Vente entre particuliers, vices cachées ?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 12 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2020
-
Messages postés
1992
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
-
Bonjour, je souhaiterais avoir vos avis concernant ma situation.

J'ai acquis un scooter 50cc, "en l'état", "remis à neuf", rodage à effectuer, débridé allant jusque 90km/h d'après le vendeur, en février pour me rendre au travail (soit 40km/j)

J'ai pu rouler avec pendant un mois exactement,
J'ai remarqué aussi des pertes de puissance en pleine route plate,
Puis le scooter ne démarrait plus, j'appelle le vendeur qui me dit "Il faut changer la bougie et mettre un filtre à air d'origine).
Mais le confinement arriva.

Une fois passé, j'ai changé la bougie qui avait cramé,
Viens le moment de changer le filtre à air, le scooter ne bouge pas d'un poil accélérateur à fond.

Mais au moins, même si le filtre à air n'a pas été changé, le scooter peut démarrer et rouler sans problème après de nombreux réglages au niveau du carburateur (il ne supportait pas les ralentissements).

Au bout de 5 jours, le scooter me lâche sur la route à 70km/h

Il refuse de démarrer.

Je vais voir un garagiste (concessionnaire de la marque concernée) le lendemain, le garagiste me dit qu'il s'agit d'un problème de compression du moteur et qu'il me prendrait 300€ si j'effectuais les réparations.
Je lui demande "Quand est-il des autres pièces ? Sont-elles neuves ?"
Il me répond "Non, l'usure est là, que s'il réparait ça, il devrait y avoir d'autres problèmes"

J'ai déjà tenté un accord à l'amiable, un remboursement de la part du vendeur, mais il ne veut rien entendre et me dis que c'est de ma faute que j'aurais mis de "l'huile de merde" dans son moteur.

Je lui ai demandé des factures attestant de son argument "Remis à neuf".
Les factures datent de 2017 et une de 2019.

Est-ce considéré comme des vices cachés ?

3 réponses

Messages postés
27183
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juillet 2020
8 044
Bonjour,

"J'ai déjà tenté un accord à l'amiable, un remboursement de la part du vendeur, mais il ne veut rien entendre et me dis que c'est de ma faute que j'aurais mis de "l'huile de merde" dans son moteur. "


Comment avez-vous demandé ? Par LRAR ?

Cordialement
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 12 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2020

Non du tout, à ce moment là je n'avais pas eu le temps de faire mes recherches par rapport à mon problème, j'ai effectué cette demande de vive voix, mais son argument était "Tu as 15 jours de délais de rétractations" alors que c'est totalement faux.
Messages postés
1992
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juillet 2020
634
Bonjour,

C'est à VOUS de prouver les vices cachés..par une expertise judiciaire, le coût sera supérieur au prix de la bécane.
Dossier à la une