Expertise medicale prévoyance

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 23 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2010
-
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 11 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 septembre 2019
-
Bonjour,
j'ai souscris il y a 10 ans une prévoyance pour compléter mon salaire en cas de maladie. Ce fut le cas en février2009 et 15 jours après les premiers versements commençait. ère expertise médicale le médecin est ok pour continuer donc l'assurance aussi. 2ème expertise le médecin me consolide et je n'ai eu la réponse qu'un mois et demi après l'expertise . Donc depuis septembre plus rien malgré beaucoups de couurier avec des réponses négatives! L'assurance nous dit que le seul recour est l'expertise contradictoire, c'est vrai??? Ce qui m'étonne c'est que même le médecin conseil de la sécurité sociale qui m'a convoqué 2 fois m'a fait un couurier disant que je n'étais pas consolidé et l'assurance n'en tiens pas compte! que ois-je faire?Je viens de recevoir l'échéance de cette prévoyance à payer! c'est bien la peine que je règle s'il ne me paieront jamais? aidez moi je suis dans l'impasse merci
A voir également:

4 réponses

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 23 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2010
22
l'expert médical de l'assurance ne doit-il pas tenir compte de l'avis du médecin controleur de la sécu??
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 23 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2010
22
dans mon contrat il est dit que je dois recourrir à une expertise contradictoire si je ne suis pas d'accors avant de me tourner vers la justice. Mais quelqu'un peut-il me dire si l'avis de la sécu ne doit il pas etre pris en compte?
je pensais que l'assureur devait se conformer à cet avis!
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 11 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
11 septembre 2019

Bonjour Karine,

Je me permet de remonter ce topic qui date de 2010.

Avant tout j'espère que vous allez bien et que vous avez retrouver votre état de santé.

Je suis exactement dans le même cas que vous, de plus moi j'ai procédé à une expertise contradictoire, le 2ème médecin expert a été proposé par celui qui m'avait consolidé en premier.

Après plusieurs mois d'attente, le deuxième expert confirme la décision du premier, donc pas de versement d'indemnites journalieres pourtant le médecin conseil de la CPAM confirme bien mon arrêt.

Qu'est ce qui s'est passé dans votre cas?

Je souhaite saisir la justice et assigné l'organisme de prévoyance, mais je ne sais pas vers qui me tourné.

Merci pour votre réponse
Bonjour
Que prévoit le contrat que vous devez avoir en votre possession.?? Vous savez bien que les assurances ne paient que ce qui est prévu exclusivement à leur contrat.
Une expertise contradictoire peut dans votre cas s'avérer nécessaire, mais par contre, payez bien votre échéance car vous vous mettriez complètement en tort de ne pas payer parce qu'il y a un litige. On ne peut pas faire justice soi même.
Salutations.
je suis dans le même cas. Il faut savoir que le barème des assurances pour statuer n'est pas le même que celui de la CPAM, il faut regarder sur votre contrat et les conditions générales et particulières, pour savoir quel est le barème auquel votre assurance se réfère : le mien est le barème du Concours Médical qui n'est pas du tout avantageux. 2ème point à partir de quel taux d'incapacité êtes vous assuré 15, 33 ou 66 %. Demandez les expertises des médecins qui ont assuré l'expertise pour l'assurance. Regardez quel taux d'incapacité ils ont statué votre incapacité. Sur la consolidation : depuis combien de temps êtes vous en arrêt maladie ? vous avez normalement jusqu'à 3 ans, mais souvent au delà de deux ans consolidé ou pas l'on se dirige vers une invalidité. C'est là ou le barème appliqué à son importance....... ! Donc il ne reste plus qu'à demander à votre médecin de lire le rapport de lui demander son avis et suivant d'aller vers une expertise contradictoire et accompagné de votre médecin s'il le veut bien.....

Bon je sais tout ça, mais ce n'est pas pour autant que je vais m'en sortir. Pour moi aussi CONSOLIDATION alors que pas du tout. Taux 20% du barème du concours médical. alors que l'assurance ne m'indemnise qu'à partir de 33% je suis dans l'incapacité de reprendre mon activité professionnelle pour laquelle j'étais assurée. Revenus : 0 euro. C'est la galère. ! VIVE CERISE !
Le problème est que maintenant on est classé en 3 catégorie il ne donne plus de pourcentage en fait maintenant c'est +50% -80% +80% la mdph ne donne plus de détails ...