Doigt d’Honneur à un automobiliste qui était un Policier en civil

Signaler
-
Messages postés
16707
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2021
-
Bonjour à tous,

Je sollicite votre avis concernant ma situation d’un doigt d’honneur que j’ai fait à un automobiliste en réponse à une infraction de sa part. Il se trouve que l’automobiliste en question était un policier en civile (pas en service).

Voici mon récit :
J’étais prise dans embouteillage, je suis placée sur une voie principale, dont une petite branche part sur la droite afin d’en sortir. En pleine ville, avant un rond point. J’attends patiemment que cela avance comme tout le monde, voiture après voiture.

Soudain, la voiture derrière moi me klaxonne avec insistance. Ce qui m’énerve profondément car cela ne sert strictement à rien… je comprends par ce geste que l’automobiliste derrière moi veut que j’avance pour qu’il puisse sortir à droite afin de fuir l’embouteillage en question. Seulement je ne peux rien faire car je serre déjà au maximum la voiture devant moi…

L’automobiliste derrière moi force le passage puis arrivant enfin à passer se met à la hauteur et reste à mon niveau pour râler… il pleut des cordes et je ne vois pas son visage, comme il me court sur le haricot alors que je n’ai rien demandé, je lui fais gentiment un doigt, l’air de dire, oh ! Il faut se calmer, personne n’aime les embouteillages, c’est pas la peine de stresser tout le monde.

Cela ne plait pas du tout à l’automobiliste qui d’un coup comme un chauffard dangereux, prends la voie de droite à contresens pour forcer le passage et se placer devant moi sur la voie unique en occupant l’espace qui venait de se créer devant moi.

Monsieur sort de sa voiture énervé, vient à ma fenêtre et (pas de bol) me sort sa carte de police dans son portefeuille.

Première chose qu’il me dit, « j’ai relevé votre numéro ». Je lui dit, bonjour monsieur, je reste calme mais il débite. Impossible d’en placer une. J’essaie donc de lui expliquer clairement que je ne fais pas de doigts n’importe qui parce que cela me chante, mais que ce geste est la résultante de son coup de klaxonne (infraction au code de la route en l’occurrence) et que très honnêtement donc, même mon geste est déplacé, il est aussi en tort puisqu’il en est l’instigateur et est à l’origine de cette altercation.

Il n’écoute pas du tout ce que je dit et tout ce qu’il dit : « vous êtes bien mignonne mademoiselle mais j’ai relevé votre numéro, on verras bien ce que j’en fais ». Il part énervé sans même écouter ma réponse.

Que puis-je craindre à votre avis comme répercutions ? (PV, amande de combien, puis-je contester l’amande s’il m’en met une ou le PV ?)

J’ai dessiné 2 schémas de l’altercation sur un papier juste après l’incident.

Le policier en question pour me faire la morale alors qu’il m’a klaxonnée pour sortir plus vite de l’embouteillage quelques minutes avant, à donc commis plusieurs infractions au code de la route, pris une voie en contre sens pour me barrer la route, a fait du forcing pour passer devant moi et me bloquer (dangereux par temps de pluie), et bloque la circulation sans même mettre ses warnings pendant 2min.
Est-ce recevable ou les policiers en France ont tous les droits d’abus de pouvoir et on a plus qu’à la fermer et payer ?

Je reconnais très humblement que mon geste était déplacé proportionnellement à la situation, mais je pense que le policier est autant en tort que moi pour au final un « incident » sans aucune gravité, ni aucune mise en danger d’autrui, ni aucune infraction au code de la route de mon côté. Ni aucun « outrage à agent » ne sachant pas que ce monsieur était policier.

Je ne pense pas recevoir quoique ce soit, mais sait on jamais, si c’est le cas, ai-je des recours possibles ?

D’avance merci !

2 réponses

Messages postés
16707
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2021
3 356
bonjour, s'il décide de vous "embêter", votre parole n'aura pas grande valeur contre la sienne.
de plus, les faux rapports pullulent assez souvent ces dernières années.
Sachez qu'un policier est en service H24 et qu'ils ne portent pas tous un uniforme
Ceci dit..il a autre chose a faire
Par les temps qui courent que s'occuper de ce genre d'imbécilites
Il a voulu vous coller la trouille c'est tout..
Et vous apprendre à être un plus polie