Jeudi de l'Ascension 2021 : date et pont

Chaque année, l'Ascension a lieu 40 jours après Pâques. Pour 2021, la date du jeudi de l'Ascension est fixée au jeudi 13 mai. Voici les règles à connaitre sur cette journée si vous travaillez ou si vos enfants vont à l'école.

Qu'est-ce que l'Ascension ?

L'Ascension est une fête chrétienne célébrant l'élévation au Ciel de Jésus-Christ après sa résurrection (voir les dates de Pâques). Cette date est un jour férié dans plusieurs pays d'Europe, et notamment en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg et à Monaco pour les pays frontaliers de la France.

Jour férié et pont de l'Ascension

Comme l'Ascension a toujours lieu un jeudi, ce jour férié peut donc permettre aux salariés de "faire le pont" avec le weekend qui suit en ne travaillant pas le vendredi. Pour connaitre les règles du droit du travail applicables, voir Jours fériés et ponts : droits et rémunération des salariés.

A l'école

Les élèves bénéficient de 4 jours de congés à l'Ascension cette année. Ces 4 jours sont considérés comme un pont et non des vacances scolaires. Le week-end de l'Ascension dure donc du mercredi 12 mai 2021 après les cours au lundi 17 mai au matin.
Les élèves ne vont donc pas en cours le vendredi et le samedi. Cette règle s'applique dans les trois zones (A, B et C).

Au jeudi de l'Ascension succédera ensuite le lundi de Pentecôte, qui ne suit pas les mêmes règles. Voir ainsi les règles applicables au lundi de Pentecôte et à la journée de solidarité.

Ascension et 1er mai le même jour

Quelles sont les règles de congés applicables aux salariés lorsque le 1er mai, fête du travail, tombe le même jour que le jeudi de l'Ascension ?

Le 1er mai est un jour férié obligatoirement chômé : on ne peut pas travailler le jour de la fête...du travail. Dans les cas exceptionnels où le travail est autorisé, les salariés qui travaillent le 1er mai perçoivent une rémunération doublée : la prime est égale au montant du salaire. Le jeudi de l'Ascension, en revanche, est un jour férié ordinaire, qui peut être chômé ou non selon la convention collective applicable au salarié.

1. Si la convention collective prévoit que le jeudi de l'Ascension est un jour férié chômé, la coïncidence entre ce jeudi et le 1er mai donne droit à un jour de congé supplémentaire. En d'autres termes, dans cette hypothèse, quand deux jours fériés chômés tombent à la même date, le salarié peut récupérer un jour supplémentaire puisque les hasards du calendrier lui ont fait "perdre" un jour de repos.

2. Dans le cas contraire, le salarié perd un jour de congé, le jeudi de l'Ascension en l'occurrence. Sauf si la convention collective prévoit la récupération des jours fériés.

Crédits photo : 123RF - sedmak

Modifié le 17/05/2021 par Eric Roig.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Pont de l'ascension
  • Pont de l'ascension 2020 - Meilleures réponses
  • Pont ascension - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.