Question amende confinement

amoureu
Messages postés
9
Date d'inscription
dimanche 25 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2022
- 20 avril 2020 à 19:54
dna.factory
Messages postés
22885
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2022
- 21 avril 2020 à 08:34
Bonsoir,

J'ai une question pour ceux qui peuvent me fournir une réponse fiable...

Un gendarme m'a mis un pv de 135€ la semaine dernière car je m’entraînais dans un parc publique interdit d'accès durant le confinement et j'étais à quelques kilomètres de mon domicile... donc j'étais en tord, je l'assume...

En revanche je suis surpris qu'il me dresse un procès malgré le peu d'infos qu'il avait sur moi... je lui ai fourni mon attestation avec dessus mon vrai nom/prénom, ma date de naissance et mon adresse... je ne lui ai pas filer ma CNI, ni signé un document... Ce qui me surprend c'est que j'aurais tout à fait pu écrire un nom bidon et mettre une adresse différente ça n'aurait rien changé au fait qu'il m'aurait verbalisé...

Ceux qui connaissent le droit et les formules policières pourraient m'éclaircir la dessus svp...

1 réponse

dna.factory
Messages postés
22885
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2022
10 660
21 avril 2020 à 08:34
Ce qui me surprend c'est que j'aurais tout à fait pu écrire un nom bidon et mettre une adresse différente ça n'aurait rien changé au fait qu'il m'aurait verbalisé

Effectivement, mais..
- La grosse majorité des gens n'a pas forcément ce réflexe. Et votre comportement lors de votre interpellation a du rassurer les agents.
- Mais surtout, mettre des fausses informations sur l'attestation (et ça avant même d'être controlé en situation légitime ou pas), c'est surtout prendre un risque disproportionné par rapport au 135 euros. Parce que le policier peut vous demander de prouver votre identité. Et que si à ce moment là, le nom sur l'attestation ne correspond pas.. Ouille. Sans parler du risque si vous êtes controlé une deuxième fois par le même agent que celui ci a une bonne mémoire.

Au final, c'est le même principe que l'agent de sécurité qui vous demande d'ouvrir votre sac mais regarde votre visage au lieu de regarder votre sac...

Oui, y'en aura qui tenteront d'abuser. Et y'en aura qui y arriveront. Mais globalement, ça fonctionne.
2