Contravention confinement et vie en Camion [Résolu]

Signaler
-
 Mmlr -
Bonjour,

Je viens d’être verbalisé pour non respect du confinement car je vis en camion sur mon lieu de travail...

Comment faire quand on vit en camion sur son lieu de travail et que donc on ne vit pas à l’adresse indiquée sur les papiers du véhicule ?

Je n’ai pas d’adresse de résidence puisque je vis dans mon camion. Néanmoins je respecte toutes les règles du confinement et reste sur place h24..

Cette contravention me chiffonne vraiment

Y a t’il une voie de recours viable ?

Merci pour vos réponses

3 réponses

Messages postés
38166
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
3 044
@Mmir, désolé pour les digression, voyez ici :

http://lesaf.org/ressources/

Kit de contestation des contraventions pendant l’état d’urgence sanitaire
Bonjour,

Il fallait mettre vos papiers à jour.
Si vous n'avez plus d'adresse, il fallait tout de même indiquer une boite postale où il est possible de récupérer le courrier (mais sans y habiter). C'est ce que font les migrants, les sdf afin d'avoir tout de même une adresse pour pouvoir échanger avec l'administration.
Si vous ne résidez plus à l'adresse de votre carte grise, il fallait donc la retirer pour la remplacer par une autre :
- soit par la nouvelle adresse ;
- soit, à défaut, par une boite postale.
Je ne vois pas ce que vous pouvez contester puisque vous ne respectiez pas les règles.

CB
Je comprend bien mais en fait, l’adresse sur les papiers est l’adresse de la maison de mes parents où je réside quand je ne suis pas au travail (celle ci étant à 350km), ce que ce voudrais contester c’est le fait que je n’étais pas en non respect du confinement mais bien sûr mon lieu d’habitation/travail...
d’autre part je n’ai aucun moyen de récupérer le procès verbal qui arrivera donc au domicile familial...

Puis-je aller au commissariat pour demander une reedition dudit procès verbal afin de le contester ou à défaut de le régler...

Et j’ai peur que cette situation se présente de nouveau puisque je travail 9 mois dans l’année à cet endroit... je n’ai pas d’autre choix que de vivre dans mon camion devant mon lieu de travail
Messages postés
20683
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 avril 2021
8 537
Avez vous une attestation signée de l'employeur vous autorisant à faire des déplacements hors région ? Et cette attestation indique bien votre lieu de résidence officiel ?
Tous les routiers longues distance passent la majeure partie de leur nuits loin de chez eux. Que ce soit à l’hôtel ou dans le camion.

Je serais surpris qu'ils soient tous verbalisés, ou que le confinement oblige les routiers à rentrer chez eux tous les soirs.

Pour le reste, à partir du moment ou vous travaillez neuf mois dans l'année au même endroit. vous avez d'autre choix que d'être Sdf. Que vous ne les preniez pas pour des raisons financières ne supprime pas ces possibilités.


Messages postés
20683
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 avril 2021
8 537 >
Messages postés
38166
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021

Si le choix de vie va à l'encontre de la loi en général (ou des spécificités liées à l'état d'urgence), oui, on se fait verbaliser, c'est normal.

Je ne dis pas que c'est le cas ici. Nous n'avons pas toutes les informations nécessaires. Mais un 'choix de vie' n'excuse pas tout.
Messages postés
38166
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
3 044 >
Messages postés
20683
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 avril 2021

Je ne vois pas en quoi vivre dans son camion devrait amener à verbalisation tant que l'on respecte couvre feu et confinement.

Prochaine étape, verbalisation des SDF.
Messages postés
20683
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 avril 2021
8 537 >
Messages postés
38166
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021

Dormir dans son camion, à 350 km de son adresse déclarée, donc dans une autre région, Je n'ai aucun soucis à voir en quoi cela enfreint le confinement.
Maintenant, si il fait cela pour des raisons professionnelles, avec une autorisation signée de l'employeur indiquant son adresse officielle, c'est une autre situation.
Pour l'instant, nous attendons confirmation de l'existence (et de la présentation) de cette autorisation.

Et ne me faites pas dire ce que je n'ai dis à aucun moment dans mon message. Je n'ai jamais dit que c'était normal qu'il se fasse verbaliser parce qu'il dormait dans un camion plutôt que dans une maison. J'ai même l'impression d'avoir dit exactement le contraire en insistant sur le fait que tous les routiers agissent de la sorte, et que je serais surpris qu'ils soient tous verbalisés.
Messages postés
38166
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2021
3 044 >
Messages postés
20683
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 avril 2021

Mais même sans raison professionnel, c'est peut être légal, mais absolument pas normal.

Selon cette même logique, un SDF ayant une boite postal ou une adresse temporaire pour son courrier à plus de 10Km de la ou il est mériterait aussi une contravention
Je m'énerve, mais l’application bête et méchante de texte sans prise en compte de la logique me rend fou. Je rappelle que ces loi sont la normalement pour réduire la prolifération du covid. Et je ne vois pas en quoi un routier dormant dans son camion pose de soucis à ce niveau. Au contraire, de par son travail, un routier est seul la majeur partie du temps et doit être bien moins vecteur que d'autres métier.

Mé bon, quand je voyait avant le nouveau confinement des places remplit de gens tassés les une sur les autres pour boire un coup pendant qu'il était interdit de sortir après 18h pour éviter les rassemblement, ça me rendait tout aussi fou. ;-/
Les logements sur la côte basque sont bien au delà de mes moyens...