Equivalent classification Syntec /Metallurgie [Résolu]

needhelp - 20 oct. 2008 à 19:16 - Dernière réponse :  isisandre
- 18 nov. 2008 à 20:10
Bonjour,
je suis à la recherche d'equivalence entre les statuts de la convention Syntec vers la convention metallurgie. Je suis cadre 1.1 dans la syntec et on me dit qu'on ne peut pas m'embaucher cadre dans la convention matellurgie mais que l'equivalence en metallurgie est ETAM? qqn peut me dire si il existe un article officiel qui donne les equivalences ? Savez vous si il existe un article qui dit qu'on ne peut pas etre retrogradé en changeant de convention? le statut cadre est il acquis?
Merci d'avance pour votre aide !
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

ingeBouBou - 6 nov. 2008 à 14:33
0
Merci
Ce qui est acquis pour de bon ce n'est pas le statut mais le titre (ingénieur).
Il n'y a pas d'équivalence entre les classifications, c'est à l'embaucheur de juger en fonction de ton age, expérience, ancienneté dans le domaine, mais surtout pour toi c'est le diplôme d'ingénieur qui compte. Je te conseille d'entamer una validation des acquis si tu ne l'a pas, pour devenir ingénieur.
Bonsoir,
Merci quand même de répondre à la question.
Existe t-il une synthèse des grandes différences entre un contrat de travail sous Syntec et un contrat de travail sous Métallurgie.?
isisandre > Tokhen - 18 nov. 2008 à 20:04
Oui il y a une différence entre toute les conventions collectives notamment dans le domaine des classifications et des minima garantis en fonction du coefficient qui lui aussi est différent!En ce qui concerne la Métallurgie il y a deux conventions: celle departementale ou régionale pour les salariés et TAM, et celle des Ingénieurs et cadres ,qui est nationale et qui comprend les ingénieurs et cadres et les cadres expérimentés.Précisez votre position et coeff actuels dans la CC SYNDEC pou savoir s' il y a concordance ou pas!
isisandre > Tokhen - 18 nov. 2008 à 20:10
Donnez SVP le nom exact de votre conventio : il y en a des centaines
Commenter la réponse de ingeBouBou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une