Renonciation succession par rapport au passif

Signaler
Messages postés
129
Date d'inscription
lundi 22 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juillet 2020
-
Messages postés
34006
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2020
-
Bonjour,
Une de mes propres cousines dont j'étais le tuteur est décédée en ehpad en juin 2019. Ses deux soeurs qui étaient sa seule famille sont devenues ses héritères. Le département ayant participé à son hébergement en ehpad sous la forme de l'Allocation Sociale d'Hébergement (ASH) est le principal créancier. La défunte possédait en indivision avec ses deux soeurs une maison familiale. Le passif successoral étant très nettement supérieur à l'actif, les deux héritières vont sûrement renoncer à la succession et de ce fait, elles seront en Indivision avec le Service des Domaines qui par la suite et selon les dires du Notaire chargé de rédiger le succession, pourra exiger la mise en vente aux enchères de cette maison familale.
Question: cette situation (la vente aux enchères de la maison familiale) est-elle envisgeable sans l'accord préalable des deux héritières ?
Merci pour votre réponse.

B. Lagut

1 réponse

Messages postés
34006
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2020
13 578
cette situation (la vente aux enchères de la maison familiale) est-elle envisageable sans l'accord préalable des deux héritières ?
Réponse négative.
Néanmoins,au préalable le Domaine proposera aux 2 co-indivisaires la cession amiable des droits indivis dépendant de la succession vacante, sauf opposition du principal créancier qu'est le conseil départemental.

Et, dans l'hypothèse d'une cession par adjudication aux enchères publiques à la barre du tribunal, les 2 soeurs pourront toujours porter les enchères dans l'objectif d'acquérir les droits vendus.
Dossier à la une