Dépannage prise électrique

Signaler
-
 cel78 -
Bonjour,
je suis propriétaire bailleur d'un studio dont j'ai délégué la gestion locative à une société.
Au printemps, ils me mettent en copie d'un mail vers un électricien pour un problème qui est décrit de la manière suivante : "Après avoir branché son ordinateur portable sur une prise de la pièce principale, il y a eu de la fumée et désormais les prises de la pièce ne fonctionnent plus sauf deux près de disjoncteur." au final, au cours de l'été (alors que le locataire a quitté le logement en mai) la facture de cette intervention (dépannage et remplacement d'une prise, environ 101€) m'est totalement imputée sans m'avoir consulté un instant sur ce qui s'est passé entre temps. je leur ai demandé si cela devait m'être réellement imputé puisque c'est après une action du locataire que le problème est survenue et que l'installation est aux normes (construction livrée en 2014). Ils me répondent vaguement en disant que c’était plus simple.
Sauf qu'aujourd'hui je doute fortement de leurs compétences (ils ont déjà essayé de m'imputer des frais reconnus à la charge du locataire)
quand je fais des recherches sur la répartition des frais, je trouve que le remplacement des prises est à la charge du locataire. quand pensez-vous : est-ce le locataire qui aurait dû payer cette facture?
en vous remerciant par avance pour votre aide

1 réponse

Messages postés
20609
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 septembre 2020
13 655
Bonjour,

Vous avez raison : le remplacement d'une prise électrique fait bien partie des réparations à la charge du locataire, selon le décret n°87-712 du 26 août 1987.

C'est ce que vous allez expliquer à l'agence, en leur disant d'envoyer la facture au locataire :-)
merci pour cette réponse
le problème est que le locataire est parti avant la réception de la facture et que son solde de tout compte a été fait depuis...
je viens de découvrir l'EDL entrée de la nouvelle locataire et je trouve que le logement est dans un état déplorable. J'ai demandé des explications à la gestion car ils n'ont retenu que 90€ pour petits travaux (j'ai demandé les EDL E/S pour voir si c'est lui ou la locataire précédente sachant qu'il n'est resté qu'un an) sauf qu'il y a clairement plus que ça pour remettre en état convenable le logement (qu'importe qu'il soit reloué je me sens mal à l'aise de louer un logement dans cet état avec meuble dégradé, murs et plafond avec traces d'humidité alors que refait 1 an auparavant, portes abimées...)
je suis furieuse contre la gestion et j'attends leur réponse. Mais je sens que je vais devoir en changer et les poursuivre pour faute professionnelle (m'imputer des frais revenant au locataire et sous évaluer les travaux de remise en état d'un logement dégradé par un locataire)
Dossier à la une