Formation AFPR

Résolu/Fermé
celeste74 - 22 avril 2009 à 18:24
 Max - 24 janv. 2011 à 13:32
Bonjour,
actuellement en formation AFPR dans une entreprise je viens d'apprendre que fianalement je ne correspondais pas au profil recherché..............Bref ....mon employeur ou moi meme peut on stopper le contrat avant le terme? sachant en plus que je bosse gratos?
merci de vos reponses
A voir également:

45 réponses

Pour sur, l'EMT c'est du flan ça ne sert à rien et c'est gratuit pour l'employeur.
Par contre tu peux te faire rembourser tes repas et ton carburant pour ton contrat AFPR.
Ne te fais pas avoir avec les heures supplémentaires et les promesses qui ne sont jamais tenues.
Je croyais que les contrats AFPR ne pouvaient pas dépasser 125 heures maintenant.
Renseignes toi !
On doit te proposer un contrat en CDD ou CDI d'au moins 6 mois derrière ton contrat (minimum 20 h /semaine)


Bon courage à toi.
ne te fais pas avoir comme moi !
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
22 juil. 2009 à 23:06
ben oui, on doit, comme tu dis, seulement "ces" patrons là, qui cherchent de la main d'oeuvre gratos..il n'y a pas de on doit... et donc, ils trouvent toutes les excuses pour que l'embauche n'ait pas lieu...

il ne faut pas sous prétexte qu'on veut bosser, tout accepter, sinon, on fait le trottoir et on saura mieux pourquoi on se fait b...... hé oui!
0
maryse jannin
25 févr. 2010 à 22:55
E M T...
là je me la suis jouée moins con.
dans un centre de formation je devais etre en evaluation sur la formation au technique de recherche d'emploi. alors on me demande de preparer un cours, je le fais pendant 3 heures, sans personnes pour m'evaluer. alors ju'ai arrété de perdre mon temps, je me suis cassée au bout de 3 jours, les autres avaient dans l'idée de me piquer mon savoir et de ne pas m'embaucher... et tout ca gratos encore....

evaluation en milieu de travail, vue comme un essai peut etre valable à condition qu'une mebauche soit prevue sous peu, l'evaluation dans le butb de decouvrir, egalement, mais à ce compte là, on ne travaille pas on regarde..
0
tu as tout à fait raison, moi aussi je me suis fait avoir, pas d'embauche derrière et pas de contrat proposé.
Mais grace au courrier que j'ai fait au directeur de pôle emploi, l'employeur qui avait prétendu que j'avais refusé son contrat, n'a pas été remboursé pour la formation et je n'ai pas été radié des assedics pour 2 mois comme cela devait arriver.
On m'a cru et mon employeur a été débouté.
Il ne faut jamais accepter l'inacceptable, c'est trop facile, on profite de toi pendant presque 4 mois et on t'éjecte sans que tu es ton mot à dire!

Bon courage à toi !
0
Bonjour,

si tu cherche la réponse à ta question : quelle est le montant de la remunération au titre du livre 6 du code du travail?
fas un copier collé de celle ci dans google tu trouvera l'article de loi en question, avec tout ce qu'il faut.

Bon courage
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
29 août 2009 à 01:15
je devais etre convoquée par le pole emploie face à cet employeur... j'attends toujours!!!!

pas de news de personnes
ni direction du travail
ni ministre
ni pole emploi!!!

trop génial!!!

vive la fr.....

vivement que tous on se fasse.... comme chez les grecs au moins on saura pourquoi on ne veut pas etre grec!
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Une chose est sure, il faut s'investire modérément tout en étant honnête.
Souvent les employeur profitent de ce genre de mesure pour exploiter les gens, mais peut être que ce n'est pas le cas pour toi.

Assures tes arrières, soit toi même et tout ira pour le mieux.

Bon courage à toi
0
Bonjour à toutes et à tous,
J'ai eu la curiosité de vous lire. Je suis directeur d'une agence immobilière pour tout de suite vous situer l'environnement, que vous situiez aussi le contexte économique. Faisant parti d'une franchise nationale montante dont le concept est basé sur le Low Cost immo proposant des commissions réduites de 1 à 4%, novateur dans la ville où j'ai créé mon agence, je dirai simplistement que çà fait fureur. Ayant développé au démarrage uniquement la transaction achat-vente, le besoin de développer une activité parallèle, la gestion locative, s'est imposée. Donc recrutement. Pour une PME, l'embauche notamment d'un(e) salarié(e) n'est pas si simple que cela surtout au démarrage. Ceci étant des aides à l'embauche sont bien là. L'AFPR en est une parmi d'autres. Actuellement, aux termes de son AFPR de 4 mois chez moi, j'ai embauché une jeune fille de 21 ans en CDI sur la base d'un fixe SMIC + 20% sur toutes les locations réalisées. Je crois pouvoir dire que cette jeune fille est heureuse, motivée, boostée professionnellement.
Pour résumé mon propos, l'AFPR doit répondre à un besoin entreprise décliné (offre). Cette offre doit vous être correctement présentée par le pôle emploi, et correspondre à votre projet professionnel, et au besoin de l'entreprise. J'ai reçu en entretien une dizaine de personnes adressée par le pôle emploi qui ne correspondaient pas ou vraiment très peu au profil voulu. J'ai retenu une jeune fille pour tout ce qu'elle représentait, mais surtout dans ma projection que je me faisait d'elle sur ce futur poste. Enuite une convention est effectivement établie à laquelle ma stagiaire n'a nullement été écartée en liaison avec un conseiller du Pôle Emploi. Ce qui a été dit, a été posé pour l'AFPR, mais aussi pour son CDI. Un tutorat est indispensable comme je l'ai lu. Concernant les frais de déplacement, et de téléphonie, les Assedic les ont pris en charge à hauteur de 150€ parce que justifiés. Durant son AFPR, je lui ai concédé son pourcentage sur les commissions.
Alors je sais que beaucoup d'entrepreneurs abusent ou détournent les choses, ceci étant, nous ne sommes pas tous des "abuseurs". Beaucoup ne se renseignent pas sur l'entreprise en question. Des sites permettent de voir sa situation économique (sauf à son démarrage). C'est toujours très utile.

Un peu long je sais mais l'AFPR est une bonne aide pour l'entreprise et un demandeur d'emploi. Tout dépend des personnes intégrées et des intermédiaires : entrepreneur, demandeur, Pôle emploi, Assedics...
0
Victoria > tane98713
26 févr. 2010 à 08:31
Bonjour

comme le disent Sébastien et Tane : les formateurs/employeurs ne sont pas tous des escrocs. et certains employés ou futurs employés les surpassent de loin
Il faut relativiser.

Tane : 20% sur la loc ?! wahou, on a pas tous la même chance ;-)

Concretement, dans mon CDI je ne ferai que 25h (en gros) : alors que ma formation était à 35h. Soit 10h de différence. Et forcément, j'ai beaucoup appris, on m'a délégué plus de choses et j'aurai des objectifs.
Alors comment fait plus quand on a moins ?

Et bin on fait pas ! ça peut paraitre rude mais si mon employeur veut me prendre à 25h plutôt qu'à 35h : ok pas problèmes. Ma motivation reste la même mais derrière je ferai mes heures. Pourquoi faire plus ? pour gagner 3 coplinettes ? ....
J'ai pas les dents qui rayent le parquet, mon but n'est pas de prendre la place de mon boss et on ne m'a pas parlé d'évolution de quoi que ce soit.

Après si tout le monde est un minimum honnete : ça passe !
0
Bonjour,

La question n'est pas de savoir si les employeurs sont des escrocs mais de na pas leur proposer une solution leur permettant de ne pas payer un employé.
On parle là d'un système organisé par l'état qui est un véritable détournement d'argent public.

Si l'employeur à besoin d'employer quelqu'un, qu'il embauche.
Cessons les aides à l'emploi(ieur).
0
Bonjour à tous,

Je suis actuellement en formation AFPR dans une petite entreprise.

Je me suis renseigné de mon côté et il semble que l'empoyeur ne touche pas l'aide de l'état si il ne vous propose pas au moins un CDD de 6 mois.

Toutefois certains se servent de cette formation comme on se sert d'une agence d'interim mais malheureusement on y peu rien car ils restent dans la légalité si ils ne touchent pas d'indemnité de l'état.
Je souhaite bonne chance et bon courage à tous ceux pour qui ça n'a pas marcher.
0
Merci, de toute manière je vais assurer mes arrières, faire un compte rendu mensuel ou hebdomadaire à la responsable pôle emploi qui m'a trouvé l'emploi. Je compte aussi m'investir pas mal tout en essyant de prendre un maximum de connaissance de l'entreprise, pour que ca m'apporte qqchose au final.
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
5 sept. 2009 à 08:19
je te le souhaite.
moi, oui, ça m'a apportée la decouverte d'un métier que je ne connaissais pas.
mais ça m'a coutée de ma poche dans les 2000 euros et un "vous etes incapable" ça, c'etait vache!
0
Bonsoir à tous,

Tout d'abord bon courage à tous ceux qui ont eu des soucis avec leur ex-futurs employeurs...

Mon cas est un peu particulier et j'aimerai avoir vos avis et lumières:

J'ai commencé mi-juin un contrat AFPR avec à la clé le fameux cdd de 6 mois en remplacement d'une assistante qui part en congé maternité d'ici 2 mois. Je suis donc censée signer le cdd la semaine prochaine.

Le problème est que je viens d'apprendre que je suis enceinte..! Bien entendu pour moi c'est une excellente nouvelle mais je ne suis pas certaine que mon employeur soit du même avis... Je viens juste de l'apprendre et je vais le leur dire avant de signer mon contrat car je ne veut pas leur faire de coup tordu, elles ont toujours été "réglo" avec moi.

Maintenant 2 choses peuvent se passer:
1) Elles le prennent bien: "la fille qui remplace la fille qui est enceinte est aussi enceinte! hohoho quelle joie!!"

2) Elles ne le prenent pas bien du tt et me mettent la pression, ne me laisse pas de tps pour mes rdv médicaux et je passe 6 mois de stress...

Ma question est donc: peut-on refuser le cdd sans pour autant perdre les assedics? Pour le cas où ça se passerai mal lors de "l'annonce"....

Merci bcp pour vos réponses!!!
PS: je n'ai pas de conseiller pole-emploi attribué, je n'avais que 2 mois de chomage qd j'ai signé
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
9 sept. 2009 à 22:31
BEN
tu vas au pôle emploi et tu expliques ton cas, meme sans réferent, ils peuvent te dire ce qui peut ou non se passer.
etant donné que tu as un cdd de 6 mois, je suppose que ca va te menert jusque la veille de tes 42 jours avant terme, sans parler des eventuelles complications qui peuvent t'amener à être arréter.
hum.. pas evident..

mais ne parle pas de mauvais comportement de tes patrons envers toi, tu n'en sais rien, ils seront peut etre plus cool.

le mieux est de prendre conseil aupres de qqun du pole emploi.

mais pour eux c'est la tuile c'est sûr...

bon courage
0
Bonjour,

En fait tu n'es absolument pas obligé de le dire.
Tu n'es pas obligée de le savoir.
Une chose est sure si tu refuses le contrat, tu est radiée des assedics pendant 2 mois et tu perds tes droit au minimum 3 mois.
Réfléchis bien avant de te lancer.
Demandes au prudhommes.

Bon courage à toi et félicitations!
0
Bonjour,

Je ne suis pas sure que pôle emploi soit neutre vis à vis de tout ça !
ils peuvent te jouer un coup tordu, moi je garderais ça pour moi, et prendrais contact avec des organismes compétents.

Bon courage
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
10 sept. 2009 à 08:08
ben si elle le dit à ses patrons, ils peuvent simplement décidé de ne pas l'embaucher ce qui fait que ce n'est pas elle, qui n'accepte pas, mais eux...
0
Tout d'abord merci pour vos réponses!

En effet je souhiate vraiment que tout se passe bien et que je puisse garder mon job! Sauf qu'il y a qd même 2 chances sur 3 que ça se passe plutot mal donc je préfère prévoir et savoir comment réagir si c'est le cas..

Quant au Pole emploi je ne pense pas me tourner vers eux pour le moment déjà parceque leurs horaires collent peu avec les miens et surtout parcequ'une des responsables de mon pole emploi connait très bien et travaille souvent avec ma gérante. Donc en cas de litige la balance ne penchera pas forcément de mon côté..!

En revanche je tient à dire la vérité à mon employeur concernant ma "situation" car ils ont toujours été honnete envers moi et que plus je leur dirai tard plus ils auront de pb pour prévoir de me remplacer si besoin.

Enfin c'est clair qu'il n'y a rien de grave: j'ai du boulot et j'attend un très heureux évènement! Simplement je n'ai pas du tt envie de me stresser toute ma grossesse parceque je ne peux pas me libérer pour les rdv médicaux ou que je ne peux pas prendre qques jours pour me poser un peu si jamais je dois m'arréter. Je ne sais pas si je pourrai arriver à 7mois de grossesse sans aucun arrèt!

Et pour le coup c'est plutot de ma faute!! Mais il me semble que si ils ne me font pas de contrat, même si c'est d'un commun accord, ils perdent la prime de formation? Ils auraient donc + intéret à me garder quitte à me faire partir en me poussant un peu?
Je n'ai pas du tt envie de me mettre mal avec eux... Parfois les meilleures choses tombent à des moments ou il ne faudrai peut-être pas..!!
0
tatooetugo Messages postés 81 Date d'inscription dimanche 12 juillet 2009 Statut Membre Dernière intervention 7 octobre 2022 11
20 oct. 2009 à 10:43
Cette réponse je la fais pour ce dirigeant de PME en immobilier, qui a eu l'honneteté de se mouiller en répondant à cet échange.
Moi-même, ancien patron, j'ai bénéficié en tant que demandeur d'emploi d'une AFPR... ce qui est surtout reproché ici, c'est le manque de rigueur administrative permettant de contrôler le bien fondé d'une AFPR, et le suivi de cet AFPR.

En 1 votre patron sera payé pour vous avoir embauché.. une prime 1000 euros en cas d'embauche CDD 6 mois ou CDI + 450heures de formation payée à 5€ de l'heure, il vous aura bien utilisé jusqu'au bout et ne sera nullement obligé de vous gardé en CDI.

Dans les autre contrat la periode d'essai est bcp plus courte, on en donne jamais 3 mois d'essai... mais 15 jours ou 1 mois...

bref, non seulement en tant que stagiaire vous êtes exploité, mais en plus votre patron est payé pour vous exploiter.. c'est le comble!!!!

c'est cela que je denonce..

le patron pour recevoir tous les avantages liés à cette formation devrait s'engager sur 6 mois de CDD minimum! sinon il n'est pas payé!
0
Bonjour,

JE me suis renseigné aujourd'hui sur les afpr et suite au dernier message, ne faudrait-il pas définir avec l'employeur des objectifs mesurables par lui MAIS aussi par le stagiaire lui même afin de pouvoir contester une non-embauche auprès du pôle emploi oudes prud'hommes
0
tateou > rayg
25 févr. 2010 à 22:30
oui, un consensus, serait le bien venu, mais le hic, c'est que logiquement une afor est une formation et ne donne pas lieu à des objectifs!!!
0
bonjour

qui peux me dire quel est le montant de l'AREF; à savoir qu'au 4 décembre, je vais être au chomage indemnisé (fin d'un contrat d'avenir) ?

MERCI
0
Bonjour,

Ton histoire a comme un goût de déjà vu!!
Malheureusement si tu refuses le contrat, ce sera perçu comme une démission et là, je crois que tu seras radié comme demandeur d'emploi pendant 2 mois: donc pas d'indemnité et après tu auras du mal d'être indemnisé comme tu as démissionné.
En fait moi j'ai fait un contrat AFPR comme toi (450h) pour 652 euros par moi car je n'étais pas indemnisé par les assedics. Mais l'employeur a renvoyé le questionnaire en disant que je refusais le contrat que l'on me proposait.
Comme on ne m'avait pas proposé de contrat et que l'employeur allait être remboursé de la formation, j'ai écrit au directeur de l'ANPE dont je dépendais pour dénoncer cette injustice.
Démarche très appréciée par le directeur.
En gros adresses toi au directeur ANPE dont tu dépends et écris à l'inspection du travail, les conditions de travail doivent être respectées, et tu n'as pas à fournir le matériel.
Peut être que c'est démarches pourront te permettre de sortir de cette mauvaise histoire.
Gardes le moral !
0
Bonjour,

à première vue tu as avancé dans ta tête, tu as pris ta décision.
La non solvabilité de ton employeur peut être un point positif pour toi.
Si tu es obligé de te tourner vers l'inspection du travail par exemple.
En ce qui concerne le remboursement ANPE pour ta formation, ton employeur a forcément fourni des factures.
Si l'entreprise a fourni de fausses factures il faut faire une attestation sur l'honneur pour apporter la preuve contraire.
De toute façon, avances...
La situation est forcément déstabilisante, mais fais tout ce qu'il faut pour que ça change!

Bon courage!!
0
Comme prévu je donne le fin mot de l'histoire, car je pense vraiment que toutes ces infos peuvent servir à d'autres.
Ma convention AFPR s'est terminée mercredi dernier. Donc ce jour là j'aurais dû signer mon contrat de travail. Hors comme je bossais dans une structure absolument désastreuse, avec un incompétent, j'étais moi-même chargée de rédiger mon propre contrat de travail (ce qui est illégal d'ailleurs...). Je ne l'ai pas rédigé, et j'ai pris rendez-vous avec le pôle emploi. Cela faisait plusieurs jours que je n'avais pas eu de contact avec mon employeur. J'ai relaté toute l'histoire à ma conseillère: formation en interne inexistante puisque travail en solo, profil de poste différent de celui annoncé à l'origine, et sérieux doutes quand à leur capacité à me payer (entre temps on nous a même coupé le téléphone...) Elle en a conclu que la formation AFPR n'avait pas été honorée. Il n'y aura pas embauche, et mon refus de continuer ne sera pas considérée comme démission. Et c'est cela qu'il faut retenir! Si l'on a la chance de tomber comme moi sur une conseillère pôle emploi disponible et compétente, et si l'on montre que le deal n'a pas été respecté, alors ils peuvent tout annuler. Et lo'n ne se retrouve pas sans un sous. Par contre, il ne faut pas signer le contrat de travail surtout! La conseillère était outrée des conditions de travail que je lui ai décrite. Mais elle a choisi un motif facile, donc officiellement, "le poste ne convient finalement pas au profil et aux compétences du candidat". Chacune des parties (mon employeur, et moi) doit écrire un papier indiquant ce motif et le signer. Ensuite, il suffit de rappeler le 3949, et je n'ai pas été radiée, et mon chomage continue comme si de rien était. Tout est bien qui fini bien, j'espère que tout cela pourra éclairer d'autres personnes! Quant à moi je suis ravie de mon départ, car des fois, meiux vaut mettre du temps à trouver un emploi que de se précipiter dans la gueule du loup...! Et vu la réaction odieuse et démesurée de mon employeur à l'annonce de mon départ, je n'ai désormais aucun regret...!
0
cayou > willomae
8 janv. 2010 à 00:04
bonjour, je viens de lire ton histoire et comme tu a l'air au courant des méandres administratifs, j'espère que tu pourras m'aider. J'ai accepté un emploi qui devait être un CDD puis pet être CDI au bout de 6 mois. En entretien, ils m'ont dit qu'il fallait une réponse avant la fin 2009 pour avoir des aides assedics. Une semaine après j'apprend qu'ils voulaient faire un CAE mais que je sui pa éligible, mais ils me prennent quand même. En arrivant mardi à la boîte, j'apprend qu'ils veulent mettre en place 1 AFPR. Ils voient ça avec le pole emploi, ça durera 1 mois, j'aurais une compensation pour atteindre le salaire fixé en entretien.
Sauf que ma première journée a été très différente que ce qui avait été annoncé en entretien. je déchante un peu. Le pole emploi me fait savoir que l'afpr a été conclue. mais moi je signé où??? j'ai lu plein de trucs foireux là dessus, c un plan galère, l'embauche en CDD est obligatoire en théorie, mais pour ça comme pour la compensation, y a rien de spécifié nulle part a priori... du coup, ça + le fait que c à 1h de chez moi (vu les conditions de travail proposée, ça me botte bcp moins de taper la route pour un poste qui me déplait), je n'ai plus trop envie de rentrer là dedans. Mais j'ai peur d'être déjà coincée... ils m'ont renvoyé chez jusqu'à lundi car l'AFPR n'était pas validée. Je n'ai pas envie de commencer mais sais-tu si je peux annuler tout ça ? est-ce que je serais privée de mes droits assedics ? si c le cas, c vraiment l'arnaque, et je me suis bien fait avoir. mon employeur tente de grapiller des sous, parce qu'en réalité je ne serais pas du tout formée, mais bien en poste direct. Ils ont même dit au pole emploi que je n'étais pas encore arrivée à mon poste ...pour résumer : est-ce que je peux refuser l'afpr puisque je n'ai rien signé (mais je crois pas devoir le faire .) et pas commencé officiellement ?? merci bcp pour ta réponse
0
cerise4222 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 22 décembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 22 décembre 2009
22 déc. 2009 à 13:53
Bonjour à tous,
J'espère que quelqu'un pourra me répondre concernant la formation AFPR, j'en ai commencé une il y a quelques jours maintenant et je n'ai toujours rien signé concernant cette formation. Je me suis renseignée au pôle emploi et ils m'ont dis de ne pas m'en faire, que j'allais surement la signer bientôt. Ils m'ont également conseiller de me rendre au pôle emploi qui doit s'occuper de la convention pour plus de renseignement. Ce que j'ai fais et eux m'ont dis que normalement je n'aurai pas du commencer sans avoir signer, et qu'ils n'ont rien dans mon dossier concernant cette formation, il n'y a même pas de demande de faite et que ça n'est pas à moi de m'occuper ce ces démarches mais à mon employeur.
Me voilà bien avancée, d'un coté on me dis que c'est pas bien grave et de l'autre on me dis qu'il ne faut pas que j'y remette les pieds....
Je pense en discuter demain avec mon employeur mais après que va t il se passer? Et pour ce qui est de ma situation, est ce que je vais être indemniser ou pas, alors que le pôle emploi ne sais même pas que je suis en formation AFPR?
Voilà j'espère que vous avez tout compris et si vous pouvez m'apporter quelques réponses ça serait vraiment bien parce que je ne sais pas sur quel pied dansé. Bonne journée à tous.
0
En réponse à cerise4222 :

Je suis actuellement en AFPR au sein d'une entreprise sympa, mais moi aussi je suis sujet à plein de petits soucis en tout genre, rémunération différé de 2 mois et demi, montant versé totalement inférieur à ce qui était convenu (j'ai touché 539 euros au bout de 2 mois et demi, puis la début janvier mon prochain versement ne sera que de 401 euros... sachant qu'il y a normalement 400€/mois + 400 € de frais de repas pour la totalité des 4 mois ca fait théoriquement 500€/mois.... alors actuellement pour ma part il manque deja 1 mois complet + 3 mois de frais de repas... Mais bon, vu certains messages précédents, je suis chanceux d'avoir deja touché qq chose, meme si c'est des clopinettes... (ma bagnole est en panne depuis plus d'un mois, je dois prendre les transports en commun, j'ai deja déboursé plus de 200 € la dedans, et personne va me les rembourser...)
Autre point, je suis censé être formé en tant que commercial en interne de l'entreprise, alors qu'en réalité je leur fait un site web d'e-commerce pour qu'ils vendent leurs produits online + des mailings et autres dév sur le web. Y'a aucun responsable informatique/internet dans la boite, donc niveau formation, je pourrais limite les former eux en développement internet et en informatique en général!
Bref, faites attention... entre ce qui est écrit sur le papier, promis par pole emploi + l'employeur et la réalité, y'a souvent un gouffre...

Pour en revenir à ta question, N'Y RETOURNE PAS !! Si il y a une chose de sur, c'est que personne ne doit commencer son AFPR tant que le dossier complet n'est pas monté par ton conseiller PE, et que les trois partis m'ont pas signé leurs volets respectifs (1 pour PE, 1 pour l'entreprise, 1 pour toi). Et veille bien à avoir fourni toutes les pièces (RIB, etc...) pour être sur que PE à tout en main pour te payer ensuite.
Il faut savoir que c'est le CNASEA qui paye les gens en AFPR, et ceux uniquement après avoir avoir recu tout le dossier complet + un premier compte rendu d'assiduité et de présence complété et renvoyé par ton boss/formateur. C'est pour éviter les faux AFPR visant juste à graisser l'entreprise ou à indemnisé un stagiaire fantome. Donc attention, dans ton cas RIEN n'est fait, ni dossier ni validation, n'espere donc pas toucher quoi que ce soit, même si tu attends 2 ou 3 mois en faisant tes heures !! D'ailleurs dans ton cas, la société non plus ne touchera rien, vu ce que tu racontes le "fautif" serait plutot Pole Emploi pour n'avoir pas compléter le dossier et t'avoir brieffé sur le fait qu'il ne faut en aucun cas commencer tant que ce n'est pas fait. (rien que pour le simple risque d'accident du travail, si il t'arrive quelque chose sans être conventionné et notifié, personne ne te couvrira les frais !!)
Alors contacte immédiatement ton conseiller PE et secoue lui les puces pour savoir en quelle honneur il te fait commencer sans avoir monter de dossier. (Tu peux expliquer ceci a ton employeur, il n'a aucune raison de mal le prendre, et toi aucune raison de continuer à y aller dans l'état actuel des choses.)

Merci pour tous vos témoignages, j'avais envie d'apporter le mien ! ;)

GOOD LUCK les AFPRiens !

Jo'
0
cerise4222 > JoPe
6 janv. 2010 à 11:25
Salut,
Bon je me suis rendu au pole emploi et voilà leur réponse, ils m'ont dis que je n'avais aucuns papiers à signer et aucuns documents à fournir, apparement tout est normal. En ce qui concerne mon employeur, il a bien signer la convention donc tout est ok. Je me suis donc étonnée de ne pas avoir un double de cette convention et mon conseiller m'a dis que ça aussi c'était normal, et que je ne devais rien avoir puisque la convention se signe entre le pole emploi et l'employeur. Je trouve ça quand meme un peu bizarre...
Pour ce qui est de mes indemnités, on m'a dis d'actualiser ma situation normalement, de dire que je suis toujours à la recherche d'un emploi, que je ne suis ni en stage ni en formation, ce que j'ai fais. J'ai vérifié si j'avais reçu mon virement et il a bien été fait, c'est le montant habituel.
Le seul point sur lequel le pole emploi a été très clair c'est le nombre d'heure à effectuer, je ne dois surtout pas dépasser les 35 heures, le seul hic, j'en fais 45 mini par semaine... Mais là dessus, ils n'ont rien à dire à part, "ah bon, il faudra dire à votre patron de vous faire travailler moins!!!" c'est tout, merci pole emploi.
Je me tue au travail, je peux faire jusqu'à 13 heures par jour, je ne vois plus ma famille et je suis payer une misère, j'aurai mieux fais de me casser une jambe le jour où ils m'ont proposer cette formation, c'est juste fais pour les patrons et non pour les demandeurs d'emploi! Ah oui et pour ceux qui ne le savent pas, le patron n'a qu'un mot à dire pour ne pas vous embaucher et lui, toucher ses indemnités.
Donc si je peux donner un conseil pour tout ceux à qui on propose une formation afpr, n'acceptais pas! Le pole emploi n'est pas capable de faire les choses correctement et les patrons en abusent.
0
JoPe > cerise4222
6 janv. 2010 à 12:31
Ok ! heureux pour toi, si tu as recu ton virement, y'a pas de "problème".
Par simple curiosité, tu touches combien ?
Moi perso je suis censé avoir 401€/mois + 135€/mois de frais de repas.
Premier versement ok, 535€
Deuxieme versement, 401€... byebye les frais de repas !

Par contre au sujet de la convention, tu dois signer un volet et le plan de formation + l'attestation de stage. c'est pas normal que tu n'es aucun papier. Par la poste non plus rien ne t'a été envoyé ?

JoPe
0
cerise4222 > JoPe
7 janv. 2010 à 09:40
Salut,

En fait je touche mon chômage normal, c'est à dire 950 euros, j'ai pas de frais de repas ( je boss en restauration) et pas de frais de déplacement (c'est à 5 minutes de chez moi). Pas de souci au niveau du virement, en même temps c'est le premier depuis que je suis en afpr donc on verra les mois qui suivent.
Pour ce qui est de la convention je n'ai rien eut, ni par le pôle emploi, par l'employeur ou même par la poste. Mais mon conseiller n'a pas su me dire si je devais avoir avoir un double ou pas, si je n'ai rien d'ici peu, j'irai voir encore une fois et leur reposerai la question mais ils ont pas l'air très caler sur la question.
Tout ce que j'espère maintenant c'est que ça se passera bien par la suite et que je signerai un contrat à l'issu de la formation aussi non retour à la case départ.... C'est le risque à prendre malheureusement.
0
cayou > cerise4222
8 janv. 2010 à 00:18
Salut,

je viens de trainer une bonne heure sur le forum pour avoir des avis récents. j'ai déjà relaté mon histoire, mais comme tu as l'air d'être dans une situation similaire, j'aimerais bien avoir ton avis.
moi je devais être en CDD, à la base. mais la boîte veut gratter des sous. après une demande échouée de CAE (je rentre pas dans les critères), ils ont mis en ouevre un AFPR, qui n'en sera pas 1 puisque je ne serais pas en formation officielle, je bosserais normalement. Le Pole Emploi avec qui ils ont fait le truc me dit que c normal si je signe rien, faut juste que j'envoire RIB et papier pour avoir les aides forfaitaires bouffe + transports (c à 1h de chez moi..). Il m'informe par mail que ça commence lundi, et après CDD 6mois. Sauf que j'ai déjà fait 1 journée, et qu'entre ça et d'autres conditions qui diffèrent bcp de ce qui a été dit en entretien, j'ai pas trop envie de me lancé dans ce truc. j'ai peur que ce soit un attrape-nigaud, et je trouve qu'n boulot où tu dois rentrer en CDD, ben le 1er jour tu signe ton contrat, tu joue pas a faire de fausses demandes de subventions. si ça commence comme ça, ça m'inspire pas confiance pour la suite. Bref, est-ce que je peux tout arrêter sans perdre mes droits assedics ? j'ai rien signé et ça me semble hallucinant. Les avis sont pas clairs là dessus sur le net. mais ils m'ont dit que c'était un accord tri-partite. pour le moment ils sont que 2 à être OK. merci pour ta réponse !
0
Si cela peut donner un peu de baume au coeur à quelques uns, voici mon expérience personnelle complètement réussie d'AFPR :
- à la suite d'un licenciement économique, j'ai bénéficié de la CRP (Convention de Reclassement Personnalisée) qui permettait à l'époque de toucher en indemnités ASSEDIC 80% de son ancien salaire brut pendant 3 mois puis 70% pendant 5 mois (elle est encore plus avantageuse maintenant)
- lors d'un entretien d'embauche, c'est moi-même qui ai proposé à mon futur employeur la solution de l'AFPR : il pourrait ainsi m'avoir "gratuitement" pendant presque 3 mois, et même toucher une indemnisation pour la formation, avec la contrepartie de l'obligation d'embauche
- personnellement je n'y perdais rien car pendant ce temps je touchais 80% de mon ancien salaire brut en net, donc plus que ce que je gagnais avant
- une convention a été signée entre Pôle Emploi et l'employeur, en ma présence, mais effectivement je n'ai pas eu de copie de cette convention
- j'ai moi aussi continué à actualiser ma situation pendant toute la durée de l'AFPR, en déclarant être ni en stage, ni en formation, et j'ai touché mes indemnités ASSEDIC
- à l'issue de l'APFR, j'ai été embauché en CDI
- ma période d'essai a pris fin le 25 décembre 2009 et je suis donc définitivement embauché en CDI
- Pôle Emploi y a aussi gagné puisqu'au lieu d'indemniser un chômeur pendant 8 mois à 80% puis 70%, puis au régime général à 57%, ils ne m'ont indemnisé que pendant 3 mois
--> résultat : opération gagnante pour les 3 parties (employeur, demandeur d'emploi, Pôle Emploi)

Je pense que c'est vraiment un bon système quand il y a une vraie offre d'emploi prévue à la clé, et quand Pôle Emploi vérifie qu'il ne s'agit pas d'un abus caractérisé de la part de l'employeur (ex: plusieurs AFPR par an de la même entreprise sans embauches à la clé...)

J'espère vous avoir un peu remonté le moral.
-David
0
Urgent!!!Bonjour à tous voilà je m'explique si quelqu'un pourrais m'aider sa serait super!!!!Donc je commence le 25 aout j'ai signer un contrat de convention AFPR qui avait une durée de 3 mois de formation donc logiquement jusqu'au 23 novembre 2009!Mon conseiller ANPE m'avais bien expliquée que je restais demandeur d'emploi,qu'il fallait que je continue d'actualiser ma situation tous les mois et que tous le long de ma formation je toucherais mes ASSEDIC!!!Au bout d'une semaine de formation voyant que sa ne m'intéressait pas du tous et que en plus je n'étais pas rémunérée j'ai mis fin à la formation en me renseigner par avance si du faite que j'y mettais fin,si sa aurai des conséquences sur mes ASSEDIC,ils m'ont dit que non car vus que je restais demandeur d'emploi et que les deux partis pouvais mettre fin au contrat à tous moment sa ne changerais rien à mes droit!!!A ma grand surprise j'ai reçu une lettre ce matin me disant que je leurs devait mon salaire de septembre 2009 car je pense que pour eux du faite que c'est moi qui est mis fin au stage et bien je suis radiée car je n'ai pas été jusqu'à la fin de mon stage!!!Mais en cas de stage c'est comme un apprentissage vous avez une période d'essai?Pour mieux comprendre au bout des 3 mois j'étais censée être embauchée!Maintenant ce qui se passe c'est que sur la feuille de fin de stage mon employeur de formation à écrit " la personne à mis fin à l'APFR au bout de une semaine" alors du coup je ne sais pas si je peut contrer ceci!!!Mais pourtant le conseiller m'a bien dit que même si c'est moi qui met fin au contrat sa ne pose pas de problème sur mes droit,bien évidement je n'ai pas de preuve écrite mais du coup il me réclame presque un salaire,pfff!!!!Merci pour réponse sa m'aiderais à y voir plus clair!!!!JE vais par ailleurs aller au ASSEDIC me renseigner et à l'ANPE voir ce qu'il me disent!Mais à mon avis je n'ai aucune chance...
0
c'est bien le souci avec le pôle emploi, tu as 50 interlocuteurs différents, et beaucoup de versions....
De mon côté, le pôle emploi a demandé une lettre de chacune des parties indiquant que l'embauche n'aurait pas lieu. Mais c'est bizarre que le Pôle emploi ait pris les choses aussi simplement pour toi! Car pour ma part, ma conseillère a écouté mes arguments et noté ceux qui étaient selon elles valables pour justifier la rupture. Autrement dit, pour ma part, mon employeur avait des problèmes de solvabilité. Mais ce qu'elle a retenu surtout comme motif c'est que le poste avait évolué par rapport à son énnoncé de départ, et qu'il ne correspondait finalement pas à mon profil et à mes compétences. Donc j'ai dû écrire quelques lignes attestant de cela, et j'ai demandé à mon employeur de faire de même. Tout ça a été très réfléchi, officialisé et signé des 2 parties. Ma conseillère n'a pas retenu tous mes arguments, tel que des problèmes d'entente par exemple, elle a retenu que ceux qui étaient recevables pour une rupture d'AFPR.
Il faudrait que tu prennes rendez-vous avec le pôle emploi, le téléphone ne sert à rien, que tu leur exposes très calmement ce qui a fait que tu as dû partir, avec des arguments bien valables, de façon à ce qu'ils modifient ton dossier.
Bon courage!
0
Victoria > willomae
23 févr. 2010 à 08:48
bonjour

J'ai bien lu vos différents témoignages et malgré tout cela me rassure ....
Lorsque j'ai commencé ma formation AFPR, je n'avais plus de droits ASSEDICS. Donc la somme que je perçois pour 35h est ridicule. Je dois effectuer ma formation sur 2 mois à temps complet.
La formation me plait, l'entreprise aussi .
Après entretien, mon futur employeur me parle d'un CUI (et non CDD mais soit disant c'est la même chose [avec des bonus pour lui!]) de 6 mois, avec à la clé un CDI au 3/4 de temps. Donc encore une somme ridicule à la fin.

concretement aujourd'hui, mon souci entre autre était de pouvoir retravailler en CDI même dans une branche qui n'est pas ma formation (comme actuellement) . Et que si jamais ce CDI ne me plaisait pas pour diverses raison : pouvoir être de nouveau demandeur d'emploi ET percevoir les ASSEDICS au moins quelques temps.

1/ quelles seraient les conditions pour casser le CUI si jamais cela ne me convenait plus ?
2/ suis dans l'obligation d'accepter le CUI à la fin de ma formation (dans 2 sem) ? ou sinon sous quelles conditions pourrais-je invoquer une rupture ?
3 / combien de temps devrais-je travailler en CDI pour pouvoir percevoir les ASSEDICS ?

Vous en remerciant vivement par avance !
Merci de vos témoignages
0
willomae > Victoria
23 févr. 2010 à 09:11
Une fois que tu auras terminé ta formation et signé le contrat de travail, tu ne pourras plus revenir en arrière, et casser le contrat serait une démission. Après, je ne sais pas vraiment ce que c'est qu'un CUI...
A priori, si tu as terminé ta formation mais que tu ne veux pas du job, il faut que tu aies les bons arguments, que tu dises que cela ne correspond pas à tes compétences, moi ça a marché comme ça.
Je ne sais pas combien de temps il faut que tu travailles pour avec les assedics, j'avais entendu parler de 4 mois, mais je n'en suis pas sûre, je pense que tu pourras trouver la réponse sur le site du pôle emploi.
0
marietigrou > Victoria
23 févr. 2010 à 09:22
Salut Victoria,

ton employeur veut signer un CUI à la fin de l'AFPR, mais ce n'est pas la procédure. L'AFPR implique obligatoirement un CDD de 6 mois minimum, ou un CDI à la fin de la période de formation. Encore une fois, on dirait que ton employeur n'est pas vraiment cadré par pôle emploi dans ses démarches, ou alors ils sont de mèches ces 2 là, plus je lis les commentaires, plus j'ai cette impression. A mon dernier rdv pole emploi, j'ai parlé de mon expérience ratée d'AFPR à mon conseiller qui m'a assuré que le dossier est monté grâce à la collaboration pole emploi-employeur-employé... j'en doute. bref.
Le CUI est comme tu le dis une forme de contrat permettant une subvention pour l 'employeur, mais c'est aussi le cas de l'AFPR, donc ça m'étonnerais que ta boîte aie droit à une double subvention de l'Etat !
Quoi qu'il en soit, si ils te proposent ça après la formation, rien ne t'oblige à signer, en principe, puisque c'est une proposition d'embauche qu'ils te font. A la fin de la formation AFPR, il doit y avoir une réunion tripartite (toi, Pole emploi, ton employeur), faisant le point sur la formation, sa réussite, le respect du plan de formation signé pour monter la convention, et le contrat proposé à l'issue. Car c'est de ça dont dépend l'aide financière que va percevoir l'entreprise pour cette embauche (un pourcentage de ton salaire jusqu'à un plafond de 2500 € je crois, va voir sur le site de Pole emploi pour les détails :
https://www.pole-emploi.fr/accueil/

Donc c'est l'occasion, à cette réunion de poser toutes les questions par rapport à l'embauche en CUI.
Je te conseille cependant très fortement de prendre le + d'infos possible de ton côté par rapport à ta situation, et ensuite d'en rediscuter avec ton employeur. On a pu lire l'expérience de gens ayant rompu l'AFPR et devant rembourser des sous... il faut donc prévenir le mal ! D'ici à la fin de ta période de formation, cherches sur les pages jaunes le n° de la plateforme administrative du Pôle Emploi de ta ville. Demande à parler au service spécialisé sur la question et explique dans le détail ta situation. (ils doivent pouvoir s'occuper de toi, pdt la formation, c'est Pole emploi qui est ton employeur, tu es sous leur responsabilité et c'est bien l'Etat qui te paye, même de façon infime ;-)..)
Pour finir, si tu signais malgré tout un CUI, ou bien un CDD, saches que le seul moyen de rompre un tel contrat est de présenter une promesse d'embauche sur un CDI. Mais attention, à mon avis, si tu cherches à changer de boulot, ça peut jouer contre toi aux entretiens. Les recruteurs vont avoir tendance à penser que tu pourrais aussi les lâcher en cours de route... tout est question de stratégie, ça c'est toi qui vois. C'est sûr qu'un CUI (12 mois max) représente une expérience malgré tout, même à 75%. De nos jours, ce n'est pas négligeable.
Quoi que tu décides, le plus important c'est de prendre cette décision en toute connaissance de cause. Pole emploi devrait être capable d'éclairer ta situation. Faut juste s'armer de patience pour les avoir au téléphone, mais c plus efficace que de s'y rendre, plus de chance d'avoir la bonne personne au bout du fil.

Bon courage !
0
Victoria > marietigrou
23 févr. 2010 à 10:12
bonjour et merci de vos réponses.

Je pense que mon futur employeur sait qu'il peut m'embaucher en CUI.
Il est plutôt procédurier... !

Je vais me rapprocher de ma conseillère qui m'a proposé cette formation pour savoir ce qui est possible ou pas.
mais ma formation prend fin dans 2 semaines à peine ...............

Est ce que vous pensez qu'avec 1 enfant, mariée (mon mari travaille, on est locataire) je pourrai bénéficier d'une autre aide (APL , ..?) pour compléter ce revenu faible ?

mon souci est que si je signe ce CUI et ensuite un CDI, mais que j'aurai toutes les peines du monde à rompre l'un des 2 , ça me fait un peu peur. Perso, donner une démission ça me dérange pas plus que ça. (mise à part le fait de devoir chercher du travail ...)
Faut savoir que cette formation n'a rien à voir avec mon BAC+4 initial.

entre nous, peut etre est-ce de ma faute aussi mais je n'ai presque pas été informé de ce qu'était réellement cette formation AFPR avant de la commencer. Et là j'ai l'impression de me retoruver coincée, d'etre presque obligée d'accepter le CUI et le CDI sous peine de devoir quelque chose à quelqu'un encore !!
Mais cela faisait 1an que je cherchais dans ma branche : et ça ne donnait RIEN. j'ai donc accepté en me disant que ça ferait une corde plus à mon arc.

Merci à vous
0