Virer son enfant de chez soi [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  Yann - 5 août 2012 à 15:15
Bonjour,
mes parents sont divorcés. Je vis actuellement chez mon père, ma mère m'ayant viré de chez elle. Malheuresement, mon père a décidé également de me virer de chez lui. Je n'ai donc nulle part où aller.
Je fais des études, je ne suis donc pas en mesure d'avoir un travail pour vivre.
Mon père a t'il le droit de me virer?
Je veux bien partir, mais à condition que l'on paye un logement. Suis je droit de le demander?
Merci par avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

10 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6437
40
Merci
bonjour
quel age avez vous deja ?
ensuite, vous pouvez faire une requete aupres du juge pour avoir une pension alimentaire aupres des deux parents (devoir de secours ) mais il serait interessant aussi de savoir pourquoi vos parents vous mettent dehors ?
cordialement

Dire « Merci » 40

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25791 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2009
2
9
Merci
Je suis en prépa, je ne peux pas me permettre d'avoir un travail, je ne sais pas si vous vous rendez compte de la quantité de travail qu'il faut fournir. Si je veux réussir, c'est impossible!
J'ai le sentiment que vous ne percevez pas la gravité de la situation, quand je dis virer, ce n'est pas juste comme ça, on m'a demandé de partir très clairement.
Messages postés
4143
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
873
8
Merci
Bonsoir ,


Non, les bourses sont calculées d'après les revenus familiaux ...et non au cas par cas sauf situation particulière, notamment de nationalité, pas de revenus de l'étudiant, mais de ses parents ...
La colocation est une large source de problèmes, les baux et conditions très particuliers requièrent beaucoup d'attention, car deux étudiants, Mr et Mlle, sont considérés comme couple, d'office, alors que Mr et Mr ou Mme et Mme ne le seront pas ...
Les Foyers de Jeunes Travailleurs ne sont pas ouverts aux Etudiants, sauf exceptionnelle et courte détresse .*
Les petites annonces, malheureusement, alors qu'il y en aurait besoin, ne sont pas gérées et payées par les " obligataires eux-mêmes " , donc on ne trouve pas de " logement contre compagnie " ... ( ma fille vous en dirait long là-dessus ! ) !

Un jeune homme ou femme, étudiant, aujourd'hui, peut tout à fait être " débrouillard " ... , avoir un petit boulot, ET ALORS ? Cela ne supprime pas pour autant la pension alimentaire à laquelle il a droit, tant qu'il ne peut "assumer seul ses besoins essentiels " : manger, dormir au chaud, travailler .... Il a tout à fait le "droit ", le Code Civil, le Code Napoléon, vous savez ?? , de demander à ses parents de l'aider à traverser cette période : s'il poursuit des études sérieuses, longues, onéreuses, etc, il ne peut faire face à toutes ses factures !

Soit il y a jugement par le J.A.F. à la demande des parents, ce qui est ( en général ! ) mieux accepté, soit il y a demande de l' enfant X , demande acceptée, en fonction de la pension ancienne, voire ... d'un changement de situation, en fonction de ses besoins essentiels : se loger, se nourrir, se chauffer, acheter livres et brochures diverses, et aller boire un verre ou sortir au ciné, de tps en tps, car on dira que le moral n'est pas essentiel, peut-être ?

Ceci, bien lu et entendu ?, pour un "enfant majeur " présentant toutes ces garanties ... Auquel cas papa comme maman se verront sans aucun doute, devant le Juge des Affaires Familiales, si demandé par un enfant, obligés de contribuer à ses études et à sa vie quotidienne . Code Civil !


-------------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Messages postés
1159
Date d'inscription
mercredi 28 octobre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juin 2014
273
5
Merci
Bonjour,

Je suis actuellement étudiante en master en région parisienne. Mes parents ne peuvent subvenir à TOUS mes besoins (logements, école, vie quotidienne, ...). Etant déclarée fiscalement toute seule (ce n'est pas obligatoire) j'ai fait une demande de Fond National d'Aide d'Urgence (FNAU) auprès du CROUS dont je dépend. C'est un dossier assez conséquent à monter (diplômes, justificatifs de tous les frais et aides déja perçu: achats scolaire, tickets de caisse pour la nourriture, prêts en cours, transports, bail, apl, ...). Il faut également remplir un dossier administratif (civilité, scolarité,...) et faire une lettre de motivation expliquant votre situation (personnelement ma lettre faisait 3 pages ou j'expliquait TOUT.Il est important de rentrer dans les détails et de prouver votre motivation).
Par la même occasion j'ai expliquer que j'assumais 3 jobs étudiants pour m'en sortir car sans celà je ne pouvais pas.

Cette aide est fait pour les étudiants déclarée fiscalement seuls, les étudiants en rupture avec leur famille (c'est votre cas) ou dans des cas ou l'étudiant perd un de ces parents subitement.

Le dossier passe ensuite en commission. C'est cette dernière qui décide du montant de la bourse. Personnelement l'an passé j'avais 300 € / mois. Cette année je ne sais pas encore car mon dossier passe en commission ce mois ci.
Il n'y a pas des commission tous les mois alors faites vite ce dossier afin qu'il passe au plus vite en commission. L'aide est rétroactive. C'est à dire que si votre dossier passe en janvier et que vous percevez cette aide en Février alors vous aurez un montant correspondant à une aide effectuée depuis octobre.

J'avoue que ce dossier est assez fastidieux et long a établir mais il en vaut la peine.

Bon courage
Messages postés
541
Date d'inscription
mardi 15 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2009
247
3
Merci
Camcambourdon, ça c'est votre version!
Vos parents n'ont aucune obligation de vous fournir un "logement", ils ont l'obligation de subvenir à vos besoins
Reste à définir vos besoins, qui pour eux et vous, auront une énorme marge de manoeuvre.
Vous dites plusieurs fois "virer", là aussi il ya une marge de manoeuvre , entre ce que vous dites et ce qu'ils "vous" ont dit!
Car pour moi, virer est un signe "dynamique", "violent", "représaille"...
Vous demandez d'aller voir ailleurs, de bouger, de prendre votre indépendance, de laisser vivre...est le même but, mais dit différement!
100 euros que vous pourriez améliorer en faisant un petit job à 20 ans, n'est pas la "mère" à boire!
Caliméro a encore de longs jours tristes à vivre...
Oui vous avez tout à fait raison! J'ai 17 ans et ma mère m'a viré et le mot est bien employé! Je pense que "Tu dégage" avec des coups dans mon abdomen est un bon "Je veux plus te voir!" sont assez évocateurs! Bref, mon cas est similaire parents divorcés et ma mère a refait sa vie depuis que j'ai 6 ans et pour de bon et a toujours tout fait pour se débarrassé des fils qu'elle a eu avec mon père ... Je ne suis pas majeur et ne sais pas quoi faire mon père a de faibles revenus et je me demande comment je vais pouvoir continuer ... Prendre un travail je pourrai ... Mais je sais aussi que certaines études sont très prenantes et qu'il est impossible de travailler et de les réussir et quand j'entends des personnes telles que vous (Martolourd) dire qu'il n'y a que des Caliméros et que la vie est très simple si on s'en donne la peine... Je trouve ça honteux imaginez d'abords l'impact qu'a pu avoir le fait de se faire virer (et si il emploie se mot il sait certainement de quoi il parle!) à tour de rôle par sa mère puis son père. En plus des gens comme vous vienne se permettre de juger quelqu'un qui a des problèmes de cette trempe, je trouve ça tout à fait inapproprié! Dernière chose à travers vos messages j'ai pu comprendre que ce que vous reprochez aux gens sur ce forum sont des choses que vous êtes trop lâche pour reprocher à des gens que vous connaissez alors ne prenez pas votre cas pour une généralité! De plus si "Et nous, qui nous a aidé, il y a 20-30 ans, et pourtant nous sommes opérationnels, non?" à cette époque vous n'étiez certainement pas dans le même cas que celui auquel vous êtes confronté dans ce forum et quand bien même vous y étiez ... Les temps change et aujourd'hui il est beaucoup plus difficile qu'hier de combiner travail et études surtout pour le cas d'une prépa!
-
Moi, je me permet de dire que la vie reste un choix. Et que si l'on se sent majeur et capable de se débrouiller et bien, pourquoi ne pas s'éclipser ? Les conséquences corrigent mieux que les conseils. C'est plutôt l'ignorance et l'ingratitude notoire des individus qui reste le pire des fléaux.
En tant que chrétienne je me rappelle du commandement divin qui dit "respecte ton père et ta mère afin que tes jours ne soient pas comptés sur terre". Mais aveuglé par le matériel, le monde va à la dérive.
-
l'ignorance et l'ingratitude notoire de nos enfants qui restent les conséquences de leur perte. Après on accuse les parents. Nom mais, où va le monde ? Et l'on ose s'étonner de voir les jeunes aller à la dérive quand bien même la société les encourage. Que deviennent les parents dans tout çà ? Et pourquoi ne prennent-ils pas eux même ces enfants à charge au lieux d'accuser les parents ?
L'ingratitude des enfants??? J'ai 18 ans et je suis obliger d'aller travailler car ma mère ne supporte pas mon petit ami et m'as virer de la maison ( virer est le bon mot puisqu'elle m'as demander de dégager de ne jamais revenir de ne plus m'approcher de mon frère et de ma soeur et m'as balancé une chaise dans la figure....). Pour l'instant je vis chez les parents de mon copain mais ça ne pourra pas durer pour toujours. Se faire virer de chez soi car le copain a vendu 11 kg de viande trop cher, c'est un peu exagerer surtout qu'il lui a remis 60euros quand elle lui a dit que c'était trop cher mais elle les as refusé. Juste pour dire ce n'est pas toujours de la faute des enfants.
Bon marto lourd et la miss catho ...
Moyens vos commentaires.
Je doute que vous mesuriez la situation. Etant moi même en conflit avec mes parents depuis quelques années, je prend sur moi. Sauf que là ça commence à faire beaucoup et à être de plus en plus difficile, résultat les tensions s'agravent. Je vais devoir dégager aussi, terme utilisé par mon père.
Sauf que c'est bien beau, mais comment se loger et poursuivre ses études, ainsi que subvenir aux besoin essentiels (nourriture, chauffage, vêtements ...) dans un cas comme celui ci ?
Pour ma part je travail à côté des études depuis presque trois ans. Je n'ai pas pu mettre d'argent de côté puisque je m'assume déjà à grande part, et paie les frais courants. Mais avec 250€ / mois, que peut on faire ?
Vous parlez de caliméro, mais franchement mettez vous à notre place. C'est bien beau de dire "bossez bande de fénéants" ...
Là si je pars, je n'aurai plus de véhicule (celui que j'utilise pour aller travailler et à l'iut est à mes parents). Celà signifie vider le compte en banque ('à peine 2000€ de côté) pour racheter une voiture, payer les éventuels réparations, l'assurance, et l'essence. Tout ça pour conserver un travail qui ne rapporte pas tant que ça, et essayer de ne pas se retrouver sous un pont.

Vous trouvez ça normal ?
Miss catho, tu as encore envie de nous sortir ton paragraphe sur l'ingratitude là ?
C'est limite hypocrite de réfléchir ainsi, si l'on peut dire. Je pense plutôt que c'est du manque de réflexion et d'ouverture ...
M'bon, c'est pas la bible qui peut vous apprendre à vivre de nos jours ... Et c'est pas ça non plus qui peut sortir quelqu'un de la misère et l'aider dans ses problèmes.

Alors essayez d'être moins cons, et si vous connaissez quelqu'un dans le besoin, qui s'est fait mettre à la porte mais qui veut tout de même finir ses études, AIDEZ LE !
2
Merci
Je pense que comme vous êtes majeur, si vos parents ne vous aident pas financièrement vous pouvez toucher les bourses (et franchement, à l'échelon maximum c'est une bonne petite somme). Sans excès, en faisant attention à vos dépenses (comme tous les étudiants) il est possible de s'en sortir avec ça.
Concernant le logement, il y a la solution de la colocation qui est avantageuse, ou il existe des foyers (un peu stricts mais pas chers). Ou pourquoi pas chercher un logement chez une personne âgée prête à vous accueillir contre un peu de compagnie (cherchez sur internet, je sais que ça se fait).
Concernant le travail+études, c'est tout à fait possible, je l'ai moi même fait pendant mes études, et puis si vous travaillez aussi pendant les vacances scolaires ça vous fera un petit plus.
Soyez débrouillard(e), et vous serez nettement plus fière de votre réussite scolaire en sachant qu'elle est due à votre mérite et votre détermination!
cordialement.
a
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2009
2
1
Merci
Bonjour,
J'ai 20ans. Je reçois déjà une pension alimentaire de ma mère, mais celle-ci n'étant que de 100 euros, je ne peux rien à faire avec, enfin je veux dire que je ne peux pas prendre mon indépendance avec 100 euros.
Ma mère m'a viré car on ne s'entendait plus du tout, et qu'il était préférable que j'aille vivre chez mon père pour que mes études se déroulent dans les meilleurs conditions. Ceci n'a donc déjà pas été facile, et mon père l'a vu, et m'a soutenu dans cette épreuve.
Aujourd'hui, mon père commence à refaire sa vie, ce qui est normal. Mais je ne m'entends pas avec sa nouvelle femme, qui est souvent aggressive à mon égard. Seulement celle-ci va venir habiter chez mon père. Mon père m'a donc demandé de partir... il a fait son choix!
La question est donc de savoir est ce qu'il a le droit de virer son enfant, sans lui payer un autre logement?
je ne comprends pas comment on peut choisir entre son enfant, et son nouveau partenaire...
et je ne comprends pas non plus comment on peut oser mettre son enfant à la porte, après ce qu'il a déjà vécu, et alors qu'il fait des études difficiles.
Messages postés
541
Date d'inscription
mardi 15 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2009
247
1
Merci
Etre étudiant en classe préparatoire

Cela signifie pour vous:

*
Etre étudiant (et bénéficier des avantages afférents: carte d'étudiant, CROUS, mutuelle..) tout en restant au sein d'un lycée: un environnement familier

*
Suivre deux ou trois années d'étude: après la terminale, c'est l'entrée en sup. Vous découvrirez un nouveau rythme de travail, de nouvelles exigences, des techniques de travail.. Il est alors possible, en fin d'année, de vous présenter à différents concours (par exemple les écoles des Mines d'Alès, d'Albi..). Sauf difficultés évidentes ou manque de travail, vous accèderez à la classe de spé: vous devenez des 3/2. A l'issue de cette deuxième année, vous vous présenterez dès le mois de mai différents concours, auxquels vous aurez bien été préparés. Il est possible aussi, par choix (certains élèves qui réussissent leur concours en première année de Spé, choisissent de redoubler pour réussir des concours jugés plus prestigieux) ou par nécessité, de refaire une deuxième année (vous serez "5/2") pour repasser des concours au bout de cette troisième année de prépa.

*
Accepter un rythme de travail spécifique, difficile, mais enrichissant, avec des horaires de cours compatibles avec un travail personnel important, un encadrement qui vous oblige à un travail régulier, tout en vous préparant à l'oral des concours, c'est le système des colles, l'acquisition de méthodes de travail efficaces: durant les cours, les colles ou les TIPE.

*
La possibilité aussi de poursuivre des études universitaires au niveau d'une licence.

et l'INTERNAT, ce ne serait pas une option?
martolourd comme ton pseudo l'indique tu dois être un lourd, un vrai !
Si tu n'es pas capable de faire des remarques constructives juste euh comment dire ??

dégage !!
-
Voilà si tu es ici pour rabaisser les membres et minimiser le problème, vas-t-en c'est pitoyable...
Messages postés
541
Date d'inscription
mardi 15 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2009
247
1
Merci
Tarasouris, bien entendu je pense comme vous!
Déjà le ton de la demande Camcam oriente grandement le type de réponses qu'il ou elle reçoit à son questionnement
Le contenu de ses messages d'autant plus, incline vers une action-réaction des intervenans.
Bien entendu, nous lisons avec une orientation et une selection suivant notre expérience et notre vécu: enfant. (nous, ex étudiant, ex-ado) ou parents( d'étudiant, d'ado).

Apparement votre fille essaye des choses qui l'améne à une "indépendance", j'aimerai être à votre place, 5 min ce matin, pour avoir un sentiment de soulagement, ... (ça en dit long, n'est-ce pas!?)

Il n'y a pas que colére et ressentiment face à un soucis majeur de communication avec son ado ou jeune adulte, il y a une énorme tristesse et un désabusement, quant à notre "réussite", avec cet enfant!
Nous ne le rendons pas "heureux" et "ouvert" au monde!

Et nous, qui nous a aidé, il y a 20-30 ans, et pourtant nous sommes opérationnels, non?
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6437
0
Merci
bonjour
oui, il a le droit malheureusemnet , tu es majeur
donc, il ne te reste que l'option de les mettre au tribunal pour demander une pension alimentaire plus élévé que tu obtiendras certainement
assignes donc ton pere et ta mere, car tu es obligé d"'assigner les deux et la demarche ne demande pas d'avocat
tu va retirer ou telecharge un dossier de demande de contribution (pension alimentaire ) que tu remplis en expliquant ta situation et la demande que tu formules
en joignant tes justificatifs de ta situation

tu l'envoie au tribunal qui te convoquera ainsi que tes parents
voila bon courage
Bonjour comment retirer un dossier de demande de contribution (pension alimentaire )
sophiag
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6437 -
Bonjour
Vous allez au tribunal de grande instance de votre ville, vous allez à l'accueil et vous demandez un dossier de "requete de demande apres divorce ou séparation " et vous suivez les indications bien précises pour le remplir
Vous conservez les doubles de tous les docuements que vous enverrez ensuite au greffe du juge aux affaires familliales
Dossier à la une