"Lu et approuvé" manquant [Résolu]

iskandhar 3 Messages postés mardi 9 décembre 2008Date d'inscription 9 décembre 2008 Dernière intervention - 9 déc. 2008 à 06:42 - Dernière réponse : avocatparis 557 Messages postés lundi 8 décembre 2008Date d'inscription 27 février 2010 Dernière intervention
- 9 déc. 2008 à 14:12
Bonjour,

Nous sommes cinq associés et créons une SARL. Un des associés vit à l'étranger. Je viens de recevoir les statuts. Or je découvre que s'il a tout paraphé et signé, il a oublié d'indiquer "lu et approuvé" à la fin des statuts comme ceux-ci le stipulent. Si aucun d'entre-nous n'indique cette mention, les statuts sont-ils valables ? Si non, y a-t-il d'autres options ? Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

+7
Utile
Mieux vaut le faire confirmer par un avocat

En droit français :
La mention « Lu et approuvé » figure souvent au bas des contrats.

Cependant, un arrêt de la Cour de Cassation de 1993 [1] consacre définitivement l'inutilité de cette mention, concernant les actes sous seing privé et en dehors des exceptions prévues par la loi, en vertu de l’article 1322 du Code civil :

« L'acte sous seing privé n'est soumis à aucune autre condition de forme que la signature de ceux qui s'obligent. (...) La mention " lu et approuvé " inscrite au bas d'un écrit sous seing privé constitue une formalité dépourvue de toute portée. »
— Cour de Cassation, arrêt du 27 janvier 1993 (chambre civile n°1, pourvoi n°91-12115)

Cette jurisprudence de la cour de cassation a été renforcé en octobre 2008 par un nouvel arrêt concernant la mention "lu et approuvé".[2][3]

La seule utilité de cette mention est qu'elle peut servir pour une analyse graphologique en cas de contestation du signataire sur l'authenticité de sa signature.

Notes et références [modifier]
↑ Civ 1ère, 27 janvier 1993, pourvoi n°91-12115 [archive]
↑ [archive]
↑ Cour de cassation, 1re Chambre civ., 30 octobre 2008 (pourvoi n° 07-20.001)
↑ [pdf] Source : WOL 2004/39 Reconnaissance juridique des formulaires électroniques - mai 2005 [archive]
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de luc
iskandhar 3 Messages postés mardi 9 décembre 2008Date d'inscription 9 décembre 2008 Dernière intervention - 9 déc. 2008 à 08:38
+2
Utile
Merci. Cela dit, les statuts ne sont pas un acte sous seing privé, aussi la question ne reste-t-elle pas entière ?
Commenter la réponse de iskandhar
avocatparis 557 Messages postés lundi 8 décembre 2008Date d'inscription 27 février 2010 Dernière intervention - 9 déc. 2008 à 10:25
+1
Utile
si vous n'avez pas signé vos statuts, ils constituent un acte sous seing privé.

je confirme que la mention "lu et approuvé" est dépourvue de portée, seule la signature compte pour les associés fondateurs.

en revanche si le gérant est désigné dans les statuts, je vous conseille la mention "bon pour acceptation des fonctions de gérant".
Commenter la réponse de avocatparis
iskandhar 3 Messages postés mardi 9 décembre 2008Date d'inscription 9 décembre 2008 Dernière intervention - 9 déc. 2008 à 13:37
0
Utile
Bonjour,

Merci, c'est clair ! La nomination du gérant se fait dans un acte séparé, en annexe, et il y a la mention que vous avez signalée.
avocatparis 557 Messages postés lundi 8 décembre 2008Date d'inscription 27 février 2010 Dernière intervention - 9 déc. 2008 à 14:12
si vous n'avez pas signé vos statuts, ils constituent un acte sous seing privé.

je voulais dire, si vous n'avez pas signé vos statuts devant notaire, ils constituent un acte sous seing privé
Commenter la réponse de iskandhar
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une