Abandon domicile

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 1 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 août 2020
-
 Komar -
Bonjour,
Mon mari a récupéré les clés de son domicile qui était notre domicile conjugal. Je vis désormais définitivement chez moi c’est à dire mon appartement de résidence qui m’appartient. Nous sommes désormais séparés physiquement et préparons notre divorce. Cependant, est il en tort de m’avoir coupé l’accès à notre domicile en sachant que j’y ai encore quelques affaires personnelles. Dois-je déclarer cette situation juridiquement parlant? Merci de votre retour.

3 réponses

Messages postés
82258
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juillet 2021
13 983
" procession vaut titre, " : ah bon ?

" vous allez prévenir la police, " : ça, ça s'appelle généralement "porter plainte."

" vous avertirez L'IGPN ou L'IGGN " : rappelez-nous donc les compétences de ces deux organismes, svp. Merci.
Messages postés
28
Date d'inscription
jeudi 13 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 août 2020
3
"possession" pardon, ça veut dire que comme se sont vos affaires, le seul fait de les "posséder" vaut titre de propriété en fait de meubles, prévenir la police ne signifie pas nécessairement déposer une plainte qui entraîne l'action du Parquet, ils peuvent raisonner votre mari, pour le reste les amateurs parlent de la police des polices, moi je vous ai donné des conseils pour vous aider mais vous faites comme vous voulez.
Messages postés
7409
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juillet 2021
5 170
Je crois que l'IGPN a d'autres choses à faire que d'aller raisonner un policier qui aurait, à juste titre, refusé d'aller raisonner un ex-mari parce qu'il a pris des clés à son ex-compagne. Aucun policier ne tombera dans des menaces si basses (en tout cas j'espère)

dites lui que cela revient à un vol, soustraction frauduleuse de la chose d'autrui,
Négatif, l'un des deux éléments constitutifs d'un vol est justement la soustraction, ce qui n'est pas le cas ici, les affaires n'ayant pas été soustraites. Quand bien même il s'agisse d'un vol, il n'y a aucune sanction pénale possible donc pas d'intervention de la police
Messages postés
28
Date d'inscription
jeudi 13 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 août 2020
3
Je le sais très bien mais le mari il le sait lui ? L'important ici n'est-il pas de donner des idées destinées à améliorer la vie des membres ??? Je comprends que le bluffe ou la bassesse peut gêner, mais est-ce mieux de ne rien faire ?? Après je ne suis pas juriste. Cordialement.
>
Messages postés
28
Date d'inscription
jeudi 13 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 août 2020

"Je comprends que le bluffe ou la bassesse peut gêner, mais est-ce mieux de ne rien faire ??" En fait, vous êtes ici sur un forum de droit, pas un forum de bluff ou de bassesse. Les personnes qui posent des questions ici sont en recherche d'informations de droit.
Malgré votre bonne volonté, sur ce post, vous n'avez ni répondu dans le droit, et en plus, donné de fausses informations. D'où la réponse de certains membres.

Le seule réponse qui ai lieu ici est la suivante : Non, il n'y a pas lieu pour l'interlocutrice de déclarer cette situation juridiquement. En effet, il est bien précisé que "Mon mari a récupéré les clés de son domicile "
Il s'agit du domicile de l'ex mari (bail uniquement à son nom, ou unique propriétaire peut on supposer). Elle n'était donc qu'invitée dans ce logement, et n'a aucun droit sur celui-ci.
La bêtise a sans doute été de rendre les clés sans récupérer toutes les affaires.

Aussi, l'histoire ne dit pas si l'ex mari s'oppose à restituer les affaires et si c'est le cas, pour quelle raison...

Bonne journée
Messages postés
28
Date d'inscription
jeudi 13 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 août 2020
3
Finalement je préfère m'abstenir de donner des conseils vu que des juristes répondent à chaque membre, dès lors que moi j'obtiens les renseignements dont j'ai besoin, pas de soucis. Et lorsqu'on supprimera une de mes questions à cause de la profession de l'auteur des faits et vu les faits, je ferai avec. Cordialement.
Messages postés
28
Date d'inscription
jeudi 13 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 août 2020
3
S'il s'agit du logement familial, juridiquement il n'a pas le droit de vous empêcher de récupérer vos affaires. Ce sont vos affaires et en fait de meubles procession vaut titre, dites lui que cela revient à un vol, soustraction frauduleuse de la chose d'autrui, et que vous allez prévenir la police, elle ne voudra peut-être pas s'en mêler et dira que c'est du droit de la famille pas du droit pénal, ça dépend sur qui on tombe, mais concernant votre mari vous pouvez toujours bluffer. Pour la police, vous pouvez leur dire que ça vous causerait un grave préjudice et que vous avertirez L'IGPN ou L'IGGN pour la gendarmerie. Bon courage.