Impossibilité de réparer une partie commune et conséquences

motif - 9 sept. 2022 à 15:47
 motif - 9 sept. 2022 à 19:05

Bonjour,

une pièce cassée (usure ) de mon châssis de toit d'origine ( 1900) empêche l'ouvrant de fonctionner .Il a été établi que cette pièce est commune et qu'il incombe à la copropriété de la réparer par tous moyens pour permettre le fonctionnement ma fenêtre . le syndic dit qu'il n'y a pas de réparation possible et qu'il faut changer tout le châssis et ça c'est privatif  donc à ma charge . Ma question :

est-ce que l'impossibilité  invoquée par le syndic permet d'inverser la charge des travaux  (une obligation commune de réparer en une charge d'ordre privative )? ou son obligation de remise en état de la pièce cassée va jusqu'au changement de châssis ?

Merci pour vos réponses

2 réponses

_lael_ Messages postés 2211 Date d'inscription dimanche 2 février 2020 Statut Membre Dernière intervention 2 décembre 2022 943
Modifié le 9 sept. 2022 à 18:53

Je n'ai pas vraiment de réponse à votre principale question.

Par contre s'il invoque l'impossibilité de réparer il doit produire des rapports d'expert dans ce sens ou justifier de refus de la part de plusieurs entreprises.

Car malheureusement certains syndic affirment beaucoup de choses de leur propre pseudo-analyse de non-expert sans faire intervenir de professionnels ni même parfois se déplacer, juste pour se donner moins de boulot.

1

Merci pour votre réponse .

Le syndic ne produit que l'avis de son couvreur attitré , qui lui-même ne donne aucune explication !

0