Bobo et signalement par pédiatre

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 22 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2020
-
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 22 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2020
-
Bonjour à tous,
Je viens partager avec vous un problème que je ne comprends pas et j’espère que vous pourrez m’éclairer.
Mon fils a 2 enfants jumeaux âgés de 5 ans. Il est séparé de la mère depuis avant leur naissance et leur relation est toujours conflictuelle, pas de dialogue sensé et constructif possible. Chacun a son éducation sans que l’autre intervienne. Après 2 passages devant le JAF, il a d’abord acquis un DVH classique, puis un droit supplémentaire, soit du mardi soir au mercredi soir, tous les 15 jours. Les enfants sont gais, rieurs, très toniques, toujours très affectueux envers leur papa, il sont toujours heureux de venir chez lui, ils se sont parfaitement adaptés au rythme papa/maman. Mon fils les éduque en leur parlant beaucoup, il a énormément de patience et de disponibilité pour eux, il joue beaucoup avec eux, il ne les tape jamais quand ils font des caprices, il lui arrive bien sûr de les mettre au coin mais il estime que le dialogue est la solution pour leur faire comprendre. Et ça marche.
Le 3 juin au soir, ils les ramène chez la maman. Le 4 juin au matin, elle avait rendez vous chez la pédiatre. Quelques jours après, il reçoit un appel de la pédiatre lui disant qu’elle avait remarqué des traces d’étranglement, boutons (c’était pas très clair), dans le cou de la petite et elle lui demande si les enfants revenaient bien de chez lui la veille. Oui, mais il n’avait absolument rien remarqué. Elle l’informe qu’elle va envoyer un signalement à la PMI sans autres explications …
Là on se demande ce qu’il nous tombe dessus …
Hier, il reçoit un courrier de la Maison du Département des Solidarités qui dit ceci :

Dans le cadre de la mission de Protection de l’Enfance, nous avons été destinataires d’informations préoccupantes concernant vos 2 enfants. J’ai demandé aux travailleurs sociaux de mon service de vous rencontrer ainsi que vos enfants afin d’évaluer votre situation familiale.
Le premier rendez vous aura lieu le mardi 7 juillet à 14h (sans vos enfants dans un premier temps).
Ils pourront aussi, si nécessaire, prendre contact avec d’autres professionnels connaissant votre situation (école, médecins, garderie, centre de loisirs etc…).
Ces évaluations donneront lieu à la rédaction d’un rapport qui doit être présenté à l’inspectrice du service de Protection de l’Enfance.
Je vous remercie des dispositions que vous voudrez bien prendre pour permettre ces évaluations auxquelles il est particulièrement important que vous contribuiez.


On est complètement atterrés et on ne comprend rien à ce qui se passe ! Protection de l’enfance ! Ca glace le sang ! Ils considèrent donc les petits en danger ? !!!
Je me pose plusieurs questions :

- Est-ce que la pédiatre aurait fait un excès de zèle devant un bobo ?
- Est-ce que c’est la mère qui aurait influencé son jugement en l’orientant vers une suspicion de maltraitance provenant du père ? Elle est anormalement possessive et a toujours cherché par tous les moyens à l’écarter de la vie des enfants. Mais quand même …
- Est-ce que la pédiatre considère que les enfants sont perturbés par le conflit parental et a sauté sur l’occasion par ce bobo dans le cou pour faire un signalement ?
- Est-ce que la mère a reçu un courrier identique elle aussi ?

Je précise que les jumeaux ont souvent des bleus aux jambes, mais comme tous les enfants, ils se chippent souvent entre eux, comme tous les enfants, le petit est assez bagarreur. Et ceci autant chez chacun des parents.
On a l’impression de vivre un cauchemar. C’est une situation totalement inattendue et surtout sans aucune raison tangible. Pourquoi les services sociaux vont s’immiscer dans une vie jusque là heureuse et normale? De plus, j’ai cru comprendre qu’il peut y avoir un suivi éducatif et donc les enfants vont devoir subir ça. On marche sur la tête… S’ils ne sont pas perturbés plus que ça aujourd’hui, ils risquent bien de l’être à l’avenir…

Merci par avance de votre aide, de votre expérience, de vos conseils, je suis complètement perdue et tellement triste de nous retrouver embarqués dans une histoire pareille.

4 réponses

Messages postés
1169
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2020
356
Bonjour,

La pédiatre a vu des traces qui lui font penser à celles laisser par un étranglement.
On est loin "du bobo".
Elle est dans son rôle, elle fait un signalement.

Il y a peu de chance que la mère a influencé la décision du médecin.

Pour l'instant, il n'y a pas d'histoire.
Les travailleurs sociaux rendent visite à beaucoup de familles sans donner lieu, par la suite, à des mesures éducatives.

Votre fils va les recevoir, se comporter comme à son habitude.
Tout simplement.

Bonjour et merci pour votre réponse, qui me rassure un peu j'avoue. La pédiatre a fait son travail, je le conçois, elle ne suit les enfants que depuis peu.
J'espère que ça va aller, je vous tiendrais au courant dans tous les cas.
Si d'autres personnes ont des avis ou ont vécu des cas similaires je suis preneuse.
Merci
Messages postés
3298
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juin 2020
4 301
bonjour
je suis ok avec goyave 28
pour l'instant il n'y a qu'une enquête à la suite d'un doute du pédiatre...c'est normal que celui ci ait signalé un bobo pas ordinaire pour lui..et c'est le rôle des services sociaux ,de l'Etat aussi , de s’immiscer dans la vie des citoyens /parents dans le but de la protection des enfants..
imaginez que quelque chose de grave arrive et les "gens "vont hurler :que font les services sociaux?
il n'y a pas obligatoirement un suivi éducatif à la clé... si il n'y a eu qu'un seul bobo les travailleurs sociaux vont en parler avec les parents.. peut être un jeu entre jumeaux...
ces enquêtes sont fréquentes et beaucoup se finissent par un classement sans suite .... et surtout ne pas affoler les enfants ...
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 22 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2020

Bonjour Jodelariege et merci pour votre réponse. Le 1er choc passé, et à vous lire, je dédramatise un peu... Je me suis laissée à penser aussi que le rendez vous pédiatre s'est fait le 4 juin donc à la sortie du confinement et on sait tous qu'il y a eu beaucoup de cas avérés de violences sur les enfants durant le confinement. Donc la réaction de ce médecin pourrait être cohérente. En tous cas le temps va être long jusqu'au 7 juillet et j'espère que tout finira bien tant pour les parents que pour les enfants.
Messages postés
25184
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 juin 2020
8 221
De plus, votre fils a ramené les enfants la veille, ce qui veut dire que cela a pu se passer chez la mère.
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 22 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2020

Tout à fait feloxe merci pour cette réflexion elle me conforte dans le sens qu'ils se feront la même. Bonne soirée
Bonjour,
Et puis c'est la mode, beaucoup d'affaires de séparation sont agrémentées d'histoires de mauvais traitements, de violences, d'inceste, de pédophilie etc. plus ou moins imaginaires. Les service sociaux, la police et la justice en ont l'habitude...
Cordialement.
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 22 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 juin 2020

Ah oui c'est lamentable... J'espère qu'ils arrivent à faire le tri...
Dossier à la une