Epargne et AAH

Signaler
-
Messages postés
1137
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2021
-
Bonjour,

Je voulais savoir comment vous gériez la difficile interaction entre l'épargne et l'AAH, car hors des livrets non fiscalisés (Livret A, Livret de développement durable, Livret d'épargne populaire et les anciens PEL), il semble difficile d'épargner sans l'épée de Damoclès de la réduction, voire de la suppression de l'AAH, lors d'un rachat (cas de l'Assurance Vie).

Tout revenu sur les capitaux mobiliers (intérêts des SCPI, SCI, rachats assurance vie, etc.) apparaît sur l'avis d'imposition et entraîne une réduction de l'AAH pour un.e célibataire.

Auriez-vous des tuyaux pour optimiser notre situation d'épargnant ?

En outre, savez-vous si un rachat total ou partiel d'AV pour acheter un bien immobilier (résidence principale ou secondaire) permet d'éviter cet impact sur l'AAH ?

En vous remerciant de vos réponses.

2 réponses

Je me réponds à moi-même, puisque j'ai eu la réponse de la part d'un technicien de la CAF : même pour l'achat de la résidence principale, la CAF tient compte de la part fiscalisée des intérêts lors d'un rachat partiel ou total de l'assurance vie.

C'est seulement si l'AV a plus de huit ans que ces rachats n'auront pas d'impact sur l'AAH et la MVA, à la condition expresse que la part d'intérêts sur ces rachats soit inférieure à 4 600 euros.

Si l'AV a moins de huit ans, tout retrait entraîne une réduction de l'AAH, ainsi que la suppression de la MVA (taux plein de l'AAH requis pour en bénéficier).

Conclusion, la CAF nous complique la vie.
Messages postés
1137
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2021
319
Bonsoir merci pour les infos c est toujours bon à savoir.
bonjour ,
Vous ne devez pas déclarer les intérets du livret A
Pour le livret lep c'est pareil .