Non restitution du prorata loyer

Signaler
-
Messages postés
38087
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
-
Bonjour,

Suite à une séparation brutale, j’ai dû me reloger dans l’urgence! En transition d’une acquisition (achat) immobilière.
J’ai donc posté sur FB une recherche urgente. Plusieurs personnes m’ont répondu et j’en ai sélectionné une qui m’inspirait confiance.
La personne me demande 430€ (pour le mois) en espèce, un chèque de caution de 500€ et 2 copies de pièces d’identité. Pas de bail signé. Je lui indique ma situation et tout est ok.
Je m’y installe le 28/10/20.
Le mercredi 04/11/20, le reconfinement est confirmé. J’appelle le propriétaire pour lui dire que compte tenu de la situation, je ne vais pas rester, mais aller me confiner dans ma famille (étant donné que je ne pourrais pas travailler). Ok pas de souci pour lui. Il ne peut être là pour récupérer les clés et nous convenons que je lui laisse dans la boîte aux lettres. Tout est clean dans l’appartement. Il me propose de me rembourser au prorata par virement et lui envoie donc mon RIB. Il me prévient lorsqu’il a récupéré les clés et m’indique rentrer mon RIB et faire le virement dans la foulée. Depuis, plus de sons plus d’images, et nous sommes à +15 jours. Au prorata je suis censée récupérer 319€ + mon chèque de caution. Par crainte j’ai fait opposition au chèque hier, mais crains de ne jamais revoir ce qu’il me doit.
Il s’agit du coup d’une LOCATION AU NOIR, sans restitution du prorata.
Que faire?? Déposer plainte? Je possède tous les échanges par messages. Merci.

3 réponses

Bonjour,

Il s’agit du coup d’une LOCATION AU NOIR, sans restitution du prorata.
Les inconvénients de prendre tout et n'importe quoi.
Pas de recours puisque vous saviez que cette location n'était pas légale.
C’etait toujours mieux que de dormir dans la rue... Nous devions selon lui signé des choses mais le jour de la visite il m’a indiqué que l’on ferait cela là semaine prochaine car là il n’avait pas le temps.
En déposant plainte que risque t’il?
Messages postés
25575
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2020
8 715 > JJ
L'opposition au chèque est illégale, elle ne peut être faite qu'en cas de perte ou vol ce qui n'est pas le cas et pour cela il peut porter plainte.
Messages postés
16588
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
4 470
Légalement même sans signature il y a bien un bail.
vous êtes donc redevable d'un préavis, d'au moins un mois, voir 3 mois.
Préavis qu'il peut très bien vous compter, et donc pas grand chose à restituer.
Je doute sleepy,

La personne me demande 430€ (pour le mois) en espèce
Et pas le moindre justificatif
Messages postés
16588
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
4 470 > 127
Sauf que rien de signé
mais pourtant remise des clés, un loyer et dépôt de garantie
conclusion en cas de litige judiciaire > bail verbal de 3 ans , loi 6 juillet 89


Et au pire si c'est au mois, on paye le mois.
Messages postés
38087
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
9 700 >
Messages postés
16588
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020

bonjour,

"...mais pourtant remise des clés, un loyer et dépôt de garantie "
oui, mais sûrement sans aucun justificatif pour prouver la location... comme je l'explique à notre internaute post 6.

cdt.
Messages postés
38087
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
9 700
bonjour,

déjà un paiement de loyer exigé en espèces (avec ou sans reçu ?) aurait dû vous alerter !
Vous avez fait un chèque pour payer le DG (= DÉPÔT de GARANTIE, et PAS "caution"), mais ce n'est pas une preuve si vous n'avez pas de reçu : cette personne pourrait prétendre que c'est un cadeau (ou que vous lui avez acheté quelque chose), et vous n'avez pas de contrat de location signé sur lequel figurerait le montant du DG : vous êtes donc dans l'impossibilité de prouver le contraire ni, je suppose, d'attestation de remise des clés pour ledit logement ni d'EDLE signé (État Des Lieux Entrant).

Et SI vous aviez ces éléments, comme dit post 3, vous auriez dû donner votre congé en respectant le préavis adéquat et rendre les clés en main propre (et pas dans une boîte aux lettres, même si c'est ce qui vous a été "dit"), contre reçu daté et signé OU avec mention dudit rendu sur l'EDLS signé) afin de marquer la fin de votre location, qui, sans ça, continue jusqu'à un rendu des clés en bonne et due forme.

Admettez que rien n'a été fait légalement et oubliez l'idée de récupérer votre argent. Vous ne pouvez pas prétendre être protégée par une loi que vous n'avez pas respectée : vous l'avez ignorée... elle vous ignore à son tour...

Pour ne plus vous faire avoir, même en cas de besoin impérieux d'obtenir un logement, je vous propose la lecture d’un de mes topos, ainsi que celle des liens donnés :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8399640-location-visite-limite-et-coup-de-coeur-qui-fait-les-travaux#2

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Dossier à la une