Abandon d'usufruit

Signaler
-
Messages postés
12
Date d'inscription
mercredi 27 juin 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014
-
Bonjour,
Mon père m'a fait donation d'un bien immobilier (logement) en 1991 avec réserve d'usufruit. Aujourd'hui, il souhaite abandonner cet usufruit qui lui cause beaucoup de tracas et lui pèse en terme de frais de gestion.
Ma question est celle-ci:
Faut'il refaire un nouvel acte de donation devant notaire sans réserve d'usufruit à la date d'aujourd'hui (l'acte de 1991 serait dans ce cas annulé) ou faut'il reprendre l'acte de 1991 auquel on y apporterai un avenant (l'acte de 1991 resterait dans ce cas valable).
je vos remercie pour votre réponse.

5 réponses

Messages postés
12
Date d'inscription
mercredi 27 juin 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014
93
au décès de mon épouse j'ai fait la donation d'une maison que nous possédions en Normandie à son fils tout en restant usufruitier, je désire abandonner cet usufruit les charges et frais avenir étant trop lourds, aurais je encore des frais, ayant déjà payé les frais de donation et comment abandonner cet usufruit, merci pour les renseignements.
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 438
C'est hyper-compliqué au niveau fiscal donc il faut l'assistance d'un notaire ; cette page pourrait vous informer :

Messages postés
779
Date d'inscription
dimanche 30 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2011
859
Plutôt que d'abandonner l'usufruit, il suffit qu'il vous fasse une nouvelle donation de cet usufruit ou qu'il vous le vende!
OUI,peut être, MAIS il y a un mais.... L'acte,et déjà faudra trouver un notaire qui acceptera, devra exclure toute translation de propriété et toute intention libérale à votre profit.

Dans l'acte,votre père devra expliquer pourquoi il veut renoncer à son usufruit, lourdeur des charges,soucis etc..

Il le signe seul et vous en fait part en RAR

Ce n'est pas impossible,soit,mais il ne peut pas vous faire donation de son usufruit..

Pourquoi est-ce difficile? La renonciation abdicative est soumise à un droit fixe de 125€ à régler au fisc.. et voilà où le bat blesse: Pour que cette renonciation soit acceptée par le fisc,il faut invoquer des charges trop lourdes de l'usufruit par rapport aux facultés de l'usufruitier (ex:un bien trop dégradé pour pouvoir en toucher le moindre revenu). Si la renonciation gratifie le nue propriétaire, c'est à dire vous,alors elle ne sera pas acceptée!
Bonjour,
L'abandon d'usufruit "renonciation abdicative" se fait devant notaire par la rédaction d'un nouvel acte. Cet acte est il un acte complémentaire à l'acte initial de donation ou est il un nouvel acte qui remplace simplement l'acte initial de donation ?
> piclem
un abandon d'usufruit est un acte qui n'a rien d'exceptionnel.
Il doit être rédigé par un notaire. Cet acte n'annule pas l'acte de donation initial mais le complète.

L'usufruit s'éteint effectivement avec le décès de l'usufruitier, mais la situation n'est pas pour autant figée. Un usufruit est un droit immobilier qui peut être vendu ou donné.
Bonjour

Quoiqu'il en soit, il sera usufruitier le reste de sa vie.....l'usufruit s'éteint avec le décès..pas avant
Messages postés
7778
Date d'inscription
lundi 9 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2009
5 438
Bien sur que si il peut s'éteindre avant il suffit de lire mon lien. (renonciation abdicative)