AJPP 2019 (Allocation journalière de présence parentale)

Posez votre question

L'AJPP (Allocation journalière de présence parentale 2019) peut être versée au(x) parent(s) d'un enfant gravement malade ou handicapé. Voici les conditions d'obtention et le montant de l'aide destinée au parent qui cesse son activité professionnelle.


Conditions

Plusieurs conditions doivent être réunies pour bénéficier de l'AJPP :

  • la nécessité de la présence du parent doit être certifiée par un médecin ;
  • il faut un avis favorable du contrôle médical de l'assurance maladie ;
  • l'activité professionnelle doit être interrompue ponctuellement ;
  • le bénéficiaire ne doit pas être chômeur non indemnisé.

Si le parent est salarié, il faut qu'il bénéficie d'un congé de présence parentale.

Si le parent est au chômage indemnisé : les allocations chômage seront automatiquement suspendues.


Formulaire AJPP

Pour obtenir l'allocation, il convient de remplir le formulaire de demande d'AJPP téléchargeable en ligne.

Montant 2019

Les montants prévus pour l'allocation journalière de présence parentale (AJPP) depuis avril 2018 sont les suivants :

  • allocataire vivant en couple : 43,79 euros ;
  • allocataire vivant seul : 52,03 euros.

Complément pour frais

Le montant du complément pour frais est égal à 112 euros.

Il est versé sous conditions de ressources. En 2019, les plafonds des ressources de 2017 du parent ou du couple sont les suivants :

  • Pour un couple avec un seul revenu :
    • avec 1 enfant : 26 499 euros ;
    • avec 2 enfants : 31 799 euros ;
    • avec 3 enfants : 38 159 euros ;
    • par enfant en plus : + 6 360 euros.
  • Pour un parent isolé ou pour un couple avec deux revenus :
    • avec 1 enfant : 35 020 euros ;
    • avec 2 enfants : 40 320 euros ;
    • avec 3 enfants : 46 680 euros ;
    • par enfant en plus : + 6 360 euros.

Durée de versement

Le droit à l'allocation est ouvert pour une période de six mois, qui peut être renouvelée en fonction de l'état de l'enfant dans la limite de trois ans. Au total, vous ne pourrez pas percevoir plus de 310 allocations journalières.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une