Auto entrepreneur et invalidité catégorie 2 [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  fafa69 - 9 janv. 2019 à 10:43
Bonjour,j'aimerais créer une auto entreprise, mais je suis en invalidité catégorie 2 et aimerait savoir ce que cela impliquera pour moi au niveau de mes droits à remboursements de soins, pour mon statut invalidité et mon ALD


est-ce que je risque de perdre mes droits ? est-ce que mes cotisations à l'URSSAF à titre d'autome permettront d'avoir les mêmes remboursements pour mes soins et est-ce que je serai toujours prise en charge par la CPAM.

une réponse d'expert me serait agréable.
merci d'avance
nadette
Afficher la suite 

19 réponses

Meilleure réponse
207
Merci
Bonjour,
J'apporte mon témoignage à cette discussion parce que mon mari est exactement dans ce cas d'invalidité catégorie 2. Pour s'occuper, il a créé en sept. 2008 une micro entreprise sur internet (transformée en autoentreprise le 1er janvier 2009), qui lui fait disparaître petit à petit sa pension d'invalidité, tout en ne rapportant pas suffisamment pour vivre...

Je m'explique .
Pendant le statut micro entreprise, la pension était calculée sur la base de 29% du chiffre d'affaires (base retenue par le fisc pour le calcul de l'impôt).

Avec le statut d'autoentreprise, mon époux a choisi l'option "Prélèvement forfaitaire trimestriel de l'impôt et des charges sociales". Il déclare son chiffre d'affaires et il lui est prélevé 13% de son CA pour les impôts et charges.

Et là, la CPAM prend 100% du chiffre d'affaires en guise de ressources(conformément à de vieux textes antérieurs au statut autoentrepreneur) ...... Donc Pension = 0..... voire même des retenues sur les pensions versées en 2008 !

Nous allons contester cette façon de calculer auprès de la CPAM, mais j'imagine que ce n'est pas gagné..... et surtout, mon époux va fermer sa petite entreprise qui lui apportait du baume au coeur parce que ça l'occupait, mais beaucoup trop de problèmes financiers !
Alors je conseille à tous ceux qui perçoivent une pension d'invalidité de ne SURTOUT PAS CREER une autoentreprise, les textes ne sont pas du tout prévus pour cumuler les 2 !

Dire « Merci » 207

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24393 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Effectivement ML83, quand mon mari était en micro entreprise, la pension était calculée sur la base de 29% du chiffre d'affaires (base retenue par le fisc pour le calcul de l'impôt).
(Voir mon message du 16/9/2009). En est-il toujours ainsi ? Je ne sais pas ........
D'autre part, comme je l'indiquais dans ce même message, nous avons contesté le calcul de la pension par rapport au 100 % du CA en régime autoentrepreneur. Ils ont mis 1 an pour nous répondre...... que nous avions tort, que ce sont les textes !
un grand grand merci pour votre réponse détaillée et concise++++++
L explication est claire. Merci!
je remercie la personne qui as répondu car cela ma aidez , je suis en invalidité 1 et je vais faire une demande pour passez en 2 et j'ai une micro entreprise et je ne savait pas comment faire !merci beaucoup !
Messages postés
2620
Date d'inscription
mardi 30 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 mars 2010
1246
Bonjour,


Je répond à mimide, je connais des personnes classer en 2ieme catégorie d'invalidité et qui ont une pension à vie et peuvent cumuler tous les salaires qu'ils veulent. La CPAM ne peu plus rien faire contre eux.
Même quand ils seront à la retraite.
Cordialement
Bonjour,
Comment peut on avoir une pension d'invalidité à vie et en plus toucher une retraite sachant que de toute façon, la pension d'invalidité s'arrête à 60ans? ( voir le site d'AMELIE). Ou alors il s'agit d'une toute autre pension!
Je pense qu'en vous connectant sur ce lien, la réponse est on ne peut plus claire en ce qui concerne la durée de la pension d'invalidité et le cumul pension/travail.

http://www.ameli.fr/...
Bonjour,

Ceux que vous dites est exacte, seulement une certaine catégorie d'invalide bénificie d'une pension à vie, qui s'ajoute à une éventuel retraite si la personne à cotisé aux différente caisse retraite. Je sais, vous pensez que je me trompe, mais le problème s'est que la CPAM ne vous dit pas tout, je connais des personnes handicapé qui touche la pension à vie et de plus travail sur un poste adapter à leur handicap, mieux encore il se permette d'investir dans l'immobilier et ont des locatères, bref ils sent sorte bien, bien sur ils sont tout de même handicapé, comme vous.
il y a du favoritisme pour certain et rien pour les autres, pourquoi?.
Il y a les loies et une certaine lois à la CPAM. En fait il faut écrire à la cpam et expliqué sa réelle situation, pour beaucoup de personnes ils doivent se résigné à vivre avec comme seul revenu 680€/mois, s'est franchement lamentable pour des personnes handicapé à vie, voila pourquoi il faut demandé une pension à vie. Handicapé à vie = pension à vie.
Car un handicapé subit tous les jours un préjudice, morale, psycologique, physique et surtout financière et que pour se réinsérer dans le monde du travail il lui faut une pension fixe et permanent à hauteur du SMIC voir plus.

Cordialement
Bonjour,
C'est bien ce qu'il me semblait "Schunt", vous parlez de cas (ou d'un cas) que vous connaissez (ou croyez connaître !).
Le sujet ici, c'est "auto entrepreneur et invalidité catégorie 2" , c'est à dire des personnes qui travaillaient et qui ont eu un problème de santé ne leur permettant plus d'exercer une activité professionnelle. Ces personnes qui s'ennuient à ne rien faire ou/et qui espèrent se procurer un complément de revenu, (vu le faible montant de la pension d'invalidité catégorie 2), se demandent si elles ne pourraient pas créer une micro entrentreprise avec le nouveau statut d'auto-entrepreneur..... Elles ne sont alors pas salariées, mais petit patron d'elles même !
Et là, elles sont obligées de déclarer leur chiffre d'affaire à la CPAM qui réduit immédiatement leur pension..... Et en plus, ces personnes paient les impôts et les charges sociales d'une entreprise.
C'est pourquoi, je leur dit "NON, le statut auto-entrepreneur n'est pas pour vous !"

Par contre, il existe pour certains handicapés une Allocation Adultes Handicapés l'AAH
L’AAH garantit un minimum de ressources (selon un barème) aux personnes handicapées reconnues comme telles par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées - ex COTOREP) et dont les droits à l’invalidité ne sont pas ouverts.
Elle est versée par les Caisses d’Allocations Familiales mais financée par l’Etat.


Donc la CPAM n'a rien à voir dans ce domaine.

Ce sujet, je ne le connais pas, (et ce n'est pas le propos dans cette discussion !) mais je doute que ces handicapés puissent faire fortune avec leur simple allocation........ Et comme les autres, à 60 ans, leur allocation devient sûrement "retraite" !

Alors s'il vous plaît, ne donnez pas de faux espoirs à des personnes qui souffrent dans leur chair et dans leur tête en vous basant seulement sur des cas qui vous racontent des bobards ou que vous imaginez (parce que vous n'êtes pas dans leur vie, vous ne pouvez pas tout savoir de leur intimité et leurs revenus !)
Et s'ils trichent, alors tant mieux pour eux s'ils ne se font pas "pincer" un jour !

Mais la vraie réalité c'est la loi ! Et elle n'est pas particulièrement favorable aux gens malades !
Cordialement
Bonjour,


Vous avez tout à fait raison de dire que le statut d'auto-entrepreneur n'est pas pour les invalides de 2ième catégorie. D'ailleur es-que j'ai dit une seule fois qu'ils pouvaient s'installer en tant qu'auto entrepreneur, Non.
Par contre s'ils obtiennent l'accord de la CPAM d'une pension à vie, alors là ,cela change toute les données. Es-ce que je me suis fait bien comprendre cette fois-ci.
Vous me dites"
C'est bien ce qu'il me semblait "Schunt", vous parlez de cas (ou d'un cas) que vous connaissez (ou croyez connaître !).
Je vous répond: je n'ai pas pour abitude de me moquer des handicapés car j'ai un profond respect par rapport à leurs souffrances quotidiennes, je sais ce qu'ils ressentent tous les jours. Je ne suis pas comme la CPAM qui les mets d'office en difficulter financière dès lors qu'ils ont été reconnu handicapé, comme si se n'était pas suffisament douloureux pour eux d'être en souffrance Psycologique et Physique, ils faut qu'ils supportent en plus un aspect financier qui les réduits aux minis du minimum vital, avec le mauvais regart du monde extérieur, de ceux qui travailles tous les jours et qui sont eux, des productifs et non des tires aux caisses tant qu'ils leurs arrivent rien de grave.
Je ne crois pas qu'un handicapé reconnue en deuxième catégorie, à vraiment envie de se lancé dans les affaires, en choisissant entre autres le status d'auto entrepreneur pour s'en foutre plein les pôches, si l'invalide est tenté de s'installé aujourd'hui en tant qu'auto entrepreneur, s'est pour essayer d'amélioré sa maigre pension d'invalidité avec beaucoup de souffrance physique et psycologique. Seulement pour eux et leur familles s'est un piège comme vous le dite.
Alors moi aussi je leur dit NON, il ne faut pas s'installer en tant qu'auto entrepreneur et autres catégories pour l'instant.
Cordialement
7
Merci
Réponse à Bibou,

Il ne pourra pas demander une pension à vie, mais s'il avait eu une rente, saurait pu être à vie et là, cela lui aurai changer la donne. Je pense que pour le reste vous avez bien compris la situation, nous les handicapés avons aucun espoir de pouvoir nous en sortir si ce n'est...
Cordialement
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 8 avril 2010
Dernière intervention
8 avril 2010
4
Merci
Bonjour tout l'monde

Je suis sur le c...l en découvrant vos messages !! ,

je me suis lancé AE le 1er Mars 2010 et je touche une pension niveau 2 (environ 400 Euros)
J'ai été licenciée soit disant "économique" en Aout 2009 et j'ai mis du temps avant de me décider !!
CRP, ACRE et ARCE... !!
Je pensais, en finir avec la monotonie, mais visiblement je vais avoir des surprises !!
4
Merci
Comme beaucoup, je dois abandonner le projet de prendre le statut d'auto entrepreneur, à cause de la règle de cumul pension + revenus non salariés...
Je vais maintenant dans la direction de créer une EURL, avec option Impôt/ Société, qui permet à l'actionnaire unique d'avoir un statut fiscal "Salarié", malgré un statut social "Non Salarié", solution permettant le cumul pension + revenus à hauteur du salaire de référence...
J'espère que cela va en aider quelques uns, cela fait 3 mois que je passe de conseils en conseils, il semblerait que se soit la voie...
J'ai validé ceci auprès d'un expert comptable...
L'inconvénient majeur est qu'une EURL a des frais fixes, même sans chiffre d'affaire...
Bon courage à toutes et à tous...
Merci pour cette infos , je vais creuser le sujet afin de voir si cela peut s adapter a mon activité .
Merci pour ces informations. Ou en êtes-vous de votre projet ? Est-ce la bonne voie pour cumuler pension et autre revenus en créant son activité ? Merci
4
Merci
Réponse à Sorea
Si j'ai bien compris vous êtes en formation en tant que salariée sans emploi et non dans le cadre du régime auto-entrepreneur.
dans ce cas renseignez-vous auprès du service invalidité de votre CPAM, un dépassement du plafond est en principe toléré s'il est inférieur à 3 mois en durée pour un ancien salarié (mais pas pour le statut d'auto-entrepreneur !)
Le plafond à ne pas dépasser n'est pas le montant de la pension mais l'ancien salaire de référence qui a servi à fixer son montant (ce qui n'est pas la même chose si vous devenez auto-entrepreneur : dans ce cas conditions de cumul beaucoup moins avantageuses pour ne pas dire ridicules !)
Voyez avec votre CPAM parce que l'interprétation de la durée du cumul possible peut varier sensiblement d'une caisse à l'autre
Ceci est valable pour la pension d'invalidité de base
pour la partie versée par la complémentaire, il faudrait voir directement les possibilités de cumul avec l'organisme qui vous verse ce complément
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 7 décembre 2009
Dernière intervention
7 décembre 2009
3
Merci
je confirme et j ai eu exactement la meme reponse(apres maintes recherches) quand suite a ma question,la cpam(invalidite) m a rappele.activite salariee possible avec un plafond a ne pas depasser(fonction des salaires anterieurs) et activite non salariee possible mais avec plafond tres bas et identique a celui donne dans le post ci dessus. conclusion : statut auto entrepreneur mis de cote( en ce qui me concerne). dommage que cela n evolue pas ...
3
Merci
didier.
Il vaut mieux faire du "noir"quand on en à la possibilité,en éspérant de ne pas se faire "piquer"
2
Merci
Je crois que le mieux serait dans un premier temps, de demander toute ses informations auprès du service invaliditée de la cpam.
Mais je sais qu'il y a une loi qui stipule qu'a partir du moment ou l'on a repris une activité quelque soit sa nature, la loi considère que l'on est plus invalide et donc automatiquement la pension n'est plus versé, mieux encore je crois qu'elle est purement supprimé. Mais je demande à ce que ce soit confirmé, par plusieurs personnes. L'idéale serait d'avoir une pension à vie. Quand à l'idée de faire du noir, s'est la solution pour éviter de creuver de faim, car il est vrai que la pension n'est pas suffisante pour arriver à joindre les deux bout à la fin du mois. bon nombres d'handicapés son incapable de faire un travail en continu, 8 h/jour , pendant tout un mois, sans manquer à leur poste durant tout le long de l'année. En terme plus clair, on ne peu pas compter sur eux de façon fiable et stable. Il est clair qu'un handicapé ne pourra casiment pas retrouver du travail. La solution extrème , faire du noir ce n'est pas si bête que cela, pour ceux qui en sente encore la force, l'energie et le courage d'entreprendre, mais s'est contraire à la loi, donc passible de .... ¨De là à devenir auto entrepreneur, je ne le conseil pas, pour cette simple raison, il faut être en bonne condition physique, psycologique et vis à vis des clients, être fiable et surtout bien connaître les lois.
amicalement
Comment peut on demander une pension d invalidité à vie ? Par quel moyen? Mon mari à 58 ans et est catégorie 2 suite à une insuffisance rénale et une greffe .Il touche une pension d invalidite de 680.00/mois .Il a de plus une carte d'invalidité à 80% qu'il va falloir renouveller ;Y a t il un lien entre les 2 .peut il avoir l 'un sans l'autre ; je pense que oui .Il a hérité d' une vieille maison et nous pensions créer des gites en le portant auto entrepreneur. Moi, je suis fonctionnaire et je ne peux le faire à mon nom.Alors cela voudrait dire que la vie s'arrête quand on a un pb .déjà que psychologiquement , la mise en invalidité a été très dure pour lui ; tous nos projets tomberont à l'eau ou effectivement sans déclarer.
2
Merci
bonjour,
face à tous les arguments depuis plusieurs mois, je vois que la réponse est très complexe et que chacun doit faire comme il peut et comme il sent par rapport à sa situation. Personnellement, je pense qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre : soit on est en invalidité, soit on travaille... si on travaille et qu'on gagne bien sa vie, ce n'est pas la peine de percevoir une pension... par ailleurs, votre invalidité est toujours récupérable si vous vous remettez sous le régime universel en cas d'échec de votre entreprise... sauf si vous êtes encore actif à 60 ans, auquel cas, vous ne pouvez pas bénéficier, au-delà de cet âge, des remboursements à 100 % comme auparavant, puisque vous êtes considéré alors comme actif.
bien à vous
1
Merci
Bonjour à tous,
A propos du calcul de la moyenne des salaires pourriez vous me donner la precision suivante.
1ere question:
La moyenne se fait elle sur les 12 mois calendaire continus ou sur 12 mois travaillés?

2eme question:
Sachant que j'ai eu:
- une periode chomage
- puis ALD de 3 ans moins 2 mois
- Par erreur -Sic- Medecin conseil me dit de reprendre le travail. Donc inscription Assedic mais mise en suspend durant 2 mois car divergence de point de vue entre ASSEDIC (medecin travail) et medecin conseill SS.
- Mise en invalidité categorie 2.
Conclusion:
Le calcul de la moyenne doit elle se faire sur la période travaillé avant mon premier episode chomage ou compte il la periode des indemnités ASSEDIC?
Ou autres solutions?

3eme question:
Dans ma region, au lieu de prendre mes fiches de paies, la caisse de retraite sert de base au calcul de mon invalidité par la SS. (Rien a faire malgré les textes presentés et documents supplementaires ils ne veulent rien savoir)
Seulement la caisse de retraite refuse de prendre un employeur qui n'a pas payé mes/ses cotisations.
Donc ces salaires rentrent ils tout de meme dans le calcul de la moyenne des salaires.
Merci pour votre aide.
1
Merci
Une autre petite question a propos des revenus plafonds.
Le salaire est il ramene a une activité temps plein.
Ce que je tente de vous dire, c'est si je travaille disons 100 heures par mois pour 600 € rameneront ils ce montant à un salaire plein temps de 150h (pour faire simple) ou ne prennet ils en compte que le montant sans les aspects temps de travail?
1
Merci
Je ne vois pas en quoi ce sujet est résolu... Je veux me lancer a mon compte comme développeur web, je suis en catégorie 2 et je tombe sur ce sujet lors de mes recherche sur le sujet..

Nous sommes discriminé a l'embauche, et en plus nous ne pouvons pas entreprendre sans prendre de risque, comme tout le monde. Nous sommes les éternels oubliés de ce pays. Merci
Le mieux serait de bien connaître Nicolas Sarkozi, qui face des lois dans ce pay pour ceux qui sont en invalidité 2 catég.. avoir le droit de cumulé pension et salaire en tant autoentrepreneur ou autre status. Sinon il ne vaut mieux pas bouger, car avec les lois actuel ont pert tous les droits.
Cordialement
0
Merci
Voici mes dernières recherches qui pourront peut être vous éclairer et comme pour Mimide mes conclusions aux différentes infos prises.

Je voulais auto-éditer et auto-distribuer un livre et pour cela j'avais besoin d'ouvrir une société, après différentes infos auprès des impôts et à l'urssaf ils étaient peu explicitent dans leurs réponses pour le statut que je devais avoir m'engageant dans un minimum de frais qui s'avèraient être tout de même importants pour mon budjet. Je suis allée sur plusieurs sites où tous disaient que de travailler en invalidité posait le problème effectivement des indemnités qui diminuaient passer un certain chiffre et de toute façon celui-ci était défalquer les revenus sur l'indemnité perçue lorsqu'il atteignait durant trois mois le montant de votre ancien salaire avant l'incapacité. De plus, à la mise en retraite ils ne considéraient plus que vous étiez en invalidité et donc que les trimestres manquants n'étaient pas donnés donc une retraite d'autant diminuée. J'avoue que ma décision est prise depuis hier, je ne ferai pas cette société de peur de me retrouver sans ressources avec une retraite dans trois ans diminuée.

Il faut avouer que là même en jouant franc-jeu on ne nous laisse pas beaucoup le choix en invalidité d'améliorer notre train de vie et nous incite ainsi à ne rien faire du tout puisque en payant des cotisations on nous enlève quand même une partie ou tout de nos indemnités et d'autres avantages !

Bon courage dans vos recherches.
Voici mon témoignage ;

Après plusieurs jours de "galère" pour obtenir des renseignements précis auprès du Centre d'appels de la Sécurité Sociale (3646) et du service invalidité de la CPAM dont je dépends, j'en suis arrivé à la conclusion qu'il faut absolument éviter de travailler en statut d'autoentrepreneur quand on est en invalidité (sauf peut-être pour les personnes qui perçoivent une pension de niveau très faible).

En effet les autorisations de cumul se font, non par rapport au salaire antérieur, mais rapport à un plafond très bas. Voici un extrait des dispositions que l'on peut retrouver sur le site ameli.fr et qui m'ont été confirmées lors de mes contacts :
"vous reprenez une activité professionnelle non salariée : le versement de votre pension peut être suspendu si, après un trimestre d'activité, le cumul de votre pension et de votre rémunération dépasse le plafond de 6227,69 euros pour une personne seule et de 8622,98 euros pour un couple (montants au 1er avril 2009)"

lien : http://www.ameli.fr/...

Je précise que le plafond à ne pas dépasser est un plafond annuel ce qui correspond à un montant mensuel relativement faible (en dessous du montant de ma pension en ce qui me concerne).

Donc, conclusion : à moins de trouver une activité salariée à temps partiel compatible avec le niveau d'invalidité et inférieure au salaire antérieur (pension comprise), mieux vaut ne rien faire...
> MyLife -
montant pour le trimestre a ne pas depasser et non pas a l annee!
C'est faux : à mon avis on parle dans l'extrait du site ameli d'un revenu trimestriel. La CPAM fait son calcul de dépassement par rapport à un plafond de référence propre à chaque invalide qui correspond en gros à ce que vous gagniez au moment de la survenance de votre maladie. Et en plus, il doit être dépassé au moins sur un trimestre donc un peu compliqué.
Le mieux pour vous est de demander à la CPAM quel est le montant de ce plafond de référence (il ne le communique pas systèmatiquement, il faut le demander) et de voir avec un expert comptable (refaire valider par le CPAM) pour qu'il vous dise quel est le statut et les revenus à ne pas dépasser. Effectivement, ne sont pris en compte que les revenus d'activités, par ex. si vous avez des revenus fonciers ou revenus financiers, ils ne sont pas pris en compte dans les calculs.
0
Merci
sur le point d'être licenciée à 57 ans et voulant créer une auto-entreprise en montagne d'aide à la personne en bureautique et ecrivain publique, je suis consternée..... handicapée à 80% catégorie 2 je pensais que cette nouvelle "entreprise" nous serait une aide non... à part SHUNT qui semble avoir trouvé la solution sans nous en faire partagé les démarches????? que doit-on faire ??? A aujourd'hui je pensais avoir trouvé une solution à notre handicap mais je me trompais lourdement............
Bonjour,

Je voudrais répondre à Gaa06, Tu es sur le point d'être licencié et tu es en 2ieme catégorie avec un handicap à 80%, d'abord je voudrais te dire que tu as du mérite de vouloir encore travailler, car tu porte un lourd fardo. Pour moi un handicapé par définition est brisé, difficilement reclassable, sauf sur des postes bien adapté à son handicap, mais pour moi un handicapé si ça n'appartenais qu'à moi, devrais touché une pension à vie d'une rente minimun du smic à partir de 30% d'handicap, temps qu'aucune solution de reclassement professionnelle n'ai été trouver pour cette personne. Mais la rente doit rester à vie et elle s'ajouterai sur le temps de travail en plus éffectuer par mois, si la personne handicapé se sent la force et le courage encore pour faire quelques heures de travail par mois. Je ne suis pas comme le gouvernement qui considère qu'à partir du môment ou un handicapé reprend une activité et bien ses droits diminue, voir même disparesse et son perdu. C'est enfoncer le clou encore plus profondément à des personnes handicapés qui porterons une injustice suplémentaire celle de l'égoïsme de l'état, le rejet d'une reconnaissance envers un hadicapé, qui doit être respecter avant tout. Faire croire aux handicapés que l'on peu s'installer en tant qu'auto-entrepreneur et cumulé les deux salaires s'est franchement de la lacheté de la part du gouvernement et de la CPAM.
A l'état actuelle, si tu touche une pension d'invalidité et les Assedic dans quelques temps, tu dois te renseigné auprès de l'assédic, car je crois que s'est le salaire assedic qui prime par rappord à la pension, renseigne toi également auprès des impôts pour la déclaration des revenus si tu veu être auto-entrepreneur, mais pour ma part je ne te conseille pas de t'installer même si pour toi s'est très important, car s'est une arnac pour les handicapés pour le môment, tu risque de tout perdre, même la santé qui te reste.

Cordialement
Juste un conseil juridique fiscal et social statut auto entrepreneur ou micro entreprise A FUIR ABSOLUMENT
Quand à votre statut handicapé ,je ne comprend pas ,explication
2eme catégorie invalidité = par la cpam
80% handicap par la mdh ex cotorep ce qui na rien à voir
conseil par syndicat FO
Reste à votre disposition
cordialement
0
Merci
C'est exactement ce que je disais dans mon mail du 9 février 2010.
Ici on parle "auto-entrepreneur et invalidité" et non de "handicapé".
Et que (pour avoir vu mon mari en subir les conséquences désastreuses !!!) le statut d'auto-entrepreneur est à proscrire.
Cordialement
0
Merci
bonjour je touche une pension cat.2 (CPAM 560€+complémentaire 327€) je fait une formation depuis 15 jours pour une durée de deux mois rému CNASEA DE 1200€ ENVIRON PAR MOIS vais-je perdre ma pension total CPAM+COMPLEMENTAIRE de 887€ mensuel sur une si petite période de formation, merci
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 25 novembre 2010
Dernière intervention
25 novembre 2010
0
Merci
Perso ex commercial ittinérant , je ne peut pas reprendre mon job , en invalidité Cat2 , je me pose la question de savoir si je peut quand même faire quelques jours par ans une activité ou l'entreprise m'emploi par le biai de Guso un organisme intermitant du spectacle !! je suis magicien en close up ....si quelqu'un sait ....merci de m'aider !!
-1
Merci
Malheureusement, Si ça se passe comme pour le statut d'auto-entrepreneur, je crains bien que OUI, vu que vous touchez + que votre pension d'invalidité ..... Mais renseignez vous auprès de la CPAM...... Tenez nous au courant.
Dossier à la une