Problème d'humidité, clause de non vices cachés

tj27 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 7 novembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 4 juin 2024 - 4 juin 2024 à 11:33
Cmoi9999 Messages postés 247 Date d'inscription samedi 16 mai 2020 Statut Membre Dernière intervention 6 juin 2024 - 4 juin 2024 à 18:54

Bonjour,

Nous avons acheté notre maison en Août 2023, lors de nos 2 visites, tout nous semblait normal. Toutes les peintures de la maison ont été refaite, nous n'avons rien remarqué niveau tâche et chaque fois la maison était bien aéré, toutes les fenêtres étaient ouvertes donc rien niveau odeur. 

Juste avant d'aller signer chez le notaire nous avons refait le tour de la maison, rien de particulier. Nous sommes allés chez le notaire puis nous sommes revenus dans la maison 3h après. Dès l'entrée, l'odeur était très forte. Une odeur de renfermée. J'ai d'abord pensé que les anciens propriétaires n'étaient peut-être pas si propre et que ça sentait "le sale" mais j'ai très vite compromis que ce n'était pas ça ! J'ai ai quand même tenté de tout nettoyer et aéré mais rien à faire. Au bout de 2 semaines j'ai contacté notaire, assurance et protection juridique. Nous avons fait faire un diagnostic pour mesurer le taux d'humidité qui sans surprise est très haut. Résultat 70% et ne doit jamais dépasser les 55%...

Nous avons également fait venir un technicien pour une recherche de fuite mais rien à été trouvé.

Cela fait donc des mois que ça dure mais nous avons enfin rendez-vous avec un expert le 10 Juin. C'est une bonne chose mais je suis très inquiète car dans notre contrat il y a une clause de non vices cachés. Est-il possible malgré tout de faire quelque chose?

La protection juridique m'a dit qu'il fallait prouver la mauvaise foi des anciens propriétaires mais pour l'expert, que considère t-il comme preuve? 

L'un des murs de notre chambre est entièrement recouvert de moisi. Dans notre dressing nos vêtements, sacs ect moisissent.  Dans la chambre de notre fille, du moisi commence a apparaître. Dans la chambre de notre fils, l'odeur est tout simplement insuportable, nous devons constamment laisser la fenêtre ouverte car c'est limite sufoquant, heureusement qu'il n'est là que le week-end... Notre salle de bain est recouverte à 80% de moisi. Puis la mauvaise odeur, nous avons les meubles de cuisine des anciens propriétaires ainsi qu'un buffet qu'ils nous ont laissé. Dans leurs meubles il y a une très forte odeur qui ne se trouve pas dans les nôtres. Est-ce que tout cela est suffisant comme preuve?

L'air dans la maison est oppressante, la nuit je me réveille régulièrement et suis obligée d'ouvrir la fenêtre pour renouveler l'air car c'est irrespirable.  Nous sommes arrivés dans la maison le 22 Août et moins de 2 semaines après j'ai déjà dû aller chez le médecin suite à une importante toux grasse. Le traitement n'a eu aucun effet. Le 14 Septembre je suis retourné en urgence chez le médecin, la toux c'était fortement aggravé et j'étais extrêmement gênée au niveau de la respiration. Le médecin m'a mise sous antibiotiques et vetoline. Aujourd'hui, soit plus de 9 mois plus tard, j'ai toujours de forte toux le matin qui reste plusieurs heures. 

Les 2 techniciens qui sont intervenus, en sont venu aux mêmes constatations, cette maison est invivable...

Si toutefois les chances étaient de notre côté, quels pourraient être les solutions proposées?

Merci pour votre aide

2 réponses

BmV Messages postés 90777 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juin 2024 18 164
4 juin 2024 à 18:22

« (...) L'air dans la maison est oppressante, la nuit je me réveille régulièrement et suis obligée d'ouvrir la fenêtre pour renouveler l'air car c'est irrespirable (...) » : un système de ventilation/aération général et permanent, même statique, est-il bien en place ?

Ou bien c'est une maison totalement hermétique, étanche ?

Voir ► https://www.costic.com/sites/default/files/upload/telechargements/a5_ventilation_costic.pdf

1
Cmoi9999 Messages postés 247 Date d'inscription samedi 16 mai 2020 Statut Membre Dernière intervention 6 juin 2024 80
4 juin 2024 à 18:54

Bonjour

vous attendez le passage de l'expert et son rapport. Selon celui-ci il y a vice caché (souvent exclu dans l'acte de vente) ou il y a dol, auquel cas vous avez recours contre le vendeur

0