Procédure d'expulsion trêve hivernale

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
-
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
-
Bonjour,
Nous subissons depuis 1 an et demi les nuisances sonores provoquées par les locataires vivants dans l'appartement en dessous du notre.
Dernièrement leur propriétaire nous a informé que l'huissier etait passé et avait établit la procédure d'expulsion avec intervention des forces de l'ordre. Elle ne pourra entrer en vigueur qu'à la fin de la trêve hivernale.
J'aimerai savoir combien de temps cela peut prendre à la fin de la trêve ? J'ai vu que l'huissier devait solliciter le préfet mais peut il le faire durant la trêve afin que l'expulsion prenne effet dès la fin de celle ci ?
Merci pour vos réponses.

2 réponses

Messages postés
16565
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
4 458
Bonjour

rien n'empêche de commencer ou de poursuivre la procédure pendant la trève

la seule chose qui n'est pas possible, c'est l'expulsion effective.
Si l'huissier a déjà l'accord d'intervention des forces de l'ordre, alors il pourra intervenir dès la fin de la trêve pour expulser.
donc le 1er avril.

Si la procédure commence seulement, selon le département il faut compter au moins 1 an de procédure.
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020

Merci pour votre réponse, l'huissier est passé la semaine dernière, donc si je comprend bien cela peut prendre 1 an pour avoir l'accord du préfet pour faire intervenir les forces de l'ordre ?
Messages postés
16565
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
4 458 >
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020

Tout dépend ou il en est dans la procédure.

La première étape, est d'obtenir une décision de justice qui annule le bail et autorise l'expulsion en cas de non départ volontaire.
Cette étape prend déjà plusieurs mois, voir pas loin d'un an dans certain cas. (Mais le propriétaire à peut être déjà cette décision)


Ensuite après la décision de justice, l'huissier engage la procédure d'expulsion,
la personne à au moins 2 mois pour quitter les lieux volontairement.
Suite à ce délai, l'huissier passe sur place, et constate si la personne est partie ou refuse de partir (c'est peut être cette étape que le propriétaire vous a indiqué)

Si l'huissier a constaté que la personne n'était pas partie, il demande l'accord auprès de la préfecture pour expulser avec la police, doit normalement répondre dans les 2 mois. Dans ce cas, d'ici avril l'huissier devrait avoir l'accord.
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020

Oui en effet je pense que nous sommes rendu à cette étape car le propriétaire nous a informé fin aout que son locataire avait 2 mois pour quitter le logement de lui même, ce qu'il n'a pas fait, l'huissier est passé la semaine dernière pour le relancer, il a constaté que l'appartement était occupé mais personne ne lui a ouvert.
Donc j'espère que la préfecture donnera son accord pour l'expulsion.
Dossier à la une