Congé pour reprise avec locataire protégé

Signaler
-
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
-
Bonjour,

je fais appel à vous car j'ai mes parents qui souhaitent acheter un appartement mais il est occupé. Dans la finalité, ils veulent en faire une résidence secondaire.

Ils m'ont dit que le bail actuel se termine en octobre 2021.

J'ai lu que si la fin du bail a lieu moins de 2 ans après l'achat le droit de congé est de 2 ans après la signature de l'acte authentique.

Ma question est la suivante : mes parents étant plus âgés (nés en 52) que la locataire (née en 53 et donc considérée comme locataire protégée) peuvent-ils tout de même utilisé le congé de reprise à la fin du bail ou doivent-ils dans tous les cas attendre 2 ans après signature ?

Merci d'avance.

Cordialement.

2 réponses

Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
8 449
bonjour,

les conditions pour un locataire pour qu'il soit protégé sont cumulatives (âge ET ressources), tandis qu'elles sont alternatives (âge OU ressources) pour le propriétaire.
Vos parents ayant d'ores et déjà + de 65 ans (condition donc suffisante à elle seule pour le bailleur) fait que leur locataire ne sera pas un locataire protégé.
Ils pourront donc donner leur congé pour la fin du bail, en respectant le préavis adéquat :
- 3 mois si location meublée
- 6 mois si location nue.
Si 2 titulaires du bail : il devront adresser leur congé séparément à chacun d'eux.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929

C'est la réception de leur notification de congé qui doit être réalisée avant le début dudit préavis.
En supposant que la fin du bail soit par ex. le 15/10/2021 :
- si location meublée : la notification du congé devra parvenir effectivement au locataire au + tard le 13/07/2021 (le 14/07 étant férié),
- si location nue : la notification du congé devra parvenir effectivement au locataire au + tard le 14/04/2021.
Si envoi du congé par R+AR, prévoir un bon mois 1/2 de délai avant, de façon à pouvoir se tourner vers une des 2 autres solutions pour donner un congé :
remise en main propre contre émargement (prévoir 2 exemplaires ou 3 si 2 titulaires du bail),
OU via un huissier (payant) : le congé sera considéré comme reçu effectivement, même si le locataire était absent lors de son passage.

A savoir :
==> si le locataire veut quitter son logement avant le délai du préavis de vos parents, ils devront leur donner leur propre congé https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
==> si le locataire veut quitter son logement pendant le préavis de vos parents :
- ils n'auront pas à donner leur propre congé
- loyers et charges ne seront dus que pour le temps réel d'occupation
Dans les 2 cas, à condition que le congé ait été donné conformément à la loi en vigueur, le locataire devra obligatoirement libérer les lieux au + tard le dernier jour de son bail, après avoir réalisé un EDLS (État Des Lieux Sortant) contradictoire (= en présence du bailleur et du locataire) et rendu les clés.

Avant le compromis de vente, vos parents penseront bien à demander à leur notaire (différent de celui du vendeur; ça ne leur coûtera pas + cher) de mentionner que le DG (Dépôt de Garantie) versé à la signature du contrat par le locataire à leur propriétaire leur soit intégralement versé lors de l'acte authentique, et que tous les documents concernant ce logement leur soit aussi remis (contrat de location, EDLE (État Des Lieux Entrant), avenants s'il y en a eu, RDC (Règlement de Copropriété), les diagnostics,...etc.)

Le bail du locataire se poursuivra sans aucun changement, mis à part un avenant pour y mentionner leurs nom, prénom et coordonnées et y adjoindre une copie de leur titre de propriété.
Sur demande du locataire, ils devront fournir leur RIB, sachant qu'un locataire a le libre choix de son mode de paiement de ses loyers+charges.

cdt.
"Dans la finalité, ils veulent en faire une résidence secondaire."
Il me semble que dans ce cas ce sera plus difficile de donner congé .
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
8 449 > candide1
bonsoir candide,

Exact ! Je me suis laissée aller !!
Merci de votre intervention :-)

Un "congé pour reprise" ne peut être effectivement donné QUE si le propriétaire va y habiter lui-même en résidence principale OU pour certains membres de sa famille qui en feront aussi leur résidence principale : précisions dans le 1° lien donné post 1.

cdt.
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
8 449
Désolée d'avoir zappé l'info de la résidence secondaire ! :-(

Il y a toutefois une solution : le bailleur actuel peut donner "congé pour vente" à son locataire pour la fin de son bail... ainsi le logement sera dispo pour vos parents en oct. 2021.

cdt.

----

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Bonjour,
Merci pour vos réponses.
Messages postés
22389
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2020
4 775
Euh non Djivi !! S'ils donnent congé pour vente, il va falloir qu'ils vendent !!
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
8 449 >
Messages postés
22389
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2020

Val, j'ai parlé du "bailleur actuel" qui peut donner "congé pour vente" à son locataire.... pas des parents une fois qu'ils auront acheté le logement au bailleur actuel.
Messages postés
22389
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2020
4 775 >
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020

Ah oui ! mais pas avant 2021 ...
Messages postés
34886
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
8 449 >
Messages postés
22389
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2020

C'est aussi ce que j'ai dit... "le bailleur actuel peut donner "congé pour vente" à son locataire pour la fin de son bail... ainsi le logement sera dispo pour vos parents en oct. 2021.


https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929
extrait :

<< Si le congé est donné de manière anticipée bien avant le délai de 6 mois, il est quand même valable, mais il prendra effet à la date à laquelle il aurait dû être donné.

Exemple :

Si la date de fin du bail est le 20 septembre, mais que le locataire reçoit la lettre de congé le 3 mars, le congé est valable, mais le délai de préavis ne commence à courir qu'à compter du 20 mars et le congé prendra effet le 20 septembre. >>
Dossier à la une