un DS (délégué syndical => donc mandaté par son organisation syndicale pour la représenter dans l'entreprise)?

Car il y a deux cas de figures: Si c'est un DP, il ne faudra pas l'élire de nouveau aux prochaines élections..Si c'est un DS, il faut prendre contact avec son orga syndicale (Union locale ou Départementale) afin d'évoquer le problème auprès du secrétaire général UL ou UD...

Bon courage

DS ou DP qu'importe !
Nous vivons la même chose dans notre entreprise. Le syndicat règne en maître et présente les DP qu'il a choisit aux élections, donc le même panier de crabe.

Ceux qui ne sont pas d'accord, qui se rebellent ou ont rendu leur carte suite à des insultes se tapent tout le boulot pendant que les salariés protégés leur ricane au nez en lisant le journal. Deux d'entre eux ont été mis à pied pour insultes et ils attaquent aujourd'hui l'entreprise aux Prud'Hommes réclamant 10 000 euros chacun de dommages et intérêts. Quand les cadres ou le patron interviennent ils sont accusés de harcèlement anti-syndicalisme... leurs moindres faits et gestes sont recensés et envoyés au patron qui croulent sous leurs courriers.

La délégué syndical est partout : au CE, au CHSCT, aux commissions diverses et mieux... elle faisait partie de la commission de synthèse d'une étude menée sur les risques psycho-sociaux au travail !!!! Comment voulez-vous qu'on aille se confier

Le médecin du travail est au courant de ce que nous vivons, mais ne peut rien faire.
L'Union Nationale du syndicat est au courant mais ne peut rien faire.
Elle instille la peur du chômage et le 'restons soudés' pour gagner chaque élection.
Ceux qui la soutiennent se retrouvent 'placés', après ils n'ont plus qu'à la fermer... car tout est "grâce à elle".
On ne peut rien faire contre les DS ??? il parait que non, que même l'inspection du travail ne se positionne pas quand il faudrait les licencier... et ils feront couler notre boîte.
Mais ils s'en foutent, ils se partagent la plus grosse part du gâteau, salaires bien négociés pour eux-mêmes, des heures de délègation payées en heures sup., des arrêts maladie quand les heures de délèg. sont épuisées, arrêts pendant lesquels ils viennent sur le lieu de travail pour l'action syndicale ?!!!!!???

C'est HONTEUX !!! Que peut-on faire???
bonsoir,

vu comme celà vous n'arriverez à rien.
dans un premier temps, il convient de répondre à la question posée de spirit21.
ensuite, il faut essentiellement concentrer les effort sur une action auprès de l'employeur.

Manifestement, il existe des faits caracterisés de harcèlement moral !!.
Dans ce cas précis, il s'agit bien d'une faute grave, peut importe que l'iniateur des faits soit un salarié protégé ou pas !!

Par conséquent il faut absolument saisir l'employeur par courrier officiel et le mettre en demeure de faire cesser immediatement les agissements répréhensibles éventuellement une enquete approfondit pour déterminer le ou les auteurs !!

Il est très important de bien saisir que 'l'employeur à une obligation de sécurité et de résultat tout particulièrement en matière de résultat"

Cela veut dire qu'il doit non seulement prendre les mersure qui s'imposent à l'encontre des auteurs d'agissements coupables mais de surcroit ces mesures doivent avoir comme finalité de faire cesser la situation de harcèlement (obligation de resultat).

L'employeur doit dans tel cas engager une procédure de licenciement après enquete au sein de l'entreprise : si les coupables ont bien été ciblés dans le cadre d'un dossier parfaitement encadré (preuve, temoignage...), le licenciement pour faute grave sera justifié, l'employeur pourra alors saisir la direction du travail aux fins de valider le licenciement !!

Toutes actions quelle quel soit de la part des syndiqués sanctionnés ne pourront qu'etre vouées a l'echec !! !

Il faut bien comprendre que ces salariés ne peuvent en aucune façon se réfugier derriere leurs protection de fonction syndicale pour user de la fraude ou meme de tout les débordements !!! !

Il est inexact de dire qu'il y a discrimination au moindre motif de reproche de la part de l'employeur surtout lorsque celui ci est fondé !!!! !

Il ne s'agit là que de pretextes et arguments falacieux de la part de salarié malveillant.


sebastien (juriste)
Vous pouvez aussi, demander l'intervention du CHS.CT de votre entreprise s'il y en a un !!
Courage. Cdt
C'est malheureusement le cas de beaucoup de delegues syndicaux, dont le but est avant tout obtenir un statut de salarie 'protege' pour mieux entrer en conflit avec la direction, plutot que de representer ceux qui l'ont elu (on peut etre DS et aussi elu par les salaries).

Les conseils ci-avant sont les bons, contacter l'organisation syndicale dans un courrier, si-possible co-signe par plusieurs salaries. Certains syndicats, soucieux de leur image de marque, reagiront, d'autres, pour lesquels etre presents dans certaines entreprises est un objectif en soit, prefereront ignorer le probleme.
Il faut un ou plusieurs salarié qui demande à l'employeur un entretien contradictoire avec ce " harceleur".

Lors de cet entretien, il faut tout " balancer" à l'employeur lui expliquer également l'étrangité du changement constant de directeur etc..., que ce délégué syndical utilise le chantage et les fausses rumeurs pour cacher ses absence non justifiées, qu'il contraint d'autres salariés à travailler à sa place, qu'il invoque n'importe qu'elles thèse afin d'atteindre les directeurs régulièrement nommés... .

En définitive, l'employeur devra engager le pouvoir disciplinaire et licencier ce salarié protégé déloyale !!
Je pense que vous pouvez vous plaindre au syndicat départemental ou vous habitez.
Messages postés
330
Date d'inscription
vendredi 27 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2010
119
C'est gentil de répéter ce que je viens d'écrire^^
Dossier à la une