Comment arrêter la pension alimentaire sans avoir d'enfant de mon ex-mariage ?

Signaler
Messages postés
41
Date d'inscription
samedi 5 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2020
-
Messages postés
41
Date d'inscription
samedi 5 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2020
-
Bonjour,
Cela fait plus de 40 ans que je paie une pension alimentaire à une femme sans en avoir eu d'enfant..Elle n'a jamais voulu travailler et son médecin lui a fait octroyer une AAH 80% depuis 1978,divorce en cours ,pour " fragilité psychique"...(où est-ce qu'il a vu ça ?,j'appris qu'ils avaient des relations sexuelles,au point qu'elle croyait qu'il allait l'épouser,d'après des infos de sa propre famille )..AAH 80%toujours reconduite,puis définitive depuis son age ( 69 ans)..Si son AAH 80% serait totale ( environ 900 euros),et mais minimisée par la pension alimentaire -380 euros-ladite pension pourrait-elle être supprimée ?..en 1993 ,elle avait une prolongation jsqu'en 2007,..mais les dispositions ont du prolonger sa AAH 80%...

1 réponse

Bonjour,

son médecin lui a fait octroyer une AAH 80%

Non ce n'est pas le médecin qui décide du taux d'invalidité, ni du montant.
Messages postés
41
Date d'inscription
samedi 5 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2020

Je vous remercie..Néanmoins,j'ai bien parcouru comment était attribuée cette AAH,et les critères d'attribution d'une AAH 80 %.....Je peux vous dire que la personne ne présente pas les symptômes..Elle fait les boutiques,etc,etc,etc,....Bref,cela fait 40 ans que ça dure..et que je paie sa pension alimentaire...sans jamais eu d'enfant avec cette ex..( 3 ans de vie commune,et 4 ans de procédure de divorce...Ses poursuites n'avaient rien d'un handicap à 80%....
Messages postés
41
Date d'inscription
samedi 5 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2020

Alors qui décide du taux d'incapacité à 80% pour " fragilité psychique ( suivant des rapports fournis au tribunal ?et laquelle AAH 80% est reconduite depuis 40 ans et définitive à ses 60 ans ?..La CAF refuse de me donner les infos.et la MDPH aussi...C'est forcément son médecin qui a décidé de lui faire son dossier en établissant une " fragilité psychique " auprès de la COTOREP à l'époque....
Et pour l'enfant ( non issu du mariage)que j'ai eu et reconnu plusieurs années après ma séparation et ma procédure de divorce,va-t-il être condamné à payer la pension alimentaire de mon ex si je meurs ?..Qui décide de la teneur de l'AAH 80% pour "fragilité psychique"?..C'est forcément quelqu'un qui suivait son état de santé ? et qui savait sa soi-disante fragiité psychique..Votre réponse ne me renseigne pas du tout..Merci