Le juge ne prendra en compte que la requete ? [Résolu]

Signaler
-
 Snoopy -
Bonjour,

Je viens posez mes questions et avoir quelques retour si possible de personne l'ayant deja vécu ...

Je me suis sépararer de la mere de mes filles il y a maintenant 2 ans, nous passons au tribunal des affaire familliale pour ceux qui est de la pension alimentaire et de la garde des enfants,

Elle avais fais la demarche de son coter a prendre une avocate etc ...

J'ai recus la requete et seul sur la requete et marquer certaine chose plus la sommes de la pension alimentaire qu'elle demande et la garde des enfants,

Je voudrais savoir si vous les papa qui on vecu cela vous avez pris un avocat ou pas, car depuis que nous nous sommes séparer j'ai rien verser mise a part quand j'avais les filles elle profiter plus que tout, vu que nous sommes pas passer au tribunal,

Car on m'a fais comprendre que si elle le souhaiter elle pourrais demander des rester des annés passer depuis notre séparation ...

Es ce sérieux ? ou es ce que le juge ne prendra compte que de la requete qui est demander ?



Merci a vous

2 réponses

Bonjour,

L'avocat est vivement conseillé, surtout si la maman en a un.

Sur la requête reçue, il a du être indiqué ce que la mère demande et notamment si elle demande une rétroactivité.

Si rien n'est mentionné, c'est qu'elle ne le demande pas. Un juge ne statue que sur ce qui lui est demandé. Si pas de demande de la mère, le juge ne l'octroiera pas.

Par contre, la pension qui sera fixée sera certainement exigible depuis le jour où la requête a été déposée. Aussi, mettez de l'argent de côté régulièrement afin de ne pas vous trouver en situation délicate d'ici le prononcé du jugement.

Cordialement
> Jocelyn
Si l'audience a bientôt lieu et si vous êtes en accord avec ce qui est demandé par la mère pas besoin d'un avocat.

Oui, le juge pourrait demander à ce que vous versiez la somme de 100e par enfant a compter du mois où la mère à saisit le juge. Mais c'est hypothétique. Dans la grande majorité, la contribution est dûe à compter de la date du jugement.

Cordialement
> Snoopy
Dans tous les cas même si je prends un avocat, le juge si il veux demander les restes non perçut mon avocat ne pourra pas lui faire contre dire ? Ou il peux tout faire contrer ?

Merci
> Jocelyn
Non, il n'aura pas d'argument probant pour contrecarrer cela et vous demandera de faire profil bas.

Par contre si depuis 2 ans vous payez des choses liés aux enfants (vêtements cantine centre aéré...) vous pouvez le mettre en avant.
> Snoopy
D'accord,
En tout cas Merci beaucoup cela m'éclaircit énormément,

Je ne savais plus ou donner de la tète avec tout cela,

Merci
> Jocelyn
Avec plaisir.
Messages postés
1223
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
419
Bonjour,

Des "papas" comme des "mamans" sont confrontés à votre situation.

L' assistance d'un avocat est sans doute préférable mais pas obligatoire.

Il n'y a pas besoin d'avoir un jugement pour participer à l'éducation et l'entretien de son enfant.
On ne vit pas d'amour et d'eau fraiche, même petit.

Il est possible que le jaf décide d'une rétroactivité mais plus à la date de dépôt du dossier au tribunal.
J'ai bien peur que celui ci revienne sur le temps passer ou elle n'aurais rien eu ... et cela s'ajouteras au montant demander ???
Merci