Succession bloquée

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 18 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2020
-
Messages postés
34510
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2020
-
Le fils de mon mari a renoncé oralement auprès de son notaire à la succession de son père. Ce notaire a pris sa retraite sans informer le mien et apparement n'a pas de successeur. Quel est mon recours pour que mon dossier de succession avance?

2 réponses

Bonjour
Si ce notaire a pris sa retraite, deux situations possibles:
1/ Un successeur a été nommé à sa place et a recueilli l'office
ou
2/ Il n'y a pas de successeur et un notaire a été désigné pour détenir les minutes de cette étude.
Adressez-vous à la chambre départementale pour connaitre la réponse et les coordonnées du détenteur des minutes.
Messages postés
34510
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
31 octobre 2020
14 170
Le fils de mon mari a renoncé oralement auprès de son notaire à la succession de son père.
Une succession se refuse par le dépôt d'une déclaration de renonciation auprès du greffe du tribunal.

Ce notaire a pris sa retraite sans informer le mien...................................
Un nouveau notaire a été nommé à la place de celui ayant cessé ses activités.
Mettez-vous en rapport avec lui pour savoir la suite qui a été réservée à la démarche de votre fils.

..................................................................et apparemment n'a pas de successeur.
Ce n'est pas possible.
Une étude notariale ne peut pas rester vacante.
Obligatoirement, un nouveau notaire a pris la suite.

Quel est mon recours pour que mon dossier de succession avance?
Vous avez votre notaire personnel.
Demandez-lui de consulter son confrère installé à la place de celui en retraite afin de savoir si cette renonciation a été suivie d'effet auprès du tribunal.

Si rien n'a été fait, le fils de votre mari est toujours l'héritier de son père.
En ce cas, par voie d'huissier, vous devez le mettre en demeure de prendre position vis à vis de la succession de son père soit en l'acceptant, soit en y renonçant.
Dossier à la une