Porter plainte pour diffamation

Signaler
Messages postés
60
Date d'inscription
mercredi 15 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2020
-
 bibiche7200 -
Bonjour,

J'ai de gros soucis avec ma voisine depuis maintenant 10 ans.

Je n'en ai jamais trop tenu compte mais là elle a dépassé les bornes.

Déjà, il y a 5 ans nous avions un coq qui certes chantait tôt le matin.

Personne ne s'en plaignait au contraire.

L'été alors que nous étions en vacances, elle est allée voir tous les voisins du quartier pour leur demander de faire tuer le coq.

Quand nous sommes rentrés, elle est venue me voir en disant que les voisins étaient venus se plaindre du chant du coq.

Son époux est venu 3 jours après pour nous dire que son épouse n'en pouvait plus de cet animal.

Nous avons donc donné le coq à des agriculteurs.

Et un matin, un voisin nous a demandé pourquoi on entendait plus le coq et que je lui ai expliqué le pourquoi il m'a dit que c'était elle qui était venu les voir.

Du coup, je me suis rendue chez tous les voisins et ils ont tous tenu le même propos....

Vous imaginez aisément le rapport que nous avons depuis !

Lundi après-midi, mon fils était dans sa chambre et la voisine sous la fenêtre qui criait à qui voulait bien l'entendre qu'elle n'entendait jamais le bruit de l'aspirateur dans notre maison, que nous étions des fainéants....

D'où ma question : comment puis je porter plainte pour diffamation ?

Merci pour vos réponses

4 réponses

Messages postés
12933
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 juillet 2020
3 400
Bonjour,

Non, vous ne pouvez pas porter plainte pour diffamation...
Vous pouvez simplement constater que cette personne est mentalement dérangée et qu'elle se ridiculise toute seule en tenant de tels propos !

Cdt
Messages postés
78397
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 juillet 2020
10 883
Diffamation peut-être pas, mais pour harcèlement sans doute....

Merci

Effectivement après avoir contacté un avocat il s'agit bien de harcèlement.

Je vais donc prendre rendez-vous auprès d'un avocat qui va m'indiquer les démarches à suivre.

Merci pour votre réponse
Messages postés
4371
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2020
1 206
en envoyant une plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d'instruction.
la bonne question est de savoir s'il y a diffamation dans ce que vous dites, la réponse est non.

quels sont ses propos exacts de lundi ? des personnes n"appartenant pas à votre famille ont-ils entendu ces propos afin de témoigner ?
Messages postés
60
Date d'inscription
mercredi 15 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2020
7
Lundi elle criait à une voisine qui habite à 20 mètres de chez elle que nous étions des fainéants, qu'elle n'entendait pas souvent l'aspirateur, que, donc chez nous ça devait être dans un état déplorable.
Pendant le confinement, j'ai été 3 ou 4 fois sur mon transat, elle était dans son jardinet de fleur qui est juste à coté de moi à marmonner et soupirer.
Ca a toujours été compliqué avec elle. Quand nous avons emménagé, il y a 14 ans, mon époux était d'astreinte de déneigement et faisait donc chauffer son camion quand il devait sortir au milieu de la nuit. Elle s'est plainte à la mairie qui a donné raison à mon époux.
Quand j'ai accouché de ma fille en 2007, elle m'a dit que c'était bien que la chambre du bébé ne donnait pas du côté de sa maison, comme ça elle ne l'entendait pas pleurer.
A partir de là, j'ai coupé tout dialogue avec elle.
Son époux nous parle et nous n'avons aucun avec lui.
Pour ses 12 ans, ma fille a eu un chien. Elle lui a dit que nous habitions un lotissement (ce qui est totalement faux) et que les chiens y étaient interdit.
Après renseignements pris à la mairie, il s'avère que c'est également un mensonge....
Voilà voilà le genre de personne
Messages postés
4371
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2020
1 206 >
Messages postés
60
Date d'inscription
mercredi 15 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2020

aucun fait précis qui porte atteinte à votre honneur dans ces propos.
la question est de savoir si le terme fainéant est une injure. le propos a été prononcé pour qu'il puisse être entendu à distance, par des personnes se trouvant dans la rue, donc c'est publique. l'autre voisine peut témoigner.
si vous tenez vraiment à ce que cela aille en justice, vous allez voir un avocat spécialisé en droit de la presse, lui demander ce qu'il pense du caractère illicite de "fainéant" et la cas échéant, aller en justice, soit au civil, soit au pénal par une citation directe. il est tout à fait possible que si l'injure publique est reconnue et que vous gagnez votre procès, vous perdez de l'argent au final car l'avocat vous coutera plus cher que ce vous obtiendrez. si le tribunal dit que le terme "fainéant" n'est pas une injure, que le délit d'injure n'a donc pas été commis, votre voisine pourra porter plainte pour dénonciation calomnieuse et vous faire condamner pour ce délit.

Pfff alors du coup, il faut juste que je continue à supporter cette ignoble bonne femme.

Merci pour vos réponses
Dossier à la une