Simulateur de retraite si je m'arrête de travailler maintenant

Signaler
-
Messages postés
29238
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2020
-
Bonjour tout le monde,

Je suis totalement novice dans ce domaine mais aujourd'hui âgé de 50 ans la question commence à se poser sérieusement . En fait j'aimerais savoir s'il existe un simulateur de retraite si je décidait d'arrêter de travailler maintenant ? autre question : J'ai crû comprendre que la "décote" ne pouvais être en deçà de 20 trimestres .. Qu'est ce que cela implique ? s'il me manque plus de 20 trimestre que se passe t'il ? Enfin quelque soit le montant de cette retraite, est elle cumulable avec des revenus annexes ?

Merci d'avance pour vos réponses

6 réponses

Vous pouvez arrêter de travailler à 50 ans, mais vous toucherez la retraite à 62 ans et largement diminué....
Messages postés
15409
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020
2 702
bonjour
a 62 ans, vous pourriez avoir un taux de 50 % sur vos 25 meilleures années si vous avez tout vos trimestres.
si vous arr^tez a 50 ans , vous aurez sans doute le taux minimum soit 37.5 % sur vos trimestres acquis a ce moment.
Mais je serais loin d'avoir tous mes trimestres .. d'où ma question
Messages postés
15409
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020
2 702 > mono
ben , vous aurez un taux de 37.5 % (minimum possible)
on enlève 1.25 par trimestre manquant.
>
Messages postés
15409
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020

Donc en gros sur le salaire moyen des 25 meilleures années, la pension sera de 37.5 % de cette moyenne et ceci quelque soit le nombre de trimestres manquants au delà de 20 trimestres (les revenus annexes n’interférant pas dans ces droits, n'est ce pas ?) ? Et si ce montant était inférieur au "minimum vieillesse, peut on opter pour ce dernier et sous quelles conditions ?
Autre question : Comment s'articule la "retraite complémentaire" par rapport à tout ça ?
Messages postés
15409
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020
2 702 > mono
la retraite complémentaire, ça marche avec des points, et diminution si pas tous les trimestres.
pour les autres revenus, le taux de cotisations est variable selon le revenu fiscal de référence
l'aspa, (minimum viellesse), c'est a partir de 65 ans.
Messages postés
24600
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020
9 704
Bonjour,
Si vous arrêtez de travailler à 50 ans, vous devrez vivre sans revenu pendant 12 ans.
Oui j'ai bien compris que je ne toucherais celle ci qu'à l'âge minimum de 62 ans .. La question est : Comment peut on l'estimer ?
Messages postés
24600
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juillet 2020
9 704 > mono
sur le site de la CNAV il y a un simulateur
Messages postés
29238
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2020
2 486
bonjour,

Donc en gros sur le salaire moyen des 25 meilleures années, la pension sera de 37.5 % de cette moyenne et ceci quelque soit le nombre de trimestres manquants au delà de 20 trimestres (les revenus annexes n’interférant pas dans ces droits, n'est ce pas ?) ? Non, c'est salaire moyen X 37,5% (taux décote) X trimestres_acquis/trimestres_requis (prorata)

Et le salaire annuel moyen il convient de préciser que c'est le salaire soumis à cotisation vieillesse dans la limite du plafond de la sécurité sociale. Ce n'est donc pas toujours le salaire brut touché par le salarié. Quelqu'un qui part aujourd'hui en retraite, avec tous les trimestres, à l'age légal 62 ans, ayant toujours eu un salaire au dessus du plafond SS (3428€ en 2020) va toucher le montant maximum de la retraite de base : 1530 € par mois.

Donc avec 25 années au minimum au plafond, et arrêtant à 50 ans, estimons, 48 trimestres manquants sur 171 (né 1970), le maximum est 3060 X 37,5% X 123/171 = 825 € de retraite de base

Pour la retraite complémentaire, prendre les points acquis à 50 ans X valeur du point X décote (78% en partant à 62 ans avec au moins 20 trimestres manquants) : https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/instructions/Coefficients-de-minoration.pdf

L'ASPA (ex minimum vieillesse) n'est pas une pension de retraite, c'est une allocation, possible sous condition de ressource à compter de 65 ans.
Merci Jee pee pour cette réponse très complète ! ;)
On parle de quelque chose qui arrivera au mieux dans 12 ans. Tout ce que vous pourriez apprendre aujourd'hui ne sera peut-être plus d'actualité dans 12 ans...
A partir du moment où il manque au moins 20 trimestres, c'est le taux minimum de 37,5% qui est appliqué, et ce même s'il en manque bien davantage. Pour ce qui est d'avoir des revenus annexes, si vous avez une retraite avec décote parce que vous n'avez pas assez de trimestres, alors la possibilité de cumuler un salaire et une retraite est limité à 1,6 fois le SMIC ou à la moyenne des 3 derniers mois de salaire de avant la retraite. Reprendre chez le dernier employeur nécessite alors d'attendre 6 mois.
Merci WalkingFred (on espère que ceci sera encore valable dans 12 ans ;) ) . Donc selon vous le taux minimum ne peut descendre en deçà de 37.5 % (pas de proportionnel nbre trimestres acquis/trimestres requis ?)
Messages postés
29238
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 juillet 2020
2 486 > mono
La décote n'empêche pas qu'il y a toujours proratisation.
37,5 % : c'est le taux minimum, appliqué sur la moyenne des salaires retenus pour les assurés ayant entre 1 et 147 trimestres quand il en faut 167. Ce n'est pas une histoire de proportionnalité. En partant de 50% qui est le taux maximum, on enlève 0,625 par trimestre manquant, dans un maximum de 20 trimestres : 20 x 0,625 = 12,5. 50 - 12,5 = 37,5%, qui est le taux minimum que l'on puisse appliquer sur le calcul d'une retraite. 20 trimestres, c'est 5 ans. Et 5 ans, c'est ce qui sépare l'âge légal de l'âge d'obtention automatique du taux plein (62 ans / 67 ans). Le système retient la différence la plus intéressante pour l'assuré entre le nombre de trimestres d'assurance manquants ou le nombre de trimestres civils séparant le point de départ d'une retraite de la date d'obtention automatique du taux plein. En prenant la retraite après 62 ans, vous faites augmenter ce taux minoré, même s'il vous manque encore plus de 20 trimestres d'assurance, parce qu'il y a moins de 20 trimestres civils entre la date que vous choisissez et la date d'obtention automatique du taux plein. Exemple : si vous prenez votre retraite à 63 ans mais qu'il vous manque toujours + de 20 trimestres d'assurance, le taux appliqué ne sera plus le taux minimum. Il manquera 16 trimestres civils entre vos 63 ans et vos 67 ans, le taux sera alors de 50 - (16 x 0,625) = 40% au lieu de 37,5%. Ce qui reste tout de même une décote mais valorise un peu le calcul...
Dossier à la une