Comment puis-je faire pour y rester

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 12 octobre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2021
-
Messages postés
43093
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2021
-
Bonjour
J'ai reçu un courrier de mon propriétaire un préavis de sortie car l'appartement est en vente mais d'ici là si j'ai pas trouvé un autre logement comment puis-je faire pour y rester où je où je vais avoir des pénalités ou quoi que ce soit qui peut me renseigner sur les lois s'il vous plaît merci

1 réponse

Messages postés
43093
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2021
11 971
bonjour,

si le courrier de "congé pour vente" reçu est conforme à la loi (surtout en ce qui concerne le préavis du bailleur) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929 et si vous ne voulez pas acquérir ce logement (en faisant jouer votre droit de préemption, lequel droit doit figurer dans ce courrier), vous devrez quitter votre logement au + tard le dernier jour du bail en cours, en ne payant - pour un EDLS et un rendu des clés PENDANT le préavis du bailleur - loyer et charges (et TEOM) QUE jusqu'au rendu des clés.


Si vous restiez malgré tout dans ce logement après la fin du bail en cours, vous devriez payer des "indemnités d’occupation" (qui peuvent aller jusqu'à 3 fois le montant du loyer si ordonné par un juge) en attendant que la procédure d'expulsion, que le bailleur mettrait très probablement en route, agisse, et de plus, vous n'auriez PAS des "quittances" de loyer, mais des simples "reçus" pour les sommes versées après la fin du bail en cours, ce qui serait un très GROS handicap pour vous pour trouver un autre logement.

OU, SI votre bailleur accepte, il peut conclure avec vous un "contrat d'occupation" pour un temps déterminé (mais vous n'auriez toujours pas des "quittances", mais des "reçus" pour les "indemnités d'occupation" que vous lui verseriez).

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –