Quid des frais suite à compromis caduque ?

Signaler
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021
-
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
-
Bonjour, j'ai signé un compromis avec une clause suspensive liée à une DP de travaux. Hors les services d'urbanisme ont délivré une opposition qui rend par conséquent caduque la vente. Le notaire du vendeur m'a envoyé un document de résiliation à l'amiable mais je ne suis pas d'accord car je souhaite uniquement faire jouer la clause car je n'ai rien conclu avec le vendeur et je souhaiterais me faire rembourser les frais pour provisions que j'ai payé lors de la signature du compromis.
Hors lorsque j'appelle le notaire, on me rétorque que la rédaction du compromis et les frais divers restent à ma charge même si la vente est annulée par la faute du vendeur qui ne peut pas faire régulariser son bien. Est ce bien normal que je doivent supporter les frais alors que je ne me suis pas rétracter et que si la vente est rendue caduque, ce n'est pas de mon fait et je ne comprends pourquoi je dois en subir les conséquences.
Existe t'il une possibilité de faire pression au notaire pour qu'il me rembourse ? Que dit la loi sur ce genre de situation et puis je avoir raison si je demande réparation en justice ? Merci de votre aide.

3 réponses

Bonjour
1/<Droits réels empêchant la vente;ce n'est pas votre cas cela n'a rien à voir avec votre cas.
2/ droit de rétractation sans objet
3/Clause suspensive non réalisée.. C'est bien votre cas.frais de rédaction du compromis à supporter par le vendeur.
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021

En réalité c'est écrit condition suspensive de prêt, mais je pense que ce soit de prêt ou autre c'est la condition suspensive qui fait foi dans la loi.
>
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021

Vous racontez un peu n'importe quoi: "avec une clause suspensive liée à une DP de travaux"
maintenant vous nous dites, " condition suspensive de prêt", ce qui n'a rien à voir.
Alors quand vous serez décidé à dire la vérité, vous reviendrez nous voir; Discussion close;
Si vous faites comme cela avec un avocat, il ne va pas vous "louper"
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021
> Ulpien1
Apprenez à lire avant de dire que je raconte n'importe quoi ! La clause suspensive concerne bien l'obtention d'une attestation de DP J'ai seulement dit que c'était stipulé dans le paragraphe "Frais" que les frais seraient à la charge de l'acquéreur sauf en cas de clause suspensive de prêt. Je précise que je ne faisais pas appel à un prêt pour acheter. Hors je ne vois pas pourquoi il n'y aurait que l'exception du prêt et pas des autres conditions suspensives. Et je pense que juridiquement c'est la même chose.
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
7 328 >
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021

Je m'immisce dans la discussion car je constate que la réponse d'Ulpien est très très claire , pourquoi vous en avez rajouté une couche ??

3/Clause suspensive non réalisée.. C'est bien votre cas.frais de rédaction du compromis à supporter par le vendeur.



Pression sur le notaire pour vous faire rembourser : se rapprocher de la Chambre des notaires , pour expliquer votre cas
Bonjour
Qu'avez-vous payé exactement?Et combien?
Messages postés
22
Date d'inscription
jeudi 29 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 février 2021

J'ai payé 3000€ de dépôt de garantie qui me seront remboursés et 400€ d'avance pour frais.

Dans le compromis dans le paragraphe "Frais" il est bien stipulé que les frais sont supportés par le vendeur si les droits réels révélés sur le bien empêchent la réalisation de la vente. Et c'est bien le cas puisque le vendeur n'a pas été en mesure d'apporter l'attestation de non opposition.

D'autre part sur le même paragraphe il est écrit que l'acquéreur en est exempt s'il vient à exercer son droit de rétractation ou en cas de non réalisation de la clause suspensive. Ce qui une fois de plus est le cas qui me concerne.