Qualité étudiante [Résolu]

Émilie - 23 déc. 2016 à 03:33 - Dernière réponse : dna.factory 15807 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 21 février 2018 Dernière intervention
- 23 déc. 2016 à 08:58
Bonjour,
Ma fille de 17 ans à signé un contrat il y a 1 mois pour partir une petite entreprise de peinture avec Qualité étudiant. Ce contrat dit qu'elle va leur devoir 500$ si elle change d'idée. Elle a déjà payé 200$ pour faire parti de ce projet et elle demande d'arrêter. Est ce qu'ils peuvent vraiment lui exiger 500$ ? Ce qui lui ferait une perte de 700$ et sans compter qu'elle a laissé son emploi.
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
dna.factory 15807 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 21 février 2018 Dernière intervention - 23 déc. 2016 à 08:58
+1
Utile
En France, quand il faut payer pour travailler, en général, c'est une arnaque.
A moins que le contrat soit avec un organisme de formation (auquel cas on paye la formation), c'est généralement louche.
200 euros up-front. 500 euros en cas d’arrêt, ça sent le pyramidal quand même.
Le problème, c'est qu'elle a signé le contrat, qu'elle a dit être d'accord avec ces conditions. Et je ne sais pas si les lois canadiennes sont aussi protectrices que les lois française.

Pour moi, le meilleur angle reste sur son age.
Un Français mineur n'est pas autorisé à contracter sans l'accord de ses parents.
Il serait intéressant de vérifier ce qu'il en est au Canada.
car si c'est pareil, et si vous n'avez pas donné votre accord, alors ce contrat n'est pas valide.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de dna.factory
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une