Sortie anticipée locataire

Signaler
-
Messages postés
5351
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2020
-
Bonjour, j'ai donné congé à un locataire pour vente de la maison. J'ai respecté le délai de 6 mois et tout est en ordre. Normalement il devrait sortir en novembre. Le locataire me demande en retour un état des lieux pour sortir (état des lieux demandé le mercredi 20 mai pour le samedi 23 mai). Il ne veut payer le loyer que jusqu'au 23 mai. Or, normalement pour sortir il doit résilier son bail avec un mois de préavis. Que puis-je lui opposer ?

4 réponses

Messages postés
5351
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2020
1 612
Bonjour
Puisque vous avez donné congé à votre locataire, celui-ci peut partir sans préavis pendant les 6 mois qui précèdent la fin de son bail. Et bien sûr il ne paye le loyer que jusqu'à son départ effectif. A quelle date se terminait son bail ?
y a t-il une réglementation claire qui permet au locataire de sortir "au pied levé" sans aucun préavis ? Le fait de donner congé à 6 mois pré-supposait quand même des loyers à recevoir jusqu'en novembre
Messages postés
5351
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2020
1 612 > tg
La loi de juillet 1989 article 15 ''le locataire n’est redevable du loyer et des charges que pour le temps où il a occupé réellement les lieux si le congé a été notifié par le bailleur ».''
Il n'est nullement obligé de rester jusqu'au bout du préavis ni de quelque formalité que ce soit,il peut partir du jour au lendemain pendant les 6 mois de préavis que vous lui avez fixés.

A quelle date se terminait son bail ?
Son bail se terminait le 8 novembre 2020 à l'issue des 3 premières années. Est-ce que cela veut dire qu'il aurait aussi pu quitter les lieux dès réception de ma lettre LAR de congé et demander un état des lieux 8 jours plus tard, en ne payant le loyer que jusqu'à la réception de la lettre recommandée ?
Il a reçu sa lettre recommandée avant le 8 mai, demandé à ne pas recevoir de visites pour le moment à cause du virus (visites reportées au 2 juin en attente de nouvelles directives gouvernementales), pour ensuite demander une sortie des lieux avec un état des lieux au 23 mai.
Messages postés
22852
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
8 808
Dans les 6 mois du préavis donné par le bailleur, (= à partir du 8 mai) le locataire part quand il veut sans aucun préavis légal, et paye uniquement jusqu'à la remise des clés (= le 23 mai).
Vous pourrez faire toutes les visites après son départ.
Messages postés
5351
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2020
1 612
Il aurait pu partir dès la réception de votre courrier à partir du 8 mai, vous demander un état des lieux dès ce jours-là, ne vous payer que jusqu'au jour où il vous a rendu les clefs. Le déconfinement commencé le 11/5 permet des visites depuis cette date, mais vous ne pouvez en aucun cas forcer la porte du locataire qui ne veut pas vous recevoir chez lui.
Il n'y a rien à reprocher à votre locataire, il est parfaitement dans ses droits. Par contre vous devez attendre que le délai de son droit de préemption soit terminé pour vendre à quelqu'un d'autre. Vous lui avez bien fait une proposition en bonne et due forme dans votre courrier de résiliation de bail ?
oui le congé est ok, la proposition a été faite. merci pour votre aide. Par contre j'ai quand même lu que le locataire doit autoriser des visites à raison de 2 heures par jour, à charge pour moi de respecter les contraintes Covid. Il peut donner ses clés si cela ne lui convient pas.
Messages postés
22852
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
8 808
Non, il peut refuser les visites et vous commencerez après son départ. Il peut aussi refuser de laisser ses clés.
Messages postés
21771
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 mai 2020
4 626
Bonjour,

Les deux heures par jour, c'est un maximum et c'est hors dimanches et jours fériés et jamais sans l'accord du locataire.

Cordialement,
Val
Messages postés
33717
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
8 002
bonjour tg,

et j'ajoute que si vous baissiez le prix de vente, vous auriez obligation d'en avertir ce même locataire : son droit de préemption sera alors de 1 mois seulement.
Veillez à ce que l'art 22 de la loi du 6/7/1989 (*) soit respecté, afin de vous assurer d'être en mesure de le joindre et pour la restitution de son DG et pour l'informer d'une éventuelle baisse du prix de vente.
(*) « Informer par écrit son bailleur de sa nouvelle adresse est une obligation pour le locataire sortant. »

En complément de toutes les excellentes réponses que vous avez reçues, je vous propose la lecture de mon topo, et particulièrement le § X-A :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8399640-location-visite-limite-et-coup-de-coeur-qui-fait-les-travaux#2


cdt.
Messages postés
5351
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mai 2020
1 612
Il est chez lui et n'a aucune obligation de vous ouvrir sa porte, ni de laisser ses clefs à quiconque, et surtout pas tant que le délai de son droit de préemption n'est pas écoulé. Vous ferez visiter après son départ.
Dossier à la une