En attendant le JAF...

Celia1256 - Modifié le 7 août 2022 à 01:24
 ND - 7 août 2022 à 09:52

Bonjour,

Je suis maman d'un petit garçon de 18 mois. Je suis séparée de mon ex conjoint depuis les 4 mois de l'enfant, soit depuis mai 2022. Mon ex conjoint est retourné vivre chez ses parents, à 30 min de chez moi.

Puisque que Monsieur souhaite voir l'enfant TOUS les jours, voici l'organisation que nous avons mis en place : il récupère notre fils chez la nounou tous les jours à 16h et attend mon retour à mon domicile vers 17h30 pour s'en aller (je glisse ma clé dans le sac du petit).

Concernant les weekend, je passe le samedi avec mon fils et mon ex vient le récupérer le dimanche matin à l'heure qui lui convient.

Pendant les vacances, il vient voir l'enfant chez moi dans l'après midi, 4 fois par semaine environ.

Cette organisation ne me convient plus : je n'ai pas d'intimité puisqu'il est là tous les jours. J'ai essayé de lui demandé de choisir des jours dans la semaine, durant lesquels il pourrait passer du temps avec le petit après la nounou mais il a refusé et j'ai eu le droit à une agression physique et verbal (j'ai déposé une main courante). 

Dernièrement, je lui ai dit qu'il fallait que l'on convienne d'horaires pour le dimanche mais il a refusé car je cite : "c'est pas toi qui décide".

Pour cet été, la nounou est absente au mois d'août : j'ai posé les 3 premières semaines pour garder mon fils et lui les 2 dernières. Il vient tout juste de me faire une scène car il n'a pas vu l'enfant pendant 2 jours et il m'a rappelé que c'était notre enfant à tous les deux et ce n'était pas à moi de décider de quand il pourrait voir l'enfant. Il m'a dit par exemple proposé d'avoir l'enfant du lundi au mercredi et moi le reste de la semaine et cela, pendant MES congés à MOI. 

J'ai déposé une requête au JAF la semaine dernière pour avoir la garde exclusive avec droit de visite et d'hébergement 1 weekend sur deux et moitié des vacances pour mon ex conjoint.

Mais en attendant je fais quoi ???? Car cela va prendre des plombs pour avoir une date d'audience.

Ah oui et il refuse d'avoir l'enfant un weekend sur 2. Je lui en avait parlé il y a quelques mois, je ne sais pas si il est tjrs dans la même position.

Je sais que j'ai été beaucoup trop gentille depuis notre séparation et j'aurais dû m'imposer dès le début. Sauf que quand maintenant j'essaye de le faire, ça prend des proportions pas possible !

Avez-vous des conseils à me donner ? Certains d'entre vous ont-ils vécu la même chose ? Avez vous eu votre date d'audience rapidement ?

J'angoisse énormément et en plus je ne sais si je vais réussir à avoir la garde exclusive...

Je vous remercie pour votre aide et je m'excuse pour ce long roman ????

3 réponses

doris33
Messages postés
41914
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 août 2022
15 513
6 août 2022 à 19:55

Bonjour, 

Pas de solution réelle tant que le jaf n aura pas rendu son jugement. 

Si le père est aussi demandeur, il pourrait parfaitement obtenir la garde alternée. 

Vous auriez dû depuis longtemps faire une demande auprès du juge. 

Même si je comprends parfaitement votre désarroi, la situation n'est pas urgente, votre enfant n est pas en danger. 


0

Bonsoir Doris33,

Merci pour votre réponse. 

Mais comment pourrait-il obtenir une garde alternée s'il vit encore chez ses parents ? À moins qu'il prenne un appart à lui entre temps c'est ça ? Il ne travaille même pas, il vient de démissionner..

0
doris33
Messages postés
41914
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 août 2022
15 513 > Celia1256
7 août 2022 à 09:20

A partir du moment où il a un toit pour accueillir son enfant, peu importe que cela ne soit pas son propre appartement.

0

Bonsoir,  en attendant la convocation chez le jaf, vous n’avez aucune obligation.  Aucun juge ne vous imposera un tel système de garde. Si en plus il a été violent,  il ne faut plus le laisser rentrer chez vous. 

Donnez lui des jours et heures fixes comme un dimanche sur 2 et un mercredi sur 2, s’il ne peut pas le prendre les nuits. Le jaf verra que vous ne vous opposez pas à la relation père/enfant. 

Attention,  en attendant le jugement,  il a autant de droits que vous et peut très bien ne pas vous ramener l’enfant. 

Bon courage. 

0

Bonsoir Elsa62,

Je n'arrive pas à imposer d'horaire fixe puisqu'il ne veut pas que je prenne de décision par moi même. 

Je n'arrive pas à m'imposer face à lui d'où la main courante. Et comme vous l'avez dit, il a autant de droits que moi donc je ne peux rien refuser...

1
Elsa62 > Celia1256
6 août 2022 à 23:21

Vous seriez en droit de tout refuser aussi mais ça ne sera pas très bien vu par le jaf.

0

Bonjour,

Soyez tout "simplement" ferme sur le cadre de vie un enfant a besoin de stabilité. Que souhaitez vous vraiment obtenir?

L'autre parent doit se fixer un cadre de vie dans l'intérêt de l'enfant. Essayer de vous souvenir que vous êtes le parent de votre enfant, pas le sien c'est tout. 

Le JAF va regarder les habitudes de vie de l'enfant depuis sa naissance, soyez stable, cohérente et ferme. 

Bien cordialement

0