Statut auto-entrepreneur qu'en dites vous ?

Résolu/Fermé
Signaler
-
 gigi42 -
Bonjour,
que pensez vous du statut d'auto-entrepreneur ; ou se trouve le piège ????

11 réponses

héhé,,,

Revez pas , bien sur qu il ya des piéges ,, je dirais même des vices cachés dérriere tout ça..


Tout dabord.
La taxe se fait sur le Chiffre d'affaire , pas sur sur le benefice...
Il vaut donc mieux proposer du service et ne pas avoir de frais...

ensuite
-pas de congés payés.
-pas de chomage.
-pas de maladie.
-pas de droit à la formation.

Encore une belle proposition de notre gouvernement qui veut nous faire croire que c'est simple et que l'on va gagner du fric en travaillant plus..

Un statut trés dangereux finalement, sauf si, sauf si , votre activité marche bien et que vous passez rapidement à un autre statut...
Mais attention , PAS de chomage ......

Une bien belle façon de faire baisser le chiffre du chomage aussi.

Les entreprises vous proposerons de passer en autoentrepreneur pour pouvoir continuer à travailler pour elles.
Bel avantages pour celles ci qui auront moins de charges du coup ..
Mais l'auto entrepreneur , lui sera couteau sous la gorge , avec une proposition de renumeration contre facture renegociée à la baise evidement...

Et puis plus de CE ou de syndicat,, et non fini tout ça ...
En gros bosser comme un """ pour payer des taxes et gagner pas grand chose.

Ca va régulariser qui alors?

Aller.... on dit MErci à qui?
11
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 21281 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bien évidemment que sur le satut AE il n'y a ni droit au chômage, ni à la formation, ni congés payés, ni sécurité sociale au bout d'un certain temps(quand les droits sont épuisés) , évidemment que celà signifie cotiser à des caisses complémentaires privées, comme les professions libérales qui payent très cher pour pas grand chose, mais c'est le jeu!
Mais les personnes qui s'engagent sur ce terrain sont souvent des gens qui comme moi, refusent d'être exploités, que le fruit de leur travail, de leurs efforts et leur créativité tombent dans la poche d'actionnaires glandus ou de cadres sup qui palpent.
J'ai une aversion totale pour ce gouvernement et plus particulièrement pour Sarkosy et Hortefeux, mais pour une fois, voilà une mesure qui va permettre à bon nombre d'entre nous de se frotter à l'entreprise et à l'indépendance. Il faut être vigilant, bien préparer et calculer son projet pour en effet éviter des surprises, s'entretenir avec un comptable et son notaire pour se protéger, mais n'est ce pas le premier cadrage à réaliser ?

L'état providence, c'est fini, et ça n'aurait jamais dû exister d'ailleurs. nous sommes tous responsables de nos vies et de nos actes, n'en déplaise.
Vous dites, l'état va se gauffrer en charges, mais les charges servent à faire fonctionner notre société. Payer des impôts est un devoir citoyen, et quand j'en paye, je suis satisfait de pouvoir contribuer au financement des piliers essentiels de notre république: la connaissance, l'art, la santé,l'éducation ...
J'en ai marre des discours désabusés, gratuitement destructeurs, nihilistes.
Nous devons avoir tous un objectif en commun, au lieu de nous diviser bêtement: il faut en finir avec Sarkosy, il faut absolument obtenir sa démission, et cette année, après ce sera trop tard.
Vive les autos entrepreneurs, au moins eux, ils se bougent le cul au lieu de rester plantés à écouter Mermet (que j'aime bien par ailleurs, mais écouter ne suffit pas),devant leur télé ou sur internet à refaire le monde virtuellement.

Bon courage à toutes et tous, mais comme aux échecs, étudiez bien avant de vous lancer.


ps:Pour tous ceux qui souhaitent entreprendre tout en conservant la sécurité salarié, il y a aussi l'option portage salariale.
Bonjour,
je suis en micro entreprise cad autoentrepreneur sans le volet fiscal,
mais le résultat est le même à 100 euros prés.
cela fait dix ans et j'en suis trés content...

Oui je n'ai pas droit au chomage: mais je travaille donc pas besoin du chomage, de plus en auto on ne cotise
pas donc pas de droit: normal.

La maladie : désolé de vous contredire mais je suis pris en charge par notre système, je n'ai pas de problème.

Les congés payés lorsque l'on est patron on n'a pas droit aux congés payés car nous sommes des nantis...
mais nous ne cotisons pas non plus donc pas de droits: normal à nous de faire des économies...

Ce système me conviens pourvu qu'ils ne le supriment pas...
Et ce n'est pas Sarko qui l'a inventé, j'y suis depuis 10 ans.

Cordialement
> nicos 13
Bjr,

Il existe bien 2 régime fiscal le régime du mico-bic et le régime de l'auto-entrepreur.
Le tableau proposé dans ce lien vous indiquera les différences >

http://www.experts-comptables.com/csoec/content/download/311539/7119084/version/7/file/Statuts14-05.pdf



CDlt
> SYLVIE
Bonjour,
je viens de lire votre lien et je confirme le système micro et auto entrepreneur son les mêmes,
sauf pour les déclarations et calculs des charges et impots sur le revenu.

Mais au résultat ca se joue à quelques centaines d'euros prés, j'en ai fait l'expérience avec ma propre comptabilité.

Sachant que je suis exonéré de taxe professionnelle (depuis 25 ans que je suis installé) car artisan sans employé inscrit à la chambre des métiers.

De plus l'exemple donné dans le lien démontre que l'autoentrepreneur est moins intérressant que le micro entrepreneur bic pour 7000 euros de Chiffre d'affaire mais si vous faites les calculs avec 25000 ou 30000 euros le résultat s'inverse l'auto est plus intérressant.

A plus
Bonjour,

Concernant les ASSEDICS et le statut d'AE, les renseignements actuels fournis officiellement par le Pôle-Emploi + les différents ateliers suivis depuis bientôt 6 mois, les informations sont les suivantes :

1) On peut être demandeur d'emploi et continuer à toucher ses droits

2) la première loi énoncée est valable si on ne dépasse pas 70 % du taux de rénumération de base des ASSEDICS (taux horaire brut - par exemple pour 55 €/h HT = 38,50 € HT / calcul possible sur la rénumération brute mensuelle) En déclarant vos heures effectuées ou le montant de votre rénumération dans ces limites strictes, le PE considèrent alors que vous êtes toujours demandeur d'emploi + activité réduite. C'est aussi valable pour des "petits boulots" ou des mini-services.

3) Normallement, il y a une limitation horaire mensuelle de 110 h par mois pour obtenir des droits partiels aux indemnités chômage, dans le cas d'une activité réduite. Mais il semblerait récemment que cette limite a éclaté en morceau quand on est déclaré AE auprès des services du PE. Mais à qui exactement ? Ça, je ne sais pas...
Voilà les récentes infos promulguées généreusement par mon dernier conseiller PE.


Par contre, le PE n'est pas favorable à la création d'activité par le biais de l'AE. Il préfère davantage faire la promo de la micro-BIC, qui pourtant serait assez similaire (sauf bien sûr sur un plan juridique).
J'aimerai bien trouver une synthèse sur ces fameux pièges de l'AE, notamment en matière fiscale et juridique...
Vous avez des liens, des infos officielles sur le sujet ?
En espérant répondre à vos questions, passez une bonne journée.
L'AP est fait pour dégager un revenu complémentaire ou pour démarrer une petite activité pas pour faire une multinationale!!! La cotisation est faite en fonction du chiffre d'affaire pour simplifier les démarches. Si ce statut ne vous est pas adapté ou ne vous plait pas, alors ne le choisissez pas. Mais pitié arrêtez de vous plaindre pour tout dès qu'il faut mettre la main au porte monnaie. Rien n'est gratuit vous savez.
le piège c'est que régime de l'auto-entrepreneur est loin d'être le plus avantageux fiscalement.

Je vous suggère de consulter le tableau comparatif que l'ordre des experts comptables à préparer.

http://www.experts-comptables.com/csoec/content/download/311539/7119084/version/7/file/Statuts14-05.pdf



CDlt
pourquoi y aurait il un piège ?????????
Messages postés
4395
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
2 282
Bonjour,

Y'a pas de piege.

Ca va regularisé pas mal de personne qui vendait comme des pro alors que c'etais des particuliers et qu'il fesait de la concurence deloyale au vrai professionnel qui eux paie des charges.

Ca permet aussi a l'etat de faire rentré de l'argent dans les caisses, car evident les gens qui travaillait comme si il etait pro ne déclarait absolument rien c'etais tout du noir, maintenant il n'auront plus d'excuse pour ne pas ce declarer.

Car si on declare zero on paie zero.
Messages postés
4395
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
2 282
Salut

Perso, je trouve que ca un bon coté.

Dans le sens ou beaucoup croit que travaillé son compte c'est facile, qu'on s'en met plein les poches, qu'on peu avoir autant de vacance qu'on veut.

Elle decouvriron alors que etre patron ne veut pas dire gagner 10 000 euros par mois et faire 20 heures par semaine.

Ca donnera quelque leçon.

Et puis l'etat ramassera de quoi renfloué les caisses (fallait bien que ca ce fasse d'une façon ou d'une autre)
JE PROPOSE UNE REVOLTE C EST L AMBIANCE ACTUELLE PLUS PAYER DE CHARGES OU BIEN CHANGER LA LOI ET REGLER SUR LE BENEFICE NET ET NON SUR LES VENTES LA SE SITUE L ARNAQUE C EST ABSOLUMENT SCANDALEUX PLUSIEURS SITES DE VENTES ONT DES FRAIS ENORMES J EN SUIS A 40 % C EST PAS VIABLE C EST L ARNAQUE TOUT SIMPLEMENT SOLIDARITE MERCI POUR TOUS LES C..S QUI CROIVENT QU ILS PEUVENT OBTENIR UN SMIC SEULEMENT QUELLE UTOPIE UN SMIC PENSEZ VOUS CE N EST PAS RAISONNABLE..............
Bonjour : excusez-moi si la réponse se trouve dans un autre fil, je n'arrive pas à la trouver. Ma question est toute bête : étant donné les informations erronées que j'ai eues de la part de l'ANPE durant mes 3 années de chômage, je voudrais me tourner vers des gens qui savent vraiment de quoi ils parlent, et donc me déplacer poru un rendez-vous. Je voudrais éviter assistantes sociales et Pôle Emploi, donc, mais malgré tout consulter quelqu'un qui connaît le social, car je suis actuellement sous ASS. Vers quel type de structure me conseillez-vous de me diriger pour avoir des informations sur la création d'auto entreprise par rapport à ma situation ? Car des infos génériques, j'en ai, et sur ce site les avis sont très pertinents, mais tout ce qui est langage financier, juridique, etc, m'est totalement hermétique (j'ai été libraire, et crêpière, hum vous voyez le profil).
Je voudrais en particulier savoir si, étant auto entrepreneur, je perdrais toute "ancienneté" (hum, ce mot fait mal) ANPE, et donc également mon droit à l'ASS. Ceci dit, l'ASS est un sacré piège : elle est égale au RMI (pas plus) mais cependant ne donne pas droit au RSA, alors que lue le RMI, oui. Donc j'aimerais autant être au RMI (ma conseillère ANPE m'a soutenu pendant des mois qu'il fallait avoir moins de 25 ans pour être RMIste... vous voyez le niveau du conseil ANPE et pourquoi je cherche ailleurs !!!!)
Donc : avocat ? conseil juridique ?... Combien ces gens-là vont me prendre pour une consultation ?...

Bien sûr, si par le plus grand bonheur, quelqu'un passe par là, qui serait dans mon cas (touchant l'ASS et souhaitant monter sa micro entreprise en auto entrepreneur... je suis preneuse de ses informations ! ;-)

En annexe : vous pensez que la micro entreprise est complémentaire au système du portage salarial, ou qu'elle s'y subtitue ? Je trouvais confortable le principe du portage salarial, qui permettait de monter une activité en étant en fait salarié de la structure de portage (qui prend très peu de commission, quand c'est une structure de type SCOOP).

Merci !
Si vous êtes bénéficiaire d' l'ASS, vous pouvez prétendre à l'ACCRE (Aide à la Création & Reprise d'Entreprise)... Cela veut clairement dire que si vous opter pour une activité sous le statut de l'Ato-Entrepreneur (ou autres), vous conservez vos droits à l'ASS et ce, pendant 1 an (possible jusqu'à 2 ou 3 ans après étude de votre dossier & selon votre cas)... Vous pouvez également bénéficiez du NACRE (Nouvelle Aide à la Création d'Entreprise), outre le fait que l'on vous aide à obtenir un financement sans garantie personnel, vous pouvez, également, bénéficier d'un prêt d'honneur (environ 2 000€) à taux zéro. De plus vous êtes accompagné(e) tout au long de votre parcours. Je vous conseille de vous rapprocher d'une association ou d'un organisme compétent & reconnu, dans un 1er temps, pour évoquer votre projet & obtenir tous les détails utiles à votre création d'entreprise.
Renseignez-vous au http://www.unasa.org/public/association/reseau/ pour trouver l'association agréée près de chez vous.
Cordialement
MTV56390
ta solution est d'adhérer à une coopérative de compétences car tu travaille comme un indépendant et tu as le statut de salarié pour conserver tes droits santé, congés payé et chomage. dés que ton activité est viable tu charge de statut et tu aura alors les moyen de te payer une retraite complémentaire et assurance chômage ou tu peux rester et scop. c'est les nouvelles possibilité que nous offre l'économie sociale et solidaire. travailler comme indépendant tout en travaillant en réseau c'est à dire non isolé.
enfin renseigne toi dans ta région . chez nous c'est "talents croisés" à firminy (42).
approfondi tes recherches. en plus certaines région te propose des aides financières supplémentaires.
Messages postés
4395
Date d'inscription
mardi 9 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mai 2013
2 282
Bonjour,

D'apres ce que j'en sais.

Vous pouvez cree votre auto entreprise vous touchez l'ASS pendant 3 mois au bout des 3 mois il y a une revision de votre dossier.

Si vos revenues d'auto entrepreneur son estimer suffisant on vous diminue ou supprime l'ASS.

Mais impossible de connaitre les plafonds qui font diminuer ou supprimer l'ASS.

Je vous conseil de poser la question sur le forum des auto entrepreneur https://www.auto-entrepreneur.fr/forum/

Important a savoir aussi avec l'auto entrepreneur il faut egalement atteindre un certain chiffre d'affaire pour valider 4 trimestres retraite. Sinon ca ne vous valide que 1 ou 2, 3 trimestres.

Le portage et auto entrepreneur ne sont pas incompatible, ca permet d'avoir eventuellement plusieurs activité differente.

Ca depend du projet qu'on a en tete.

bonjour ,

pourriez vous me fournir des renseignements pour une personne qui n' a plus de droits de sécu et qui souhaite démarrer une activité AE :
Si le CA est faible au début , cette personne aura t' elle une couverture maladie et de quelle caisse va t' elle dépendre ?

merci