Déménagement, changement de région

[Résolu]
Signaler
-
 127 -
Bonjour,
Je suis actuellement dans une situation délicate.
Séparée depuis plus de 5 ans du père de mon fils de 6 ans, je souhaite quitter ma région avec mon fils afin de lui apporter une vie meilleure. Je m'explique.
Depuis 4 ans le psychologue (expert à la cours d'appel) de mon fils a fait une alerte auprès des services sociaux concernant mon fils qui est en danger psychique chez son père. Les services sociaux sont donc rentrés dans nos vies en y sortant plusieurs rapports: 5 rapports de 5 éducateurs différents disant la même chose sur le comportement nocif du père.
J'ai depuis qqes années refais ma vie et j'ai également une belle opportunité professionnelle et le tout à 800 km du père de mon enfant.
Manipulation, mensonges, harcèlement, rythment notre quotidien...
La garde de mon fils m'a été attribuée à 3 reprises par 3 magistrats différents dont le juge pour enfant.
Je souhaite partir fin août pour ne pas louper la rentrée scolaire de mon fils. Mais son père s'y oppose et fait tout pour nous bloquer.
Il a demandé une audience en référé fin août.
Le juge peut-il décider de laisser mon fils chez son père étant donné notre situation?
Mon fils connaît depuis 4 ans la région dans laquelle nous partons, ainsi que mon conjoint et son fils du même âge avec qui il s'entend super bien. Ils se considèrent comme des frères.
Malgré que le père de mon fils ai refait sa vie et eu un nouvelle enfant il y a quelques mois, nous subissons toujours des choses graves venant de lui.
Quels sont nos droits svp?
J'ai même écrit au procureur et au juge pour enfant. La juge pour enfant à répondu favorable à continuer le suivi des services sociaux Malgré mon déménagement.
Mais ce n'est pas lui qui acte une garde...
Je suis très angoissée quant à cette situation svp.
Pouvez vous m'aider.

4 réponses

Bonjour,

Vous devez obtenir l'accord du Jaf, pour pouvoir partir avec l'enfant.
Même si le père est "nocif", il n'a pas été déchu de ses droits parentaux.
Ce qui lui laisse l'opportunité suite a votre déménagement, d'obtenir la garde de l'enfant.
Ni l'un, ni l'autre.
Mais l'expérience de cas similaires me permettent de vous répondre.
Après libre a vous, de voir un avocat.

Sachant que l'intérêt de l'enfant est prioritaire pour le Jaf.
Et son intérêt est de voir ses deux parents.

Je vous invite à lire ce lien:
https://www.village-justice.com/articles/Quid-droit-visite-hebergement,20335.html
J'ai une avocate depuis 4 ans.
Son intérêt est de voir ses 2 parents... c'est sûr. Mais si l'autre est très nocif pour mon petit c'est pas vraiment dans son intérêt. Et ce n'est pas que moi qui le dit.
Bien sûr qu'il continuera de voir son père malgré la distance.
Messages postés
1071
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2021
306 > Cece
Avec 800 km, il verra son père pendant les vacances dur des durées allant de 1 semaine pendant les vacances de Noël, 15 jours pour les autres petites vacances et la moitié des grandes qui pourraient être divisées en 2*1 mois.

Vous parlez de violence psychologique de la part du père, et du fait qu'il soit "nocif". C'est contradictoire de laisser son enfant partir à 800 km de vous pour aller chez un homme que vous décrivez comme quelqu'un qui va torturé votre fils psychologiquement parlant et qui doit avoir un suivi social.

Ce déménagement est dans votre intérêt, pas dans celui de votre fils.
>
Messages postés
1071
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2021

Vous êtes magiques !
Si la justice décide que je dois le laisser pendant les vacances je ne pourrai rien n'y changer!
Plutôt que de juger, essayez plutôt de comprendre.
Vous devez sûrement être mon ex pour répondre comme ça...
Messages postés
1071
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2021
306 > Cece
Vous prenez le risque de perdre la garde de votre fils en déménageant à 800 km. Vous décrivez votre ex comme instable et dangereux pour l'équilibre psychologique de votre enfant. Si vous teniez vraiment à votre fils et son bien-être, vous n'auriez pas pris la décision de partir à 800 km de là où vous êtes (je suis toujours surprise des gens qui n'arrive à trouver quelqu'un qu'à plus de 500 km de là où ils vivent...). Vous prenez le risque de laisser votre enfant être élevé par un monstre qui va le détruire psychologiquement et certainement le monter contre vous.

Cette décision de déménagement est irresponsable et égoïste et vous mettez la vie de votre enfant en danger pour votre bien être personnel.
Moi je le dis car je le vois depuis des années.
Mais 5 services des services sociaux m'ont écrit noir sur blanc sur des rapports qu'ils ont donné au juge pour enfant. Le juge pour enfant a meme menacé mon ex pendant une audience !
On se fait harceler, roder en bas de chez moi, surveiller en permanence !
Si vous vous voulez vivre cette vie c'est votre problème.
En attendant je n'ai pas publié sur ce forum pour me faire juger ou autre.
Alors merci de respecter cet endroit et de ne plus répondre à mon post svp.
Vous écrivez: 5 services des services sociaux m'ont écrit noir sur blanc sur des rapports qu'ils ont donné au juge pour enfant.

Et aussi: J'ai une avocate depuis 4 ans.

Pourquoi votre avocate, n'a pas fait déchoir le père de ses droits parentaux ?

Visiblement il y a comme un sérieux problème, si vos dires sont bien réels.
Je vais vous demander d'arrêter de me répondre.
Apparemment vous n'êtes pas au courant qu'en France c'est quasi impossible de retirer les droits parentaux.
Bref je n'invente rien et je n'ai pas besoin de jugement venant de gens comme vous!
Au revoir et bon continuation
c'est quasi impossible de retirer les droits parentaux.

Votre meilleur conseil est votre avocate.
Mais si elle avait depuis le début fait son travail corectement, vous ne seriez pas là aujourd'hui avec ce genre de questionnement.
Les lois sont appliqués et applicables, il faut juste faire un bon dossier dans l'intérêt de l'enfant.

Je ne vais pas dans votre sens, ce qui vous déplait certes mais vous prévenir des risques encourus est mon devoir.
Ici c'est un forum de droit, pas de complaisance, juste le droit.