Vente sans suite

gg35 - 30 avril 2009 à 15:02
 gg35 - 30 avril 2009 à 18:23
Bonjour,

Nous avons signé un compromis de vente pour notre appartement avec une agence immobilière. Cette agence ne nous a pas informé que le chèque d'acompte remis par l'acquéreur avait été rejeté pour non provision. Nous l'avons su 2 mois et demi après le rejet effectif de ce chèque et de plus par oral et parce que nous avons appelé l'agence qui ne nous donnait pas de nouvelles. De plus l'acquéreur n'a jamais remis ni de justificatif de prêt ni de refus. Nous pensons l'agence est en faute pour ne pas nous avoir informés des manquements aux compromis de vente et quelles nous doit dédommagement. Comment peut obliger l'agence à nous dédommager?

3 réponses

Marie S
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 759
30 avril 2009 à 15:08
Il semblerait que les conditions suspensives soient clairement établies, et que l'acquéreur ne pourra jamais avoir son prêt.
Ayant vendu pas mal de biens sans passer par agence, j'ai toujours pris soin d'interroger la banque des candidats à l'acquisition, si je me trouvais face à une dérobade je laissais tomber. Dans tous les autres cas, le banquier dit franchement si le crédit est susceptible de passer ou non.

Quant à obtenir une éventuelle indemnisation de l'agence qui a manqué à son devoir de vérification, j'ai des doutes.
0
merci d'avoir répondu,

plus précisément, ce que nous reprochons à l'agence c'est d'avoir gardé l'information concernant le rejet du chèque pendant pratiquement 3 mois, si nous avions su en temps et en heure que ce chèque n'avait pas été approvisionné nous aurions, puisque c'est une clause de notre compromis, pu nous libérer de suite du dit acquéreur et nous aurions de suite remis notre bien sur le marché.
0
Marie S
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 759
30 avril 2009 à 16:14
Oui, mais malheureusement, avec ou sans agence, les gens qui se portent acquéreurs d'un bien sans avoir les fonds ou les prêts, font perdre du temps à tout le monde.
Dans une région comme la mienne, tout est difficile à vendre et rien ne prouve que vous auriez trouvé un acquéreur sous trois mois c'est ce que va vous rétorquer la banque pour sa défense, à moins que vous vous trouviez dans une région très porteuse...
0
à quoi servent alors les agences immobilières qui se rémunèrent ??? pour ce qui est de notre affaire l'agence est un grand groupe et nous pensons que le cout timbre et la rédaction d'un courrier nous informant du rejet du chèque n'allait pas plomber leurs finances même si la vente n'aboutissait pas ????? nous sommes en colères et nous refusons de baisser la tête devant des gens irresponsables.
0
nous avons, avec bien des regrets aujourd'hui, refusé une offre équivalente le jour même de l'acceptation de l'offre pour laquelle nous avons signé le compromis, l'agence est au courant puisque cela a été le sujet de plusieurs échanges téléphoniques pour négocier le prix de vente, cela laisse quand même à penser que notre bien avait une chance d'être revendu très rapidement. de plus l'agence sait que nous avons un prêt relais, de ce fait, elle aurait plus être beaucoup plus prévenante.......
0
qui pourrait nous renseigner pour obtenir une indemnisation de l'agence immobilière ? est ce que des cas similaires existent ?
0