Quand démissionner de la police nationale? [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 rdc -
Bonjour,

Je suis fonctionnaire dans la police nationale. J'ai suivie une formation d'un an, puis stagiaire pendant un an dans mon service et titularisée depuis 2004. Je n'arrive pas à trouver dans les textes à partir de quand je peux donner ma démission sans avoir à rembourser les frais de scolarité. Y aurait-il quelqu'un qui aurait été dans le même cas?
Merci par avance pour vos réponses.

47 réponses

Hello chers collègues, et tous les autres qui passent par ce forum;
Eh oui une fois de plus ma demande de mutation n'a pas été retenue alors que je postulai pour un poste sur BORDEAUX en UTEQ.
Titu +4 et bientôt 5 en décembre, je suis à PARIS depuis 5 ans;
Un dicton nous rappelle qu'i "NE FAUT PAS REVER SA VIE MAIS...VIVRE SES REVES."
La POLICE NATIONALE je voulais y croire et j'y ai cru d'ailleurs et je suis convaincu aujourd'hui et ce après 5 ans d'observations que, on peut encore s'éclater faire du super boulot mais plus en service général (commissariat, compagnie d'intervention, cotep,...DOPC !!!).
Mon formateur nous avait prévenu en sortie d'école:"Prenez un service spécialisé dès que possible sinon vous resterez des bleux donné en pature aux citoyens...!"
C'est en restant le plus objectif possible que je m'aperçois que la république ne soutient pas sa force de police, C'EST UNE EVIDENCE !!
On m'a appris à l'armée(eh oui j'y ai eu droit...2 ans mais j'ai adoré !!) que si un chef veut que ses hommes le suivent, il doit être le premier à se mouiller, le premier à donner l'exemple et c'est vrai !
La police c'est plus çà et de loin; UNe grande famille à ce qu'on dit c'est pas faux... Mais une grande famille d'alcoolique, de dépressif, de cas sociaux, d'immatures et de GAMINS de 20 ans qui ont tout vu et tout connu.
Biensur que j'en ai gros sur la patate parceque la POLICE me rend triste! Non je ne suis pas fier d'être flic ! Je change même de chaîne quand on en parle à la télé parceque les médias mentent à la population ! On sait tous que les chiffres qu'on donnent ne correspondent absolument pas à ce qu'on vit !
Moi les amis(es) j'ai 3 petits bouts d'choux que je vois en gros 3 fois par an; Ils vivent dans le sud !
3 ans oui bientôt 4 que je demande une mutation pas trop loin de chez eux parceque mes enfants pleurent de ne pas me voir mais je ne rentre pas dans les critères de l'administration pour avoir une dérogation; Pour faire rapide vous pouvez avoir une mutation à titre dérogatoire si votre enfant est gravement handicapé ou avec une maladie incurable ou à la limite de la mort, à cela s'ajoutent bien entendu les pistonés qui passent encore et toujours devant des cas bien plus dramatiques que nous !!
J'ai tout essayé pour me rapprocher d'eux, dossiers dérogatoires, syndicats, assistante sociale, médecin dépression, attestation de psychologue ...TU parles l'ADMINISTRATION s'en contre fiche ! Elle veut du bleu, du bleu, encore du bleu !
C'est pour cela que je quitte cette institution qui n'a pas changée depuis 1789 c'est la vérité ; Je ne vous apprend rien en vous disant qu'il n'est pas normal pour un policier qui a fait un an d'école de police, de se retrouver à faire la sécurité d'une Garden Party ou encore assurer la sécurité de soirées mondaines avec la jetset ou mieux tient, rester devant un hotel ou un restaurant parceque une personnalité se bourre le ventre mais il y'a aussi le fait de garder une ambassade qui est fermée à double tour AU CAS Où LES PIERRES S'ECHAPPENT !!! D'ailleurs à PARIS c'est la doctrine du "au cas Où " !
Prévoir sa tenue d'honneur au cas où ! Garder un point stratégique au cas où ! Controler les oiseaux au cas où ! Garder une porte fermée au cas où...elle veut s'échapper !!
A PARIS la préfecture manque cruellement d'arbres et de pots de fleurs...alors les flics les remplacent !!
Pour moi c'est bientôt fini je n'ai aucun regret mon choix est fait et j'encourage sincèrement toutes celles et ceux qui on peur de ne pas aller de l'avant, il y a une vie après la police ne restez pas figés sur le salaire...
Je vous recommande vivement d'aller voir le blog suivant: www.province-nousvoila.blog4ever.com
IL Y AURA TOUJOURS DU BOULOT POUR CELLES ET CEUX QUI N ONT PAS PEUR DE TRAVAILLER
Prenez soins de vous, je vous souhaite le meilleur !
175
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 31552 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Je découvre ce site avec effroi.
J'ai également quitté une grande ville de province pour aller bosser 15 ans sur Paris. J'y ai survécu.....
J'ai connu les quartiers difficiles, les convocations à l'igs pour des plaintes bidons, les collègues qui se suicident, le rabiot, le temps humide et pluvieux, la matériel parfois vieillot, les alcooliques, la hiérarchie qui se branle de la base etc etc etc....
Cela étant, j'ai passé 15 années fantastiques. J'ai rencontré des gens exaltés par leur métier, des situations de police que je ne reverrai peut être jamais, une routine inexistante.
J'ai peut être eu un parcours sympathique (bac arrondissement, bac départementale de nuit entre autre) .... le travail paye.
Quand je lis vos commentaires, deux choses me viennent à l'esprit : la première : il faut être solide mentalement pour faire ce métier. La seconde, vous avez pris la place en école d'un policier qui méritait de l'avoir.....
Le métier de policier ne s'improvise pas.... Tout ceux qui sont venus parce qu'ils ont vu de la lumière ou par sécurité de l'emploi (ce qui me fait bien rire au vu du nombre de révoc....) n'ont pas mon estime ni celle des vrais collègues, ceux qui font ce travail sans regarder le salaire des policiers portugais, ceux qui ne comptent pas les heures, ceux qui malgré les coups reçus continuent le combat... En fait, nous ne travaillons pas parce que le chef de service (ou de poste) nous demande de le faire, nous travaillons car nous aimons ce métier.
Je tiens ici, à rendre hommage à tous ceux qui sont tombés dans l'exercice de leur métier.
Vive la Police Nationale, Vive les Policiers qui la compose.
Bonjour les collègues,

J'ai lu tous les textes et je comprend vraiement ceux qui sont désireux de démissioner, pour ma part, je suis ADS, je travaille de nuit, je suis payé 1139€ et les poussières, pas de primes de nuit, pas de prime de risque, la belle vie quoi...

Malheureusement, comme bon nombre d'entre vous, je ne souhaite plus intégrer LA POLICE NATIONALE, car nous avons les salaires police les plus bas d'europe ( meme les portuguais sont mieux payés que nous... lol), grand nombre des citoyens ne nous aiment pas, sans compter les véritables bandits, au moindre geste, il faut s'expliquer, et on se fait casser par la hiérarchie, par le procureur, par les personnes qui ont le bras long etc...

Notre métier devient un enfer!!!

Quand je suis entré en école, on m'a fait comprendre que je rentrerai en tant que gardien (apres avoir réussi le concours bien entendu... petit clin d'oeil aux pistonnés...) apres avoir effectué une bonne partie de mon contrat en tant qu'ADS et en ayant un bon dossier, finalité de la chose, j'ai fini 36eme sur 190 (15.5 de moyenne générale) , j'ai un super dossier et j'ai passé x fois le concours mais toujours pas de concours en poche, maintenant ils veulent me faire passer un stage de réinsertion, pour me dire qu'au départ, les emplois d'ADS ont été créés pour les personnes qui n'avaient pas le niveau intellectuel pour rentrer en tant que gardien de la paix ((sympa, non...juste à titre d'info pour nos têtes pensentes, c'est un concours!!! et il y a plus de 5000 personnes pour 1400 postes donc si je calcule comme ces messieurs nous sommes 3600 abrutis...) en gros ils veulent me dire:
"merci vous vous êtes bien fait endormir pendant 5ans maintenant au revoir."

Donc c'est pour cela que je me dirige vers la police municipale, d'une part c'est une police qui va évoluée, plus de pouvoirs judiciaire et surtout police de terrain (contrairement à la police nationale qui va devenir une police de bureau avec le bloc OPJ , belle façon de faire disparaître le corps de commandement, mais ça c'est une autre histoire) , un salaire digne de ce nom, sans compter les primes , les 13eme mois, les heures supplémentaires et les heures de nuit ( payées entre 15 et 25€ de l'heure selon le grade... ).

Même les "anciens" de chez nous sont dégoûtés, eux , ils ont connu l'ancienne police, LA VRAIE, celle où la hiérarchie se mouillée pour ses hommes, alors que de nos jours, elle fait le contraire...

Rendez vous compte que c'est le plus beau métier du monde à mes yeux mais il est le plus miséreux, le plus violent aussi, je pense à nos collègues qui, pour ne plus voir tout cela, pour oublier les problèmes de la vie, mettent fin à leurs jours avec leurs armes de service, un collègue chaque semaine depuis le début de l'année, mais pour le ministère tout va bien, tout est sous contrôle comme ils disent...

Donc pour les collègues qui veulent quitter la POLICE NATIONALE dites vous que vous pouvez intégrer la police municipale près de chez vous et de votre petite famille ou entrer dans le privée.....

Désolé, si je me suis quelque peut dispersé et si et là, mais j'avais trop de choses à dire sur le coeur...
Je sais que je que je n'ai aidé personne mais ça fait du bien....

Je souhaite aux collègues, une bonne continuation dans leurs démarches administrative et courage à ceux qui, malgré tout, continuent ce merveilleux métier qui est le notre...

------------------------------------------------------------------------------Un ADS qui a ouvert les yeux....
Le monde de la police, c'est du joli!
De toutes façons, il y a toujours des méchants , et des gentils comme partout. Maintenant, je veux en venir à la gendarmerie. J'ai un ami gendarme il a encore 3 ans à faire, il est au bout du rouleau, il ne dort presque plus, il n'a plus de vie de famille, le métier se dégrade à une vitesse grand V. Les anciens partent les jeunes arrivent et les quelques anciens, se tapent tout le boulot, et les nouveaux arrivants se tournent les pousses. Les femmes gendarme attendent des bébés, et pendant ce temps, elles ne sont pas remplacées, et c'est le caca . Vous travaillez la journée, et le soir vous êtes de planton toute la nuit jusqu'au lendemain matin. Mon ami, voudrait prendre sa retraite, il a 53 ans mais sa femme lui dit que la retraite ne sera pas la même. Il ne va pas bien il en a marre. que me répondez-vous.
bonsoir kenhart,
je trouve que tu as été très objectif, tes propos sont réalistes et tu ne t'es pas dispersé.
tu as dis ce que beaucoup de policiers pensent et savent et comme toi je souhaite bon courage à tous et leur dis de ne pas mettre leur vie en péril à cause de cette administration.
Messages postés
25
Date d'inscription
vendredi 11 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 décembre 2009
6
Pour quelle raison tenter de dissuader des collègues d'abandonner la profession, franchement cela relève du ridicule. Un fonctionnaire de police doit se sentir bien dans sa peau pour faire son boulot et ne pas risqué d'aller au dérapage. Quitter sa région natale, sa famille et ses amis n'est pas facile et si en plus on se retrouve dans un ciat de merde alors imaginez le résultat. Je constate que nombreux collègues "anciens" se masquent les yeux pour ne pas voir la vérité. Vous parlez des suicides de france télecom mais regardez bien autour de vous et ouvrez un peu vos oreilles vous constaterez ainsi que nombreux fonctionnaires de police "du CRS au commissaire" se sont suicidés cette année. Personnellement, je préfère voir un jeune gardien de la paix abandonner le métier que de le retrouver dans le vestiaire ou dans sa piaule une balle dans le crâne ou faire une bavure sur le terrain car la pression hiérarchique et le ras le bol a pris le dessus.
Une bonne retraite, certes, faut-il être certain d'aller jusqu'au bout, un salaire convenable mais à quel prix humainement, personnellement 200 euros en moins pour être bien dans ma peau, dans une région qui me plait et encadrer des miens et bien j'abandonne le képi sans hésitation.
Plus de 2500 sanctions disciplinaires cette année à l'encontre de collègues, des pressions à tout va, des menaces, des flics qui en ont ras le bol d'être outragés et j'en passe, voilà la réalité. On l'accepte ou refuse, le choix de chacun est respectable. J'ai 25 ans de carrière, je dis chapeau à ces jeunes qui prennent la décision de quitter cette grande maison bien malade avant qu'il soit trop tard. Les années passent vite et il est ensuite trop tard pour se retirer, c'est en début de carrière que le choix doit être fait. De l'extérieur tout est beau dans la police mais quand on est à l'intérieur alors là la vision n'est plus la même.
Bonne continuation à tous.
Je pense que chacun d'entre nous est rentré dans la boite avec un minimum de conviction.....
En ce qui me concerne, aprés plus de 5 ans d'armée, j'ai eu la bonne idée de rentrer dans la boite, que je connaissais un tout petit peu, en tant que PA, où je me suis vraiment éclaté d'ailleurs....(mais c'était dans les années 90)
Mais voila, à notre époque, si on suit un minimum l'actualité, les politiques et tout le toutime, on se rend vite compte que l'on nous prend régulièrement pour des truffes, et par les citoyens, et par notre hiérarchie, et encore plus par nos politiques....
Certains parlent de "fibre Policière", par exemple Copbiker, qui rien que par le nom de ton pseudo, j'arrive à voir ta facon de concevoir notre boulot, mais je ne pense pas que de ramasser tous les roumains de Paris en face partie, d'ailleurs, il y a aussi la fibre de foutre toutes personnes en gav avec un couteau (je ne sais plus ou cacher mon laguiole que j'ai tjs sur moi :) ), de nous faire détruire du chichon alors que nous ne sommes pas OPJ, de nous faire controler à la chaine sous prétexte que l'on a une réquisition, de nous faire traverser Paris en long en large en travers vite vite mais surtout sans accrochage, sinon, c'est la révoque....je ne parle pas du travail qui rapporte des primes de 30 000 euros / an à nos patrons qui osent nous dirent qu'ils faut être un peu plus policier que fonctionnaire....Je ne parle pas du fait que l'on a des responsabilités de plus en plus importantes avec un salaire de merde, et une future retraite tout aussi merdique, je ne parle pas non plus de l'harcelement routier au nom de la prévention qui fait rentrer du pognon en masse dans les caisses de l'état.....et j'allais oublier le must du must, le "chiffre" et les "stats""....qui sont bidons du début à la fin, que nous tous ici présents sommes au courrant, mais que l'on continu à faire sous prétexte que ce n'est pas possible de ne pas faire notre chiffre à la fin du mois, de dire que l'on a sécurisé une zone alors que l'on y a mis un pied pour changer de bus ou de métro....C'est tout de même "drole" (ca ne l'est pas) qu'il y ait autant de collègues, qui aprés avoir bien gallérer à obtenir le concour, puis supporter l'école ( qui est tres formatrice avec son impartialité et tous ses succeurs de première), une année de stagiaire à stresser de ne pas casser de matériel, de ne pas aller à l'igs ( on y va même pour un TA )....veuillent démissionner.....
Tout ce que j'ai lu ici n'est pas anodin, c'est le résultat de tout un systeme basé sur le chiffre...certains le comprennent rapidement, d'autre pas....
PS : Je ne suis pas un jeune de vingt ans avec 2 ans de boite, j'ai plus de 35 ans avec une heureuse année de PA, toutes sortes de boulot dans le privé, plus de 5 ans dans l'armée de terre, et bientot 6 ans dans notre chère administration, j'avais bcp de volonté et de convictions, que j'ai perdu grace à notre hiérarchie, notre justice et nos politiques...Bon courage à tous ceux qui essayent de changer de branche, j'en fais parti :(
C'est un vieux de la veille qui s'adresse à tous ceux qui veulent démissionner de la Police Nationale.
Tout ce que je peux vous dire c'est "Bonne chance dans le privé" . Je suis sûr qu'un jour , vous le regretterez.
Soyez plus courageux que cela. Ne croyez pas que tout vous est dù..... Je me permets d'attirer votre attention que, pour ceux qui sont dans la "Boîte" comme l'on dit, ceux-là n'entendront plus parler de compression de personnel. C'est-à-dire de "Chomage". Cela est important actuellement et pour le futur aussi.
J'ai 32 ans de Police et je suis fier du travail que j'ai fourni . Qelques années dans des conditions difficiles et
j'ai fait face à certaines situations ...........
Je souhaiterai vous convaincre et vous dire que vous faites une énorme bétise. Mais n'attendez pas que cela vous tombe tout cru ; Vous n'avez rien connu . Soyez des hommes et non pas des jeunes qui pleurnichent continuellement. Au début de la carrière , il faut serrer les dents, mais je crois que vous êtes des enfants gâtés.
Réfléchissez..................

A bon entendeur : SALUT
Je suis rentré en école à 19 ans, stages d'école dans un commissariat ou les "anciens" vont boire l'apéro tranquillement chez eux ou chez des amis pendant que toi, élève, attend dans le fourgon alors qu'on vous appelle sur un différend. Après le CFP, affecté sur le 95, et au moment ou t'arrive, des collegues se retrouve en zonzon pour bavures (agression, sequestration, vol), quelle belle image du métier. MAis surtout en école on te prévient de "fermer ta gueule" pendant ton stage pour pas avoir de report. Tu fermes ta gueule, tu te fais insulter, harceler psychologiquement par d'autres flics, plus anciens de deux ans, qui te traitent de 'stagiaire de merde' ( toi comme d'autres stagiaires), qui te font faire les merdes, qui te rabaissent plus bas que terre. On te claque finalement un report sur avis de ton chef de brigade, lui aussi gardien de la paix avec trois ans d'ancienneté, qui te reproche ton manque d'assurance (difficile à comprendre). T'as un collegue qui s'amuse à pointer son arme de service vers toi en faisant le cowboy. Tu finis en dépression, tu démissionne 6 mois après ta titularisation et ton chef de service te sors " XXXX vous me faites chier si j'avais su je ne vous aurais jamais titulariser". Et après on ne comprend pas pourquoi je suis parti ! ! !
Finalement, j'ai repris mes études, j'ai passé le concours de prof et ça fait 4 ans que je suis en procès. Ils me réclament un peu plus de 14000 euros sans avoir pris en considération qu'après ma démission, pendant mes études, j'ai tafé comme assistant d'éducation ce qui fait que j'étais toujours "au service de l'état" et que de ce fait je ne devais pas cette somme. Mais les proces administratif c'est très long.

Bilan, c'est clair qu'on a besoin de la police, j'ai gardé de bons contacts avec des anciens collègues géniaux mais trop de cowboy pensent que parce qu'ils ont le concours , ils sont au dessus de tous. Beaucoup ne sont pas si 'impartial' sur le terrain avec les gens, et sans s'en rendre compte entouré de tels gens, tu deviens pareil. Je suis content d'avoir démissionné même si je suis potentiellement redevable de 14000 euros et temporairement sans emploi.
Salut JDDS59240

Je comprend ta décision, mais en ce qui concerne les frais de scolarité d'un montant de 14000 euros, tu n'avais pas d'autre solutions ? Si tu te fait licencier pour abandon de poste par exemple tu n'aurais pas été obligé de les rembourser . Enfin il me semble ...
Bonjour à vous !

Un collègue de plus démissionnaire.
Voila mon cas : entrée en école en septembre 2005, titularisé en novembre 2007 (accident de moto pendant la période de stagiaire, d'où le report).

Je suis CRS, MNS, et j'aimerais démissionner après la saison, soit en septembre 2009, donc 3 ans après la sortie d'école...

En dehors des formalités administratives, combien je devrais leur rembourser ? Quels sont les moyens que j'ai à ma disposition pour faire baisser ce cout ?

Merci de vos réponses et de faire partager votre expérience ;)
Bonjour,
tu es dans ta 2ème année de titularisation, tu devras donc 75% du traitement brut perçu pendant la scolarité, ainsi que 75% de l'indemnité forfaitaire.
Si tu démissionne dans 2 ans, tu ne devras rien....
> cecilette
Si je démissionne après septembre, je serais dans la 3eme année, donc 50%.

J'ai bien lu le texte que tu as mis en référence merci. On doit donc le traitement brut perçu pendant la scolarité, à l'exception des périodes des formations en alternance (soit les 3 mois de stages en commissariat ?)

Sinon, tu sais ou je peux trouver le montant de l'indemnité forfaitaire de la scolarité ?
> cecilette
Bonjour, je suis rentre a l'ecole de police en 1989 et je me suis mis en conges pour convenances personnelles ena partie de 1999 jusqu'a maintenant. J'ai envoye une lettre a l'administration que je ne souhaitais pas reintegrer la police mais demissionner. Peuvent-ils m'empecher de demissionner?

Merci

Tres cordialement

Patrick
Le texte référent est celui-ci: NOR:INTC9700075A
Bonjour à tous, je suis entrée dans la police en 2001 et j'ai prévut de démissionner d'ici l'année prochaine avec comme projet la création de ma société. Pour démissionner sans n'avoir plus à rembourser la scolarité, il faut normalement attendre 4 ans aprés titu me semble t'il! par contre l'info qui peut vous intéresser, c'est que depusi presque un an, lorsqu'on veut quitter la boite, on à droit à une IDVA : indemnitée de départ volontaire anticipée. Cette prime dépend de l'anciennetée, mais pour vous donner une idée, avec dix ans d'anciennetée, l'IDVA tourne autour de 13 000 euros! Pour cela il faut faire un rapport dans lequel tu demande à connaitre le montant de l'indemnitée auquel tu as droit. Si la somme te convient tu n's plus qu'à informer ta hierarchie et tu peux commencer une nouvelle vie... il faut évidemment bien réfléchir avant et savoir clairement ce que tu va faire à la place ... bon courage.
Bonjour à tous, je vois que vous êtes trés nombreux à vouloir démissionner. Moi même encore stagiaire dans un service pourri de la DOPC, je me pose beaucoup de question. Pour le moment il me tarde de partir de ma direction, mais c'est pas gagné. Chaque jour je vais au travail en trainant des pieds, en fin de journée à force de faire la plantes verte j'ai de grâves problèmes de dos comme tous ceux de mon service d'ailleurs. J'en ai réellement mare j'aimerai tant rentrer dans le sud. Mais je vois que la durée de démition est trés longue.
En tout cas bon courage à tous.
lixfe

une fois en place tu te rends compte à quel point le privé est mille fois mieux que le public.

tu es libre de tes projets tu ne dois rendre compte qu'a ton patron s'il ne te plais tu peux démissionner et le quitter.

tu vas prendre des insultes des crachas des coups et ensuite le juge va les libérer...

si j'étais à votre place je préférerais milles fois faire éboueur derrière un camion que de faire flic ya pas photo
la faute à qui cette démotivation ? aux travail de la justice ! au CSM! aux médias, aux gauchos etccc
salut kiki34,
ceci pour dire que je suis tout à fait d'accord avec toi
Bonjour à tous les titulaires,

C'est très intéressant l'ensemble de cette discussion à savoir si cela est nécessaire ou pas de démissionner de la Police Nationale.
Pour mon cas, je suis actuellement ADS depuis trois années dans un commissariat de province ou je travaille en qualité d'opérateur radio CIC, plus renfort brigade PS nuit 21h / 5H, tout cela en cyclique.

Ce service que j'ai choisi me convient, car l'aprés-midi je retourne sur les bancs de l'école pour poursuivre mes études.

Mais, ma motivation et mon ambition ne sont plus les mêmes pour intégrer l'école de gardien de la paix.
Lorsque nous avons un pied à l'intérieur d'un commissariat la vision est différente bien loin des navarro, commissaire moulin et j'en passe!

Quand nous observons les sanctions des gardiens pas toujours justifiées, les plaintes des interpellés, les outrages et rebellions, la hiérarchie qui demande sans cesse des expliquations qui prend plus facilement en compte la parole d'un délinquant que celle d'un flic, sans parler des passages au tribunal avec des juges qui ne comprennent pas le travail de policier, le contact/relationnel avec le public, et tout les problèmes de société, les acteurs en première ligne se sont les Policiers, les Pompiers, et les Infirmiers, il ne faut pas oublier, personne y pense.


En ce qui me concerne, je pense me préparer pour le concours de la Police Municipale, avec certainement un peu moins de soucis que la Nationale.
Mais il ne faut quand même pas aboutir à une démission malgré tout ceux ci, il suffit d'observer la conjonture économique et nous pouvons en déduire une conclusion, se retrouver sans emploi à se présenter quotidiennement à l'anpe à transmettre des candidatures spontanées, pour entendre il n'y pas d'embauche pour le moment, nous sommes en redressement judiciaire, ou bien je concerve votre cv et nous verrons pour une étude en fin d'année.
Comme moi, si cela vous arrive avant d'incorporer les ADS j'ai eu le courage de transmettre 287 cv à diverses entreprises pour un résultat de quelques cdd j'ai réfléchi !

A moins d'avoir une très forte ambition et un projet professionnel trés fiable, alors dans ce cas foncer!
Pour les autres courage, il y aura certainement un jour un retour en notre faveur.
Bonsoir,

Il approche une heures, je suis fatigué, je me lève tôt demain, je vient de finir ma lettres de motivation pour être ADS...
Seulement en cours d'écriture je me suis mis à vouloir me renseignée plus profondément sur le métier... Normal. (Bien que javait déjà des connaissance approfondie dessus... Ou du moins c'est ce que je pensais.)
Tout allez bien, je lisait des témoignage qui me paraissait être de très bonne augure. Puis je suis tombé sur votre Topic... J'ai lut là moitier, passer un quart et lut l'autre quart restant.
Je dois dire que là j'ai plutôt les boule... (...) Je ne sais plus trop quoi pensez après avoir lut vos réaction.
Je tient vraiment à faire carrière dans la Police, puis intégrer une brigade cynophile par la suite. C'est un souhait que j'ai depuis un moment. Mais la je doit dire que vous me mettez un doutes sévère...

A vous écoutez, je me jette tête la premières dans la gueule du loup. Je suis quelqu'un qui à un sang-froid à toute épreuve mais qui ne supporte pas les humiliation et autres sévices (contradictoire ? Peut-être...). Si je devait en être la proie, je ne saurait pas me taire longtemps. *J'ai un idéale comme quoi la police devait faire respecter l'ordre, dans le plus pure esprit de la DUDDH.* A ce que vois c'est une belle utopie que je me faisait nan... Bien sur j'ai enjolivé tout ça pour faire en faire ressortir le cynisme, mais plus sérieusement... Pour le moment je prend le pour et le contre, et ferais de toute manière ma propre expérience dans ce milieu. Mais si cela devait m'arriver, j'aimerais êtres préparer psychologique mais aussi pouvoir avoir les ressource nécessaire à me sortir de ce milieu et pourquoi pas conseiller de potentiel future collègue qui serait dans le même cas vous en ce moment. Que je ne soit pas prit de cours. Si vous pouviez me renseignée plus précisément, je suis certain que ça ne sera pas une perte et que c'est connaissance me seront utiles à un moment donner. J'ai retenu que les syndicat était plus inutiles...
Salut collègue, tu veux démissionner ? Comme c'est bizarre on est de plus en plus nombreux alors !!! Ben oui c'est sûr qu' à force de ne plus calculer les heures ne pas avoir le droit de grêve d'être rappellé sur tes congés alors que tu es en famille et j'en passe....çà commence à pas être très raisonnable ; Donc pour répondre à ta question tu dois 5 ans sans compter ton année d école ( 1 an stagiaire + 4 ans après titu) Il y a une vie après la police t'inquiètes pas mais il ne faut pas cracher dessus on en a que trop besoin dans ce beau pays de dindons qui ne savent que se plaindre du matin au soir et qui ne font plus la différence entre un policier et un lampadaire....à bon entendeur mes très chers parisiens.

Salut vous tous,
je suis entré en 1988 dans la grande maison, j'ai du quitter en 1998.
Après, dix ans dans le privé (effectivement avec un bac +5 on trouve vite du boulot) cela fait réflechir, on commence par manoeuvre , ensuite opérateur, puis technicien, puis responsable fabrication...puis dirigeant structure.
mais, et oui mais après 10 ans j'ai eu l'opportunité de reprendre ma place dans la grande maison et maintenant c'est définitif j'y reste !!!
Pour ceux qui veulent goûter au privé... Bon courage mais un fonctionnaire n'a jamais les portes grandes ouvertes quand il arrive dans le privé, calcul de la retraite sur les 20 dernières années, environ 48 à 56 heures par semaines, jugé uniquement par rapport capitaliste, actionnaires non humain, retraite à 65 ans... et encore beaucoup de bonus que le privé vous cococte...
De plus pour le privé ex fonctionnaire = BRANLEUR ...
J'entends dire "être son propre patron" lol, alors que le vrai mot serait Artisant, ils triment toute leur vie pour ne jamais avoir de retraite.
Le bémol de la grande maison est de recruter par concours et non par conviction, et la vie fait que l'on trouve toujours à redire à ce que l'on ne connait mais souvent on découvre trop tard ce que l'on a eu !!!!
Alors pour les kamikases qui se plaignent, bonne chance dans le privé, j'ai gouté et je vous le laisse.
Pour les penseus qui espèrent que j'ai quitté une petite boite pour la PN, j'ai bossé pour Rhône Poulenc et SOGEFI, renseignez vous et malgré ces deux grands groupes j'ai gagné en tout point (vie familial, rapport qualité prix, et tranquilité d'esprit) avec la POLICE NATIONALE.
Va falloir m'expliquer comment tu as fait pour retourner dans la boite, si ce n'est au niveau au dessus...et à ce moment là, ca change tout, tu fais partie des "têtes pensantes" de notre administration adorée....
Quoi qu'il en soit, la PN, on y vient pour faire un métier de flic, pas un métier de plante verte, nous ne sommes encore moins les hommes de mains des politiques pour faire leurs basses besognes...alors, ou bien t'as trouvé une planque, ou alors ta vie précédentes était vraiment pourrie...
Quoi qu'il en soit, les flics sur Paris ne sont pas prés de retourner dans leur région, sauf par piston pour ceux qui ont des connaissances...quand au noble métier de Policier, on s'en éloigne jour aprés jour...et je sais de quoi je parle, je suis sur le terrain tous les jours, dirigé par nos supers officiers, à peine capable de diriger une équipe au MC Do, alors une brigade....
> Un Gpx
LOL A te lire il me semble que tu n'es pas si vieux dans la grande maison pour donner des leçons à l'encadrement, effectivement quoi de mieux que de critiquer ...
Pour info tout est possible dans l'administration police... et oui et encore une fois oui il es possible de réintégrer la police après une radiation des cadres et même après 10 ans, le tout est de connaître le droit.
En ce qui concerne tes propos concernant les officiers, je te laisse maître de ta déonthologie...
Mais si tu te plainds de ton sort, et comme tu te plainds de ton encadrement pourquoi ne pas évoluer et passer au moins les QB voir le bloc OPJ...
En ce qui concernant les mutations..., quand on choisit un concours Parisien on sait dès le départ à quoi on s'attend, surtout si l'on prend son année d'école pour un centre aéré (année qui est et il ne faut pas l'oublier rémunérée, aide soignant pour info la scolarité est de 10 mois sans rémunération et coute 3000 euros)... Alors pour ceux qui font du tourisme pendant un an, les choix pour la première année sont 16ème, 8ème, préf, ou dépôt... Donc généralement on récolte ce que l'on sème.
Je ne suis pas là pour te juger mais comme on dit souvent Aide toi et le ciel t'aidera...
Pour ceux qui veulent démissionner je tiens à vous informer que de nombreux jeunes attendent pour passer le concours alors d'inquiètude, et surtout n'hésitez pas à laisser un poste que des CENTAINES de jeunes attendent avec impatience depuis 2008 car 2009 a été SANS CONCOURS.---
--Désolé de ne pas baver dans ton sens mais la critique n'a jamais été constructive, surtout la critique des autres...
Un fonctionnaire à 5 ans de la retraite.
> Scorpion550
bsr scorpion550,
comme tu dis si bien au début de ton message LOL
tu es à 5 ans de la retraite, et tu penses ce que tu viens d'écrire???tu es épatant, car je suis en province et ceux qui sont à 2 ou 3 ans de la retraite ne pensent qu'à partir tellement c'est devenu pourri..
et oui, en passant le concours on sait très bien qu'on a des années à faire à panam mais quand tu vois des PISTONNES mutés en province en sortie d'école où après avoir fait 2 ans à paris, il y a de quoi être écoeuré.
ce sont ces gens là qui passent le concours car ils ont vu de la lumière (en gros ils savaient qu'ils seraient fonctionnaires chez eux).
j'appelle ça des branleurs, des c...
d'ailleurs c'est le système, pour exemple la prime au mérite c'est tout simplement à la gueule ou au suceurs...
> stephane
Bonsoir,
sur tes deux remarques, concernant le piston et les mutations, cela date de tout temps... il y a 27 ans c'était déjà ainsi... la seul différence était l'édition en fin d'année du listing du mouvement sur chaque souhait de tes 3 choix de mutation.
-Concernant le boulot, certains on envie de quitter et au contraire de ce que tu penses cela ne vient pas du boulot en lui même, écoutes les anciens et tu verras que c'est plus compliqué que ça, l'apparition des ADS qui rendent allergiques certains vieux flicards, et l'apparition de la gente féminine, et aussi et surtout le code de déonthologie, et la demande de résultat... car ne penses tu pas qu'à plus de 2500 € net par mois l'administration peut attendre à un résultat minimal... une parenthèse (Pour ceux qui souhaite et idolatre le privé ce n'est plus un résultat minimal que l'on vous demandera mais on vous sucera jusqu'à la dernière goute de moelle et cela sans aucune reconnaissance).---
De plus attendre la retraite c'est comme attendre la mort lol, certains attendent la retraite à 20 ans.
Le boulot à paris est on ne peut plus désagréable pour certains, je le sais ayant fait plus de 10 ans à Panam, mais un sacrifice de 10 ans ne vaut il pas une vie agréable ensuite...
De plus le piston ... est pour toi : un rapprochement époux, une mutation sociale, ... et j'en passe , moi je pense qu'il y a eu et il y aura toujours des passes droits via syndicats, étiquette politique, mais ces pistons sont de plus en plus ciblés et rares. Mais un conseil pour les jeunes croyait en vos syndicats majoritaires, tel que intel et intel, grace à vos cotisations ils termineront eux en usant leur cuir fessier sur leur beau fauteuil noir. Actuellement un seul syndicat ose se confronter à l'administration, tous les autres lui collent l'image de lepen mais c'est uniquement par peur car il n'a rien à voir avec le front national.
Et si vous rencontrez des problèmes professionnels , apprenez à vous débrouiller seul et user pourquoi pas du tribunal administratif, j'ai testé pour vous .
Mais je réitére dans la grande maison un seul et unique dicton AIDE TOI ET LE CIEL T'AIDERA PEUT ETRE MAIS NE REVES PAS ET N'ATTENDS RIEN DE LA BOITE, cessez de pleurnicher et prenez vous en mains.
Et croyez moi le privé ne vous attend pas, pour lui vous serez et resterez des larves de fonctionnaires, vous démarrerez manutentionnaire même avec BTS, IUT, LICENSE, MAITRISE et j'en passe. Au mieux vous recommencerez sur une base d'ADS soit 1100€ net au mieux car le privé parle souvent en BRUT.
Bon courage à ceux qui perdureront dans la police et aux autres faites comme bon vous semble, la boite à des recrues toutes prêtes qui attendent (plus d'une année de recrutement d'avance); vous serez vite remplacé , car pour l'administration vous n'êtes que 6 chiffres et une lettre.
Quand on sait à quoi s'attendre on se forge un caractère et on avance sans se plaindre. Les anciens des provinces sont presques tous passés par Panam et on en est pas mort...
Bon courrage à tous et à toi Stéphane arrête de parler au nom des autres car quand tu prendras ta décision quelle qu'elle soit tu serras seul et ensuite quand tu croiseras tes collègues (qui eux malgrè tout leurs bla-bla seront encore Policiers), ils baisseront la tête et te reconnitront PAS, et oui c'est cela aussi la grande maison. LOL
Bon courage à tous et croyez en vous et non aux autres.
Bonjour,
Je suis un gardien à paris depuis 6ans (+1 soit 7ans avec ecole), je souhaite partir.
J'ai entendu dire 15ans pour l'ouverture de la retraite ??
Est ce vrai et quel est l'interet de ce 15 ans ???
Quel sera ma retraite police après 15ans de service, a quel age j'aurai cette retraite?

Je souhaite tout plaquer pour monter ma boite, puis-je avoir une entreprise d'entretiens tout en etant gardien????

Merci a vous et courage à tous et surtout faitez attention
salut a tous ,
Et j'espere que malgré les déboires professionnels tout le monde a passé de bonnes fetes....
Je découvre tout juste ce forum et à ma grande surprise je me rends compte mais vraiment par hasard que je ne suis pas le seul a avoir perdu mes illusions sur le métier.....sauf que pour ma part je les aie perdu bien avant vous , car j'ai démissionné en école et oui dès le début de cette grande mascarade..... j'ai été reçu au concours de gardien en 2004 et j'ai fait ma rentrée en fevrier 2005 si mes souvenirs sont bons, trois jours seulement apres avoir reçu ma convocation pour mon entrée en école..... question organisation, mon ancien patron n'a pas apprécié et moi non plus d'ailleurs....par ailleurs et comme c'est bizzare je me suis retrouvé ,moi banlieusard parisien ,a Roubaix, avec tout un tas de bons a rien (pas tous mais lisez la suite), tous originaires de Lille , Roubaix, tourcoing, Valenciennes et autres villes sympa ....du nord! exclusivement a trois exceptions pres, moi meme, un autre banlieusard et un Marseillais ,sur un total de 92 personnes..... SOIT... hasard???? peut etre bien je me disais et puis flute j'ai vite mis ce detail de coté pour me concentrer sur ce que j'avais à faire.
au fur et a mesure que les semaines et les premiers mois sont passés, j'ai pu m'apercevoir que pas mal d'entres nous étaient vraiment détendus, souriants, sympathisaient facilement avec les formateurs, voir^plus, hein les filles?N'est ce pas? Que beaucoup également avaient été ADS, et mettaient bien en avant leur soit disants exploits de naguère....Et n'étaient bien evidement pas la cible préféré comme je l'ai été du moniteur de tir, un retraité d'un glorieux service d'élite de notre chère Police, qui avait du mal à intégrer le fait que je ne sois pas un pro de la détente au bout d'un mois d'école et que je sois un peu plus long que les autres à réciter le fonctionnement et la composition de mon sig pro 2022 ..... malgré mon 19 sur 20 au premier controle de tir école, les brimades n'ont céssé, ni pendant les cours ni en dehors , sans vous parler des menaces..... j'attends encore aujourd'hui de le voir pointer son nez a paris ,pour voir si il est aussi fier dehors un contre un sans sa tenue; comme beaucoup d'autres d'ailleurs qui jouent les cowboys, mettent la profession en péril et la vie de leurs collègues aussi en jouant aux gros bras, mais qui longent les murs une fois le service terminé en croisant un arabe ou un noir en survet avec un physique de vigile....bref
revenons en à nos moutons....... 3mois passent ,les soirées ,au début interdites, se multiplient, les langues se délient petit a petit ...et pour cause, accrochez vous bien: un pistonné par ci qui est la sans avoir eu a passer le concours parce que maman est commissaire divisionnaire ,et qui s'en vante, un autre qui connait bien ma formatrice de section puisqu'elle passe régulierement manger a la maison le dimanche vu qu'elle connait la soeur avec qui elle a longtemps bossé.....un autre qui sert la main du commandant car c'est le pote de son père mais aussi son parrain, un autre qui a son pere ou sa mere qui bossent pour le prefet du nord, et j'en passe et des meilleurs puisqu'au final, petite feuille à la main, mon vrai petit boulot de journaliste amateur a permit de dresser une liste de 83 glorieux pistonnés qui n'avaient rien a craindre, ni renvoi ,ni choix de poste, ni foudres des formateurs, en quelques mots : qui passaient une scolarité avec un parachute, zero stress , et totale déténte......
Pour une institution telle que la police, se targuant d'etre au service des principes pronés par la république telles que la fraternité l'égalité des chances et qui mentionne dans son code de déontologie, qu'aucun de ses fonctionnaires ne doit se départir de sa dignité, doit etre exemplaire , digne........ et bien chapeau bas ,je vous tire ma révérence ,la monarchie et les passe droits de bourgeois et de nobles ont bien survécus à la révolution ,ils perdurent voyez vous, et persistent meme.......
EN CLAIR, JE ME SUIS BARRé DE LA FISSA CAR J'AI RAREMENT VU UN TRUC AUSSI DéGUEULASSE ET INJUSTE ,je n'aurais jamais pensé voir ça ailleurs que dans le privé, ou le recrutement lui ne se fait pas par concours....Confidentialité? impartialité ? c'est bien la le but d'un concours non?

QUoi qu'il en soit rassurez vous, il ya bien une vie apres la police comme j'ai pu le lire au dessus dans un autre commentaire..... pour ma part j'ai tout de suite retrouvé du boulot, un taf merdique mais j'ai tenu en attendant de trouver mieux, et j'ai trouvé rassurez vous, aujourd'hui tout va vraiment bien, j'ai retrouvé un logement aussi apres avoir passé un an dans la rue ou à dormir dans ma clio..... et un boulot formidable et pépère..... sur ce, je vous laisse, gardez la tete froide mais ayez la tete dure, un commandant, un commisaire ou quelconque superieur hierarchique ou flic d'un super service n'est pas le bon dieu ..... mes parents pour ma part, de part ce qu' ils sont et ce qu'ils ont accompli m'impressionnent beaucoup plus que tous ces types .....

j'éspère que vous avez tous gatés vos enfants a noel !!!!
bon courage a tous
bonjour a tous, je comprends bien ton message malheureusement nous vivons un monde où la majorité des recrutements se font par relation ( piston ). Et certains savent s'en vanter mais à mon goût, je ne fais plus cas...
J'ai une anecdote sympathique, que quand j'étais scolarisé à Fos sur mer, il y a eu l'histoire d'un élève manquant de maturité, a insulté la hiérarchie, évidemment filmé par un camarade qui le detester.
Cette vidéo est passer sous la main du concerné et il s'est fait viré, normal....Mais ce n'est pas tout, vu qu'il avait déja le concours de gardien de la paix, par miracle ,il est rentré en école...mystère...
Et bien non , dans la logique ,il aurait du ne plus intégrer l'institution policière, vu sa faute énuméré...
Miracle ,son père est capitaine, il a donc intégré l'école de gardien de la paix, comme quoi ça craint surtout que cette personne n'a pas un comportement digne de cette fonction, arrogant et alcoolique..se bourre la gueule au bar de l'amicale regulierement et oui je plains le futur collègue,voila quoi...
Pour ma part, j'avoue que je suis déçu de l'organisation de certains collègues,de plus en plus se demotivent, pas de primes de risques en conséquence, ah si 20 000 euros de primes annuel pour un directeur et 15 euros d'augmentations pr un gardien chouette , ils iront se branler au drive de chez mcdo pour une détente!!! sans parler des heures sup qui ne sont pas payé,c'est vrai des rappels de congé, et oui c'est semi-militaire on obéit!!!!!!!
De toute façon, c'est toujours l'ads ou le gardien qui se tapent la merde, c'est comme ça....
Et pourtant, c'est l'homme de terrain qui en prend pour son grade...
OUI IL Y A UNE VIE APRES LA POLICE
L'avantage c 'est que c'est un métier qui n'est pas monotone et que vous pouvez choisir divers service et pas forcément sur le terrain alor il y en a pour tout le monde...
LE MONDE DU TRAVAIL A TOUJOURS ETE CRUEL ET DURE DURE LA REALITE CELUI QUI EST SUR SON NUAGE ALORS POUR LE RESTE REFLECHISSEZ TOUS SURTOUT SI VOUS AVEZ VOTRE PETITE FAMILLE A NOURRIR
salut a toi , je suis dans le meme cas que toi , je pense la meme chose que toi . je suis scolarisé en ecole de police je souhaite demeissionner peux tu m aider et me donner la demarche a suivre s il te plait j ai besoin d aide . je te remercie par avance. brice
stp j ai besoin de savoir comment tu as fait pour demissionner pendant ta scolarite . je te remercie par avance . est ce qu il t ont laché toutde suite. merci
Personne ne saurait me repondre???
Meme les délégués syndicaux ne savent pas...
Salut collègues !

Je m'ajoute tristement à cette liste, mais je suis réconforté de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je suis stagiaire depuis peu et je doit donc attendre pour me casser de là, si je ne veux pas leur payer quoique se soit.
j'aimerais savoir si les collègues qui ont démissionné on bien recomensé leur vie et ce qu'ils deviennent. Et à ceux qui comme nous veulent se barrer , si ils savent ce qu'ils vont faire apres ..

Merci et courrage
salut ! moi g été gardien de la paix stagiaire!j'ai été très decus!si tu souhaite demissionner sans vouloir rien rembourser il faut le faire avant detre titulaire donc aret maldie , puis demande a tes syndicats de forcer les choses.et voila tu sera mise a fin de stage pour inssufisance professionnelle plus tu touchera pendant 2 ans les assedic !
> jerem76
Salut Jérem,

Combien de temps as-tu été en cm avant qu'ils ne mettent fin à ton stage ?

Merci
> havane62
REbonjours.les arrets maladie pour un gpx stagiaire ont une duree max de 1 an apres c la commission qui tranche .moi j'ai ete 6 mois en arret maladie
> jerem76
Salut jerem, je suis actuellement gardien de la paix stagiaire et l'on vient de m'apprendre la prorogation de ma titularisation pour un délai de 3 mois. Loin de m'anéantir, cette nouvelle ne m'a pas étonnée et me conforte dans l'idée non pas que je suis un incapable comme ils disent, mais que je vaux mieux que CA soit dit sans prétention. En effet, je ne veux pas être juste un matricule pour cette chère administration et ne désire pas suivre le flux de collègues résignés comme un mouton, bien que je respecte leur choix. Je désire plus que jamais recommencer à zéro sauf que je me sens pris en otage avec cette fameuse somme à rembourser si je démissionne. J'ai des projets plein la tête mais me sens bloqué dans mes démarches. Ton mail m'a mis un peu de baume au coeur et j'aimerais en savoir plus. Pourrais tu me communiquer ton adresse mail afin que l'on en discute? Bien amicalement à toi, je te remercie d'avance.
Messieurs,

J'ai lu tout vos textes je trouve sa déçevant que certains fonctionnaire veulent démissioner.
Il ont leur raisons, mais bon quand je voie le nombre de candidat postuler et le nombre de place limité c'est dommage que certain laisse leur place.
Pour vous dire je me suis inscrit a l'examen cadet de la republique et l'examen ADS et c'est trés long j'imagine meme pas le nombre de candidat qui vont postuler par la suite pour passer le concour de GPX en interne donc si vous voulez démissioner c'est votre choix cependant vous avez de la chance d'etre dans la police dite vous bien qu'il ya des gens qui reve d'integrer la police nationale.

Bon courage à vous
salut lixfe,
si j'ai bien compris tu es cadet, chez toi, et tu ne comprends pas que des fonctionnaires démissionnent, donc c'est normal que tu ne comprennes pas. car tu es toujours dans ton cocon. et pour ne pas épiloguer sur le sujet je vais être bref. te souhaiter de réussir le concours de gpx et de mettre en application tout ce que tu auras appris à Panam!!! tu verras c'est super!!!!
Dossier à la une